Basket féminin, pas de feu vert pour l'UF Angers !


Rédigé par Matthieu GRUAZ - Angers le Mercredi 29 Mai 2013 à 13:37


Alors qu'elles avaient validé sportivement leur montée dans l'élite du basket français, les joueuses du président Brito De Sousa se sont vues refuser cette accession. La faute à un centre de formation non agréé. Le club va faire appel de cette décision.



Les joueuses avaient le sourire lors de la réception à la Mairie d'Angers. Mais ça, c'était quelques jours avant l'annonce du Bureau Fédéral...
Les joueuses avaient le sourire lors de la réception à la Mairie d'Angers. Mais ça, c'était quelques jours avant l'annonce du Bureau Fédéral...
La joie aura été de courte durée. 15 jours exactement après avoir conquis à Nice le titre de champion de France de Ligue 2 de basket et leur ticket pour l'étage supérieur, les angevines viennent donc de se voir couper l'herbe sous le pied.

Réuni le 24 mai dernier, le bureau fédéral de la Fédération française de basket-ball a décidé de refuser leur accession au plus haut niveau. Dans un communiqué publié lundi dans la soirée, les responsables du basket français se sont justifiés, expliquant avoir "décidé de refuser toute dérogation à l'application stricte du règlement fédéral en faveur de l'Union Féminine Angers Basket 49".

Ce règlement prévoit que chaque équipe engagée dispose d'un centre de formation agréé. Ce qui n'est pas le cas à ce jour d'Angers, même si un engagement a dors et déjà été pris pour mettre en place ce centre à la rentrée prochaine.

Si cet argument apparait comme la raison principale, il n'est, semble-t-il, pas le seul. En effet, le club, selon le bureau fédéral, n'aurait pas respecté une des lois du jeu imposées par la fédération - liée au point précédent - et qui stipule que l'équipe réserve ne doit pas faire jouer plus de deux joueuses âgées de plus de 20 ans. Sauf qu'à l'UFAB, l'équipe réserve en comprenait quatre. Mais pour des raisons bien particulières (voir le commentaire de notre lecteur plus bas).

"On nous a dit que l'été allait être long..."

Camille Aubert se sent bien "dans cette famille" qu'est l'UFAB. Elle a d'ailleurs prolongé son contrat. ©UFAB
Camille Aubert se sent bien "dans cette famille" qu'est l'UFAB. Elle a d'ailleurs prolongé son contrat. ©UFAB
Si Brito de Sousa, le président de l'UF Angers, a déjà fait part de sa déception et de sa ferme volonté de faire appel, l'ensemble des joueuses fait corps autour du club à l'image de Camille Aubert.

Arrivée l'année dernière en Anjou, la numéro 5 sait que "l'avenir du club est en jeu". Pour elle, "les dirigeants savaient qu'en alignant quatre joueuses de plus de 20 ans au sein de l'équipe réserve, ils étaient en infraction avec les règlements". Mais, la jeune femme " ne leurs en veut absolument pas. C'est le côté humain et famille de ce club qui ne se permet pas de priver les jeunes filles d'évoluer à leur niveau".

A 23 ans et après déjà sept années professionnelles, Camille Aubert ne souhaite qu'une chose, poursuivre l'aventure engagée à Angers : "Chaque année l'UFAB grandit et gravit les échelons en seulement une année. Cette année ça s'est reproduit !".

C'est pour cela qu'elle a"pris le parti de rester ici" et ce "malgré les propositions de l'élite du basket français qu'il y a pu avoir au cours de la saison." . Une belle preuve de confiance donc, pour une joueuse qui veut retrouver l'élite, mais avec l'UFAB "à tout prix !". En espérant que l'appel du club soit étudié le plus rapidement possible.








1.Posté par Pataploc le 30/05/2013 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est pas tout à fait vrai ce qui est écrit dans l'article. En effet, les dirigeants savaient qu'ils ne seraient pas en règles, mais ils s'y sont vus contraints. Vous éludez tout de même 75% de l'affaire ! En recevant l'attestation officielle que l'UFAB49 jouerait en L2 après le 15 Juin(date de fin de mutation) et le cahier des charges de la LFB changeant le 20 Juin, l'UFAB49 devait dire à 4 joueuses de NF3 de plus de 20 ans de partir sans qu'elles puissent trouver de clubs (puisque les mu...

Actualité | Société | Economie | Politique | Culture | Sports - Loisirs | Services | Zoom sur ... | Billet d'humeur | video | vacances | Administration - Gestion | Jeux | le mensuel Angers Mag | Archives | Publicité | L'oeil de Fanch Juteau










Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30




cookieassistant.com