Berges de Maine : et au milieu coule une rivière … de mots


Rédigé par - Angers, le 09/07/2011 - 09:00 / modifié le 09/07/2011 - 10:17


Entre les deux élus angevins, le Maire d’Angers Jean Claude Antonini et le Président du Conseil Général, Christophe Béchu, ce n’est pas vraiment l’entente cordiale et notamment pour ce qui concerne les voies de circulation qui longent la Maine. Alors que le projet d’aménagement des Berges de Maine est à l’étude, le ton monte entre les deux élus.



La Maine et la voie de circulation propriété du Département, l'enjeu de la joute verbale
La Maine et la voie de circulation propriété du Département, l'enjeu de la joute verbale
Lors d’un débat organisé dernièrement par l’association « Graine d’Angers », à laquelle il participait Christophe BÉCHU, le président du Conseil Général de Maine et Loire, avait cru bon de déclarer, à propos des voies de circulation longeant le coté gauche de la Maine, dont le Département est le propriétaire depuis 2004 : « je ne désespère pas qu’on vienne me demander mon avis avant le 4 octobre prochain ». Le président faisait allusion à la date à laquelle les trois équipes mandatées pour ce projet doivent remettre leur copie.

La réaction de Jean Claude ANTONINI ne s’est pas fait attendre : « Manifestement, le président du Conseil général a oublié notre réunion du 9 mai dernier où, en présence du préfet, je lui ai présenté l’état des réflexions sur les études de berges de Maine. Il a d’ailleurs désigné un haut fonctionnaire de la Direction générale du département pour suivre les études et travailler au projet ».

Et de poursuivre : « Je note au passage que Christophe BECHU a une idée toute faite, comme à son habitude, avant même que les équipes composées de professionnels de renommée internationale aient fini leurs études ». Ajoutant même que pour sa part il ne se déroberait pas face à ses responsabilités pour ce qui concerne la liaison Sud d’Angers, dont le Département devrait aussi être le propriétaire. Fin du premier round…

Le président du Département ne pouvait laisser l’affaire en l’état. Dans un second communiqué, envoyé hier soir, il répond : « le maire d’Angers semble avoir oublié que lors de la réunion des voies sur berges du 9 mai à laquelle il fait référence, j’ai effectivement demandé, en tant que Président de la collectivité propriétaire, à pouvoir rencontrer les équipes chargées des études. On m’a alors répondu que ce serait évidemment le cas. Mais deux mois après j’attends toujours ! »

Évidemment, l’affaire est hautement politique et tous les coups sont permis. « Il laisse entendre que je pourrais avoir un parti pris avant même que cette rencontre ait lieu et que ces études soient rendues. La remarque est particulièrement savoureuse, lorsque ceux qui portent ce projet ont affiché durant des mois sur la façade de la gare d’Angers, des images des futures voies sur berges, comme s’ils avaient déjà tout décidé et que ces études pourtant coûteuses n’étaient pour eux qu’une formalité ».

« Ce dossier est trop important pour qu’on se contente de petites phrases, de postures idéologiques ou d’images de synthèse », poursuit le président Béchu pour lequel « ce projet porte sur la vitalité économique et commerciale d’Angers, sur son accessibilité et sur son attractivité ».

Selon le président Béchu, le maire à raison sur un point : « j’ai bien un parti pris, celui d’Angers, de son rayonnement et de sa place de capitale de l’Anjou ». Fin du second round.

Alors que les trois équipes retenues par la Ville d’Angers travaillent actuellement à l’écriture de ce qui sera, pour la municipalité angevine, « un grand projet urbain portant sur le devenir des deux rives de la Maine », on sent déjà que ce projet qui tente de rapprocher deux parties séparées par une rivière et surtout une voie automobile, n’a pas fini en cette période de sécheresse, à défaut d’eau, de faire couler de l’encre.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03