Biopole : des déchets bien traités


Rédigé par - Angers, le 13/05/2010 - 10:05 / modifié le 17/04/2015 - 08:38


Engagées depuis des années dans une démarche de Développement Durable, la Ville d’Angers et Angers Loire Métropole ont fait le choix de technologies susceptibles de traiter et valoriser les déchets en réduisant du même coup l’impact sur l’environnement. C’est le pari de « Biopole » le centre de traitement en cours de construction dans le parc d’activités Angers Est à Saint Barthélémy d’Anjou.



MM. Jacques Mary et Gilles Mahé devant des bioréacteurs.
MM. Jacques Mary et Gilles Mahé devant des bioréacteurs.
Avec Biopole nous allons valoriser les déchets produits par l’agglomération angevine, en produisant de l’électricité et du compost pour la filière végétale. Mais en amont il faut que les angevins jouent le jeu et continuent le tri » disait Gilles MAHÉ adjoint au Maire d’Angers, chargé de l’environnement mais aussi Vice Président d’Angers Loire Métropole, chargé de la gestion des déchets et de l’Agenda 21, en présentant l’avancement de travaux.

A ce jour l’élimination des déchets de la Métropole Angevine est assurée par l’usine d’incinération de la Roseraie. Ce qui n’est pas sans poser problèmes, des voix s’étant élevées depuis longtemps contre ce système de traitement désormais peu adapté aux normes écologiques en vigueur. D’où l’idée de la Ville et de l’agglo, après concertation avec les habitants, d’opter pour un nouveau mode de traitement des déchets : le traitement mécano-biologique et la méthanisation. Mais cela n’annule pas pour autant les démarches entreprises auprès des angevins pour réduire les déchets, les trier, les valoriser in situ en produisant son propre compost et en déposant à la déchetterie les verres et les produits encombrants et non recyclables ou non traitables.

« Après le tri, la poubelle contient encore des déchets organiques valorisables » affirme Jacques MARY, le Directeur Environnement d’Angers Loire Métropole en présentant le chantier. Conçu pour répondre aux besoins des trente prochaines années, Biopole qui ouvrira fin 2010, permettra de séparer les déchets dits « fermentescibles » et de les transformer en biogaz et en compost.

« Le biogaz sera transformé en électricité et le compost permettra d’alimenter la filière végétale angevine », poursuit Jacques Mary. Selon les chiffres annoncés, à pleine puissance, Biopole devrait pouvoir produire 15 400 MWh, revendus intégralement à ERDF, ce qui équivaut à l’alimentation électrique d’une ville comme Saint Barthélémy d’Anjou. Le compost quant à lui sera stocké, affiné et revendu aux horticulteurs de la région. Par ailleurs le centre de traitement devrait pouvoir produire de la chaleur pour les entreprises voisines.

Installé sur un site de 9 hectares, en bordure de la rocade Est d’Angers, les 15 000 m2 de bâtiments hébergent une usine à la pointe de la technologie, permettant d’accueillir, trier à l’aide de tamis, puis transformer en gaz la partie fermentescible, environ 50%, et le reste en compost. « Nous avons misé sur un apport d’air important et une bonne ventilation afin que le centre ne génère aucune odeur », précise Gilles Mahé qui sait que les angevins, très sensibles aux questions des nuisances sonores et olfactives, l’attendent au virage.

Avec un coût de 51.5 M€ HT, ce centre de traitement des déchets sera l’un des plus perfectionné de France et devrait retenir l’attention, à juste titre, des villes qui se penchent désormais, comme Angers, sur la difficile question du traitement des ordures ménagères. Le coût entrant de la tonne de déchets est évalué à 65 € HT .

C’est le groupe Véolia, avec un effectif d’une trentaine de personnes qui sera chargé de l’exploitation de Biopole, les élus ayant choisi de confier à cette structure une délégation de service public pour une durée de 6 ans. Cette courte durée permettra de tenir compte des évolutions de la filière notamment pour ce qui concerne la valorisation du biogaz.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Benjisite le 13/05/2010 13:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce projet à l'air très efficace sur le papier et en tout cas ingénieux et dans l'air du temps concernant la chaine de l'énergie !








Angers Mag















Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03