Blanc de sable, la gourmandise de Loire


Rédigé par Matthieu GRUAZ - Angers, le 04/04/2013 - 17:56 / modifié le 05/04/2013 - 10:42


En période de Pâques, promouvoir son territoire à l’aide d’une recette chocolatée, c’est plutôt bien pensé. La Communauté de communes Vallée Loire-Authion a donc opté pour cette idée que l’on pourrait qualifier d’alléchante.



La promotion territoriale de la Vallée Loire-Authion passe désormais par les chocolats "Blanc de Sable".
La promotion territoriale de la Vallée Loire-Authion passe désormais par les chocolats "Blanc de Sable".
la rédaction vous conseille
Le « Blanc de Sable » est un chocolat auquel beaucoup ne résisteraient pas. Avec sa compotée de fruits rouges, sa ganache croustillante et son enrobé de chocolat blanc, il est normal que vous en saliviez de plaisir.

Cette gourmandise, dont l’idée a germé en 2010, est le fruit d’un travail de plus de trois ans. Dans le cadre de son développement, la Communauté de communes Vallée Loire-Authion a décidé de se lancer dans ce projet plutôt savoureux. « Ce projet est le fer de lance de notre action, mobilisateur de toutes nos énergies pour promouvoir l’activité touristique et le développement économique de notre territoire », précise le Président de la Communauté de communes, Gino Boismorin.

Pour cela, la collectivité a sollicité des artisans-boulangers des différentes communes. Parmi eux, quatre ont souhaité s’associer afin de confectionner une recette, la plus ressemblante possible à la Vallée. Philippe Blanchard à la Daguenière, Fabien Thomy à Saint Mathurin-sur-Loire, Sébastien Genneté à Corné et Pierre-Yves Maugin à la Ménitré ont alors décidé de collaborer. Fin 2012, la recette n’avait plus de secrets pour eux.

Véritable emblème de la Vallée Loire-Authion

À travers cette création gastronomique, la Vallée Loire-Authion entend bien valoriser sa filière végétale, sans oublier ses paysages, classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Vendus dans différents formats, en sachets et ballotins, les chocolats « Blanc de sable » sont disponibles au nombre de 4, 10, 16 et 36 avec des prix allant de 3,60€ à 18,50€. Exclusivement vendu dans les boulangeries-pâtisseries des artisans à l’origine du chocolat, ce produit de terroir sera commercialiser rapidement dans d’autres sites touristiques de l’agglomération angevine, puis du département du Maine-et-Loire. L’objectif à long terme étant d’égaler la notoriété des « Bêtises de Cabrai » ou les « Sarments du Médoc ». Un sacré challenge.

Et pour les avoir testé, la rédaction d'Angers Mag a trouvé ces chocolats plutôt " gouteux ".



















Angers Mag