Boire ou conduire : des éthylotests dans les discothèques


Rédigé par - Angers, le 01/12/2011 - 23:07 / modifié le 03/12/2011 - 08:36


Avant les fêtes de fin d’année, les discothèques et tous les établissements ouverts la nuit et servant de l’alcool, disposeront de moyens permettant aux clients de tester leur alcoolémie avant de prendre le volant. Ces appareils permettront d’alerter et rassurer les conducteurs.



Soufflez et vous saurez ...
Soufflez et vous saurez ...
la rédaction vous conseille
Claude GUÉANT, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et Xavier BERTRAND, respectivement ministres de l’Intérieur pour le premier, de l’Écologie, du Développement durable, de Transport et du Logement, pour la seconde et du Travail, de l’Emploi et de la Santé pour le troisième, ont annoncé ce jour, avec mise en application immédiate, la mise à disposition de moyens de contrôle de l’alcoolémie dans tous les établissements ouverts la nuit et servant de l’alcool.

Cette mesure qui a fait l’objet d’une large concertation avec les acteurs du monde de la nuit, s’inscrit dans la stratégie portée par le gouvernement actuel, lequel veut faire de la lutte contre l’alcool au volant, l’une des priorités en matière de sécurité routière. Elle permettra aux conducteurs qui le souhaitent de vérifier, avant de prendre le volant, s’il ne dépasse pas le taux d’alcoolémie autorisé sur le territoire français : 0.25 milligramme par litre expiré soit l’équivalent de 0.5 gramme d’alcool par litre de sang.

Chaque établissement, discothèque et bar de nuit, mettra à disposition des clients, selon son choix, des éthylotests chimiques, à usage unique ou des éthylotests électroniques avec embout individuel jetable. Ce dernier existe sous forme portable ou borne fixe.

Ainsi chaque personne pourra tester son taux d’alcoolémie, avant de quitter l’établissement, une affichette spécifique, « soufflez, vous saurez. Ici pour savoir si vous pouvez conduire demander un éthylotest », sera apposée dans les établissements afin d’inciter à l’autocontrôle, le but étant de diminuer les conduites en état d’ivresse et réduire les accidents liés à la consommation abusive d’alcool.

Mais ce nouveau dispositif pose un problème : si les patrons de discothèque sont dans l'obligation de mettre en place un système de contrôle, leur responsabilité pouvant être engagée en cas d’accident, en aucun cas, ils n'ont la possibilité d'empêcher quelqu'un de prendre le volant.

Pour mémoire : l’alcool est la première cause de mortalité sur les routes françaises avec 1150 décès en 2010, soit près d’un tiers des accidents mortels, avec une augmentation notable la nuit et les week-ends (58,7% des accidents mortels).

Chaque semaine, 19 jeunes de 15 à 24 ans perdent la vie, en tant que conducteur ou passager, dont 7 dans un accident lié à l’alcool, et plus de 27 blessés.

Pour plus d’information : www.soufflez-vous-saurez.fr




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com