Broc et Puces : deux jours dédiés à la brocante


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 05/03/2011 - 11:22 / modifié le 06/03/2011 - 09:46


Au fil des ans, « chiner » est devenu l’un des passe temps favoris des français. La 26ème édition de « Broc et Puces », qui s’installe au Parc des Expositions d’Angers les 12 et 13 mars prochain, s’inscrit dans cette tendance. Pendant deux jours plus de 170 brocanteurs et antiquaires professionnels attendront les amateurs de « vieilleries ».



Broc et Puces : deux jours dédiés à la brocante
Broc et Puces, est devenu au fil du temps un événement incontournable pour qui aime les objets et bibelots anciens. Pas étonnant qu’il draine depuis un quart de siècles les amateurs de meubles et objets de seconde main, quand ce n’est pas plus. « C’est dans l’air du temps », affirment les organisateurs. « La crise économique a sans doute favorisé ce marché des objets anciens. On n’achète plus un meuble pour qu’il reste toute une vie dans une maison ».

Et c’est bien vrai, comme on aime revoir sa décoration en fonction des tendances, on n'hésite plus à changer les meubles, d’autant que ces derniers s’ils ne plaisent plus feront certainement le bonheur des autres. Il suffit de voir le succès des « vide-grenier », pour s’en convaincre.

Mais attention, « Broc et Puces », n’est pas un lieu de vente de particulier à particulier. Les exposants sont des brocanteurs et antiquaires professionnels, dont le métier consiste à acheter et revendre des meubles et objets, dans l’état ou restauré selon le cas. Ces derniers en vrais professionnels, proposent désormais des pièces d’exception, parfois recherchées par de collectionneurs venus de très loin. « Le mobilier industriel est toujours très recherché et les objets décoratifs des années 60/70 ont la cote auprès du public », déclarent les professionnels

Le « vintage », un objet reflétant un moment particulier de l'histoire de la mode, c'est-à-dire un peu rétro, est également très prisé, trois jeunes brocanteurs angevins s’en sont même fait une spécialité. D’ailleurs cette édition sera placée sous le signe « Vintage – Design ». Des artistes locaux, Mathieu Delalle et Julien Parsy, présenteront leur œuvres au milieu de cette ambiance très art-déco. Les étudiants de l’Ecole des Beaux Arts d’Angers participent même à cette édition en présentant un travail sur des affiches des années 60.

Mais Broc et Puces ne s’arrête pas aux seuls meubles d’époque puisque des halls spécifiques seront consacrés au linge ancien, cartes postales, meubles, mobilier industriel, bijoux, chapeaux, sacs, foulards, objets de marine, argenterie. Grace à l’atelier « Ô Bolides », des voitures de collection des années 60 à 75 seront également exposés et mis en vente, pour les collectionneurs de belles mécaniques.

Enfin, cerise sur le gâteau, un expert se tiendra à disposition des visiteurs pour évaluer une pièce avant achat ou même une vente sur photo.

Broc et Puces – 12 et 13 Mars 2011
Parc des expositions d’Angers
Ouverture de 9h à 19h
Prix d’entrée 4.60 € (3 € avec carte Cezam, 1.5€ pour les étudiants, gratuit jusqu’à 16 ans accompagné)

Pour en savoir plus : www.broc-puces-angers.com



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag