C'est quoi le Conservatoire d'Espaces Naturels en Pays-de-la-Loire ?


Rédigé par Pierre-Antoine LEFORT - Angers, le 16/04/2015 - 06:40 / modifié le 21/04/2015 - 14:07


Le saviez-vous ? Il existe un Conservatoire d’Espaces Naturels en Pays-de-la-Loire. Né de la fusion récente de deux associations existantes, il vient de se donner un premier président en la personne de Loïc Bidault, l'ex-directeur du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine. L'occasion de faire le point sur les missions du CEN Pays de la Loire avec l'un de ses permanents, Fabrice Normand, ancien directeur du CEN Sarthe.



Photo : Jean-Paul Gislard
Photo : Jean-Paul Gislard
la rédaction vous conseille
Pour commencer, qu’est-ce qu’un Conservatoire d’Espaces Naturels ?

"C’est une association de loi 1901, constituée au niveau national ou régional. En France, il existe 29 conservatoires, présents dans presque toutes les régions, hormis Bretagne et Ile-de-France. Il y en a même en Nouvelle-Calédonie et à la réunion ! Les conservatoires sont apparus à la fin des années 70 dans la région Provance-Alpes-Cote d'Azur, à peu près à la même période que les conservatoires du littoral, à l’initiative d’associations de sauvegarde et des collectivités territoriales (régions et départements). Le but premier était d’acheter des terrains et ainsi pouvoir mettre en place une gestion et une préservation des territoires."
 
Pourquoi avoir créé le Conservatoire d’Espaces Naturels des Pays de la Loire ?

"Le CEN pays de la Loire est issu de la fusion du CEN de la Sarthe et du Conservatoire des Rives de la Loire et de ses Affluents (Corela), tous deux crées en 1992. Les deux organismes travaillaient chacun de leur côté, mais il y a 4 ou 5 ans, l’Etat et la Région se sont rendus compte qu’il y avait besoin d’une mise en réseau des différentes associations. Ils se sont rapprochés de la fédération de la CEN (dont faisait déjà partie la CEN Sarthe), et ont étudié la possibilité d’une fusion. Il faut remettre cette décision dans le contexte actuel, avec le choc de simplification, avec la crise économique. Après une longue réflexion on a trouvé un modèle avec aucune perte d’emploi."
Première mission : "Animer un réseau de gestionnaires des sites naturels (...) afin de mutualiser les actions de conservation.

Fabrice Normand.
Fabrice Normand.
Quelles sont les compétences du CEN Pays de la Loire ?

"Les missions ne sont pas encore tout à fait arrêtées, mais il y a trois pistes sur lesquelles nous voulons travailler, après concertation avec les acteurs. La première ce serait d’animer un réseau de gestionnaires des sites naturels (à peu près 100 postes et des dizaines d’associations sur les Pays de la Loire) afin de mutualiser les actions de conservation. Nous souhaitons aussi travailler avec les collectivités territoriales pour préserver la biodiversité de la région et enfin, nous voulons intervenir avec une maîtrise foncière (où le CEN est propriétaire) et d’usage (avec des partenariats) sur des terrains qui pourront nous permettre  une meilleure gestion de la faune et la flore."
 
 Y a t’il des espaces naturels dans le Maine et Loire ? Qu’est ce que cela va changer pour eux ?

"Ce n’est pas possible de donner un chiffre, tout espace est naturel puis modifié par l’homme. Le Conseil Départemental et les associations, comme la Ligue de Protection des Oiseaux vont continuer leurs actions. Nous ne souhaitons pas venir concurrencer les associations et les collectivités territoriales qui agissent déjà, nous interviendront sur d’autres domaines d’action."
 
Quels sont les enjeux particuliers liés à la sauvegarde des espaces naturels dans les Pays de la Loire ?

"Encore une fois il y a trois grands enjeux. La région est caractérisée par la présence de nombreuses terres humides, comme les tourbières, qu’il faut à tout prix sauvegarder car elles font l’identité des Pays de la Loire. Les bocages (prairies, haies) sont fortement implantés dans les 5 départements, et ce sont des milieux auxquels il faut faire attention. Et enfin il y a les petits milieux patrimoniaux, comme les coteaux calcaires ou même les dunes en bord de mer."












Angers Mag















Angers Mag : RT @AngersSCO: 📣 Le TGV Scoïste au départ d'Angers et à destination de Paris a quitté la gare ! Débarquement massif d'Angevins à venir ! #L…
Samedi 27 Mai - 15:57
Angers Mag : #Angers ChroniK'Ô Noir #24 - Sandrine Collette : "J’écris dans la joie" @EDITIONSDENOEL https://t.co/yFLaMksShX https://t.co/dSwrRhaKj5
Samedi 27 Mai - 08:04
Angers Mag : Séance critique : "Les fantômes d'Ismaël" d'Arnaud Desplechin: Dans Séance critique,... https://t.co/ADdyx6sLW8 https://t.co/mHPw1SlgH6
Samedi 27 Mai - 08:04
Angers Mag : #Angers A J-1, la pression monte. De tout cœur avec @AngersSCO pour cette finale historique. @IncroyableSCO… https://t.co/jhgonIpBDI
Vendredi 26 Mai - 12:15