Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





CFA 2: Angers-sco B bat la réserve du FC NANTES, 4-2


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Dimanche 12 Septembre 2010 à 14:38


Angers-sco a remporté, ce samedi, le choc des réserves professionnelles, au terme d'un match fou. Un derby qui plus est, ce qui justifie l'intérêt d'Angers Mag Info, pour cette confrontation.



CFA 2: Angers-sco B bat la réserve du FC NANTES, 4-2
La partie démarrait sur les chapeaux de roue, surtout pour les attaquants nantais, craints par le coach angevin, l'ancien pro (N°10), Stéphane MOULIN. Cette domination nantaise, et de ses attaquants très vifs et techniques, contraignaient la défense angevine a un sauvetage sur sa ligne, dès la 9ème minute.
Puis l'arrière garde du sco, pourtant renforcée par les pros, Martin FALL, David LERAY et Pierre-Henri LAMY, ne pouvait empêcher les nantais d'ouvrir la marque, par le virevoltant KEITA (10').

Cette ouverture du score fouettait l'orgueil des locaux, qui, deux minutes après l'ouverture du score, égalisaient par leur buteur de poche, Nabil OUARGUINI. Nantes s'énervait, perdait son football.
Et sur un amour de centre du flanc gauche de l'attaque angevine, Gaëtan CHARBONNIER, de retour de Nîmes, où il était la veille, déposait le ballon sur la tête de Rayan FRIKECHE, qui tapait le dessous de la barre de ZELAZNY, le portier nantais (2-1, 25').

Peut-être surpris de ce retournement de situation, Angers-sco reculait sous la pression des canaris.
A la 41', un coup-franc frôlait la lucarne d'Alexandre LETELLIER. La fin de la première mi-temps était électrique, d'autant plus que l'arbitrage manquait autant de sérénité que de discernement.
Loïc NEGO, le défenseur nantais y allait de sa petite gifle.

Et après quelques frictions dans le couloir des vestiaires, autour d'un Martin FALL très en colère, chaque équipe regagnait son vestiaire.

trois buts par mi-temps

Gaëtan CHARBONNIER, auteur d'un très gros match
Gaëtan CHARBONNIER, auteur d'un très gros match
Angers-sco revenait sur la pelouse, à l'entame du deuxième acte, animé des meilleurs intentions.
La récompense n'allait pas tarder. A la 50ème minute, Martin FALL débordait, tout en puissance, sur son flanc droit et centrait pour Gaëtan CHARBONNIER. Volée intérieur du pied. Imparable, superbe, 3-1.

Vexés, les nantais réagissaient et allaient mettre au supplice une défense du sco, qui reculait.
Alexandre LETELLIER devait s'employer sur une superbe sortie dans les pieds (61').
La pression s'intensifiait. Stéphane MOULIN pestait contre sa défense, l'incitant à dégager, à jouer moins bas.

Le jeu se déroulait pour l'essentiel dans la moitié de terrain angevine. Les efforts nantais étaient récompensés à la 77ème minute. Partie de billard, dans la défense angevine, sur un dégagement contré, qui arrivait dans les pieds de RODELIN, rentré en cours de match. But canari, 3-2.
13 minutes à jouer, plus les arrêts de jeu.

L'inquiétude se lisait sur les visages angevins. Les occasions nantaises se multipliaient. C'est "fort Alamo", s'exclamait le coach angevin. Puis arrivaient les arrêts de jeu, le bouquet final.

Nabil OUARGUINI, sur un contre, n'enroulait pas suffisamment son ballon, sur un tête à tête avec le gardien nantais. La balle du 4-2 libérateur était manquée. Le sco allait être à deux doigts de le regretter.

En une minute, les nantais se procuraient deux occasions d'égaliser, avec encore un dégagement contré de la défense angevine. Puis, un ultime contre angevin arrivait dans les pieds du capitaine Sackre GBOHOU, qui, du plat du pied, trouvait Ryan FRIKECHE. Celui-ci, dans tacle rageur devançait la sortie de ZELAZNY et le ballon, contré, allait mourir au fond des filets. Une libération, qui précédait le coup de sifflet final, pour un public heureux, plus nombreux que d'habitude. Les derbys ont toujours une saveur particulière...

A retenir également: Un gros match de Gaëtan CHARBONNIER