Ça chauffe en février, nouvelle édition


Rédigé par Postino - Angers, le 16/02/2012 - 15:27 / modifié le 16/02/2012 - 15:42


Du 21 au 26 février 2012, « Ça Chauffe en février » s’engage à remuer les esprits et réchauffer les corps. C’est la promesse formulée par les organisateurs qui organisent ce festival de théâtre en association avec le centre Jean-Carmet, la ville de Mûrs-Érigné et le SAAS (Structure Artistes Associés solidaires).



« Léon le lutin » par le collectif Citron sera présenté à deux reprises (10 h et 11 h) le samedi 25 février.
« Léon le lutin » par le collectif Citron sera présenté à deux reprises (10 h et 11 h) le samedi 25 février.
Ça Chauffe en Février c'est avant tout une histoire locale : les compagnies professionnelles du Maine-et-Loire se rassemblent pour proposer un temps fort de théâtre. Durant cinq jours, elles invitent à goûter à la diversité artistique du Maine-et-Loire et assister à près de 20 représentations. Des spectacles « jeune public et tout public », mais également des entresorts, des animations théâtralisées et des rendez-vous pour les professionnels ponctueront cette semaine.

Mardi 21 février 2012 :

« Blanc », de Emmanuelle Marie, de la Compagnie OeilduDo. Lecture publique. Horaire : 19h. Tout public à partir de 12 ans. Durée : 1h.
Mise en scène : Virginie Brochard. Avec Chloé Thorey et Fanny Duroisin.

Deux jeunes sœurs - l'Aînée et la Cadette - et l'agonie d'une mère derrière la porte de la cuisine. Le boeuf-carottes mijote et Nat King Cole fredonne Quizas, quizas, quizas. Un texte d'une rare sensibilité.

« La fascination de l'iceberg », par la Compagnie la Tribouille. Polar anthropologique. Horaire : 20h30. Tout public à partir de 15 ans. Durée : 1h30 de spectacle suivi d'un débat. Mise en scène : Philippe Piau. Avec Pierre Roba, Solène Gendre, Frédéric Riclet.

Panique au musée ! L'œuvre magistrale de l'exposition sur la démesure s'est écroulée ! Nous voilà tout à coup plongés en plein polar anthropologique. Enquêteurs dépassés, politiciens en campagne, journalistes bouleversés, citoyens en colère... Tous sont tour à tour témoins, victimes, accusés, avocats, procureurs et jurés dans un procès inédit, qui nous entraîne inexorablement dans la "boîte noire des passions humaines". Mais comment faire quand les gens ne s'aiment pas? Et surtout... comment faire quand ils s'aiment ?

Mercredi 22 février :

« L'homme qui plantait des arbres Kamishibaï », par la Compagnie Ergatica. Horaires : 10h, 11h et 15h. Jeune public à partir de 7 ans. Durée : 40 min.
Mise en scène : Yannick Renaud. Avec Claudine Lacroutz.

Ergatica fait son Kamishibaï (théâtre de papier japonais)!... Peintures, découpages, pop up au service d'une histoire de Jean Giono "l'Homme qui plantait des arbres" ou l'histoire d'une réconciliation entre l'humain et la nature.

« L'Orange Mécanique », par la Collectif Citron. Théâtre. Horaire : 20h30. Tout public à partir de 13 ans. Durée : 1h45. Création collective inspirée de l'oeuvre d'Anthony Burgess – 1962.
Mise en scène : Clémence Solignac. Avec Aude Lejeune, Julien Cheray, Samuel Constantin, Nicolas Boutillier de Saint André, Charles Lemale, Clémence Solignac.

Bon, alors ça sera quoi, hein?
Ça, sera l’histoire d’Alex – jeune délinquant ultra violent.
Ça, sera l’histoire d’un gouvernement qui met sa gloire dans la répression.
Ça, sera des questions: le choix, la morale, le bien et le mal.
Ça, sera 6 comédiens, 40 personnages, 20 séquences.
Ce sera ça, L’Orange Mécanique.
Tzarrible, non ?

Jeudi 23 février :

« Délivrés des Livres »,
par la Compagnie Artbigue. Lecture théâtralisée. Horaires : 10h (3-6 ans) et 11h (6-11 ans). MAJ / Séance supplémentaire à 14h "spéciale groupe". Jeune public. Durée : 30 min à 10h et 45 min à 11h.
Mise en scène collective. Avec Olivier Algourdin, Béatrice Poitevin, Emilie Goupil.

Délivrés des Livres", ce sont des lectures théâtralisées pour les enfants sélectionnées selon deux grands thèmes: "A l'abordage!" (les pirates), des livres pour les grands (6-11 ans), "Cui-cui" (la nature), des lectures pour les plus petits (3-6 ans). Lectures mises en scènes avec des ingrédients tels de la musique, des images en rétroprojection, des accessoires... pour rendre la lecture vivante!

« Parlons des Pressions », par le Collectif Piment Langue d'Oiseau. Conférence-spectacle. Horaire : 19h. Tout public à partir de 13 ans. Durée : 45 min.
Mise en scène et interprétation : Marie Gaultier et Jérôme Rousselet.

Bien qu’aujourd’hui la dépression soit reconnue comme une maladie et non comme une faiblesse morale, le sujet reste tabou. Parlons des pressions est un spectacle sous la forme d’une conférence où les vérités et les phrases toutes faites s’entrechoquent. Cette conférence spectacle n’offre pas de réponse ni de solution, seulement une façon humoristique d’aborder le problème.

« Je m'appelle Rachel Corrie », par le Collectif Platok. Théâtre. Horaire : 20h30. Tout public à partir de 12 ans. Durée : 1h15.
Mise en scène : Alice May. Avec Morgane Stroobant.

"Okay. Moi c’est Rachel.Des fois je porte des jeans déchirés. Des fois je porte du polyester. Des fois je retire tous mes vêtements et je me baigne toute nue à la plage. »
« Je m’appelle Rachel Corrie » est l’histoire vraie d’une jeune américaine, partie en 2003, mener des actions pacifistes sur la Bande de Gaza, en Palestine.
Théâtre, états de corps, musique et vidéo nous donnent à entendre ce texte unique et singulier, extrait de son journal intime et de sa correspondance email.
Première création de la pièce en France, le collectif PLATOK vous invite à découvrir cette écriture singulière, poétique et émouvante.

Vendredi 24 février :

« A fable ! », par la Compagnie MAP. Petite fantaisie mobile. Horaires : 10h, 11h et 15h. Jeune public à partir de 7 ans. Durée : 30 min.
Mise en scène collective. Avec Estelle Baussier, Benjamin Tudoux.

Deux personnages "cont-animés" par Jean de La Fontaine content des fables.Déjantés et amusés, ils se nourrissent des textes originaux mais aussi des pastiches et autres détournements réalisés par les successeurs du fabuliste. En marge de La Fontaine, un monde parallèle s'ouvre, et permet de sortir des cahiers d'école pour passer dans la cour de récréation. Espiègles ils s'emparent des ces fables et de leurs morales.

« Médée, Patchwork » par la Compagnie Ergatica. Théâtre. Horaire : 20h30. Tout public à partir de 15 ans. Durée 1h.

Un lit, une table, des revues : ombres, objets ... manipulés ?!
Au cours d'une nuit... blanche, étouffante, caniculaire ... Mèd ladétenue, Femme d'aujourd'hui, tente encore et encore de dire, raconter ... de se raconter? Amour, Passion ... petit à petit apparaissent MÉDÉE et JASON. L'isolement, la solitude brouillent les repères, libèrent l'imaginaire. Le mythe si profondément humain devient contemporain et ce qui pour Mèd a tant de mal à être formulé, trouve un chemin jusqu'à nous. Apparait Médée, femme intemporelle, aimée, trahie, rejetée et Mèd la détenue se met à interroger le choeur des femmes. Ces dernières se veulent femmes libérées mais se révèlent totalement dépendante du monde créé par les hommes.

Samedi 25 février :


« Léon le lutin », par le Collectif Citron. Spectacle intimiste pour enfants. Horaires : 10h et 11h. Jeune public à partir de 5 ans. Durée : 20 min.
Mise en scène collective ; Avec Jennifer Ducrot.

Au pays des neiges, un vieil homme et sa femme organisent une fois par an dans un village une grande fête au cours de laquelle ils distribuent des jouets à tous les enfants. On les nomme « Père et Mère Noël ». Très loin de là, au village de Lutinerie, au cœur de la grande forêt de Alford, un petit lutin nommé Léon décide de partir à la rencontre de ces fameux « Père et Mère Noël » pour leur faire une grande proposition. Avec l'aide de son chapeau magique et grâce aux merveilleuses rencontres qu'il va faire tout au long du voyage, Léon va vivre une formidable grande aventure pour parvenir jusqu'à la maison des « Noël » et bouleversera à jamais cette fête.

« Premier envol », par le Théâtre de l'Equinoxe. Théâtre, récits d'aventures. Horaire : 18h30. Tout public à partir de 11 ans. Durée : 1h.
Mise en scène : Annie Chauveau. Avec Annie Chauveau et Charlie Rambeau.

Après une dure traversée de la Méditerranée, une aviatrice de l’Aéropostale fait escale. Dans le bar enfumé de l’aéroport, où elle a ses habitudes, enfilant sandwich et café qu’un serveur aux petits soins lui apporte avec magnanimité, elle se relâche quelques instants et profite d’une interview pour raconter les meilleures anecdotes qui font la légende de l’aviation.
De Mermoz à Guillaumet, de Lindbergh à Adrienne Bolland, elle fait revivre ces héros qu’elle connait bien pour les avoir côtoyé de près ou de loin.
Proposé dans le cadre de la commémoration du centenaire du Circuit d’Anjou (1912-2012).

Grande soirée cabaret (tenue correcte exigée !). 2 compagnies, 4 artistes se partagent l’affiche pour une soirée festive. Type de Spectacle : Soirée cabaret « Théâtro-Magico-Chantée ». Durée : 1h45. A partir de 8 ans. 20h30.
Avec Cécile Schletzer et Olivier Messager dans "Hop là Boum" pour la Cie Spectabilis ; Béatrice Poitevin et Olivier Algourdin dans "Rien dans les Manches" pour la Cie Artbiguë.

Entrez dans l’univers grinçant et loufoque du tour de chant théâtralisé « Hop là Boum ! » de la Compagnie Spectabilis et venez redécouvrir quelques perles de la chanson française injustement oubliées (Yvette Guibert, Erik Satie… ). Laissez vous surprendre par la magie des tours en close-up d’Allan Lefort et de sa fidèle assistante qui n’ont « Rien dans les Manches ».

Dimanche 26 février :


« Jean Meslier Profession Curé », par la Compagnie A.T.Etc. Théâtre. Horaire : 17h00. Tout public à partir de 15 ans.
Mise en scène : Henri Uzureau. Avec Bernard Froutin et Arnaud Lecomte.

Jean Meslier, né à Mazerny (Ardennes) le 15 juin 1664, Fils d'un marchand, il est ordonné prêtre à Etrépigny où il est mort le 17 juin 1729. Sa vie serait passée inaperçue sans son "Mémoire" où il dénonce toutes les religions avec une vigueur exceptionnelle. Il se révèle également matérialiste, socialiste, voire communiste avant l'heure et sans doute l'un des premiers véritables athées.

« Ça chauffe en février » Festival de théâtre, du 21 au 26 février 2012. Centre culturel Jean-Carmet, route de Nantes, 49610 Mûrs-Erigné. La séance, tarif plein : 10 € ; réduit et Erimûrois : 7 € ; jeune public : 5 €, Pass 3 séances : 18 € ; tarif de groupe : 5 €. Tous les renseignements sur le site de la ville ou sur celui de l’association.


















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03