Camifolia, au paradis des plantes


Rédigé par Cédric SOULIÉ - Angers, le 30/06/2013 - 09:00 / modifié le 30/06/2013 - 09:13


Le jardin Camifolia à Chemillé dévoile ses charmes colorés et odorants. Un havre de paix pour plantes aromatiques et médicinales. Visite guidée…



Le parcours  sensoriel.
Le parcours sensoriel.
la rédaction vous conseille
C’est un grand voyage aux pays des senteurs. Celui que l’on partage en famille et entre amis. En plein de cœur de ville, le jardin Camifolia de Chemillé, entre Angers et Cholet, appelle aussi au calme et à la méditation. Sur 4 hectares, plus de 450 espèces de plantes aromatiques et médicinales poussent ici en toute quiétude. La visite, libre ou guidée, permet une découverte à la fois ludique et pédagogique au gré des différents ateliers.

En contrebas du jardin, le parcours sensoriel – agrandi pour cette nouvelle saison – est souvent le rendez-vous des surprises et de la bonne humeur. Pieds nus sur plus de 30 m de long, les visiteurs évoluent sur une vingtaine de matériaux d’origine naturelle disposés au sol. Des galets, de l’ardoise, des copeaux de bois, de la roche volcanique, des écorces, du sable et beaucoup d’autres à découvrir. « Je ne connaissais pas le parc, explique Nadège Tavenard, professeur des écoles à Saint-Clément-de-la-Place qui, mi-mai, accompagnait ses jeunes maternelles. Je suis très satisfaite, la visite répond totalement à notre projet pédagogique qui porte sur la découverte du vivant ».

De quoi ravir Hervé Gilles, animateur à Camifolia. « Les gens se sentent bien ici. Ils respirent dans un cadre de verdure exceptionnel », confie-t-il enthousiaste. Au détour d’un ponton, non loin de la grande mare, on croise alors l’un des gardiens de ce temple végétal, Philippe Guinhut. « C’est beaucoup de travail qui produit beaucoup de satisfaction, avoue le jardinier en chef. Camifolia apporte de la connaissance mais aussi de la détente, voire une forme de relaxation ».

60 % de la production de la région Pays de la Loire

Le jardin  des couleurs.
Le jardin des couleurs.
En effet, le long du théâtre de verdure, qui s’anime lors de nocturnes durant la saison, des transats invitent les visiteurs à la contemplation. De là, à 360°, à l’ombre, on aperçoit les différents pôles : la serre géante des plantes méditerrannéenes, le droguier récemment restauré, « mais aussi les parterres des plantes et fleurs emblématiques du jardin : la camomille, la menthe poivrée et la rose de Provins », ajoute Helène Adam, chargée de communication.

Autre richesse, le jardin des plantes médicinales qui donne à Camifolia sa réputation nationale en le plaçant premier pôle français de plantes médicinales, concentrant 60 % de la production de la région Pays de la Loire. Mais la plus grande satisfaction provient toujours des visiteurs, comme ce jeune collégien de Candé, Mattéo, lui aussi en visite avec sa classe de 6e, qui durant l’atelier des plantes colorées, lâche tout sourire : « J’adore ce parc, on apprend plein de trucs. Je reviendrai sûrement avec mes parents ».

Tout le programme des animations du jardin Camifolia est sur le site Internet du jardin. Rens. : 02 41 498 498

Quoi faire aux alentours

Emilie Martin
Emilie Martin
Où boire un verre ? Au « 73 », chez émilie et Nicolas

C’est le bistrot des copains. Simple et joyeux. Chez émilie et Nicolas, au « 73 » du numéro de la rue qui longe le centre commercial de l’Astrée à Chemillé. Dans ce bar-restaurant de quartier aux couleurs tendance gris-orange-chocolat, on mange tous les midis du lundi au vendredi pour une formule pas cher à 10,70 euros.

Le vendredi soir, histoire de bien finir la semaine, des apéros improvisés sont souvent l’occasion de se détendre entre amis. Au bar ou en terrasse quand le temps le permet. « On ne se prend pas la tête, l’ambiance est cool et détendue », sourit émilie Martin, patronne du « 73 » depuis un an et demi.
73, rue Lorraine. Chemillé. Tél. : 02 41 30 61 54.

Jacky Choveau  et son épouse Nathalie sont à la tête du Théâtre depuis 5 ans.
Jacky Choveau et son épouse Nathalie sont à la tête du Théâtre depuis 5 ans.
Où manger ? Au Théâtre…

Accolé au théâtre Forail de Chemillé, le Théâtre est un établissement deux en un. D’un côté, la brasserie et sa cuisine traditionnelle de bistrot. Et de l’autre, le restaurant gastronomique avec ses plats recherchés et colorés aux saveurs de plantes aromatiques. En lien avec le jardin Camifolia, le chef Jacky Choveau propose ainsi des mets parfumés à la mélisse comme son carpaccio de dos de cabillaud ou encore son carré d’agneau fondant au jus de thym et son tian de légumes. Les desserts ne sont pas en reste, notamment les sorbets maison aux parfums uniques : framboise-estragon, abricot-thym ou encore pomme-romarin.
105, avenue du Général de Gaulle. Chemillé. Tél. : 02 41 62 93 86. Tarifs : ici

Où flâner ? L’Observatoire des Gardes

Le toit de l’Anjou ! A deux pas de Chemillé, l’Observatoire des Gardes offre une vue panoramique sur plusieurs kilomètres. La table d’orientation vous initie au paysage. De ce point culminant, on peut, entre autres, observer deux sites d’éoliennes. à découvrir aussi le monastère des sœurs cisterciennes présent depuis plusieurs siècles aux Gardes. C’est le lieu d’un très ancien pèlerinage dédié à la Vierge et toujours consacré.
Rens. : 02 41 46 14 64



















Angers Mag