« Capote or not capote »


Rédigé par yannick Sourisseau - Angers, le 23/03/2009 - 08:26 / modifié le 24/03/2009 - 20:23


La récente déclaration du Pape Benoit XIII à propos de l’utilisation du préservatif a fait l'effet d'une bombe dans les associations de lutte contre le sida, surtout à la veille du Sidaction. Qu’a voulu dire exactement le représentant de l’église catholique en criant haut et fort que le préservatif n’était pas la meilleure arme pour lutter contre le sida ? En réagissant tous à cette affirmation, "benoitement glissée", le pape a voulu sans doute faire comprendre qu'il fallait opter pour l'abstinence.



« Capote or not capote »
C’est vrai cher Benoit, l'abstinence est certainement la meilleure solution. Mais nous n’avons pas fait vœu de chasteté. Dans un monde évolué où l’on prône l’amour des autres, on ne peut tout de même plus empêcher l’homme d’avoir des relations sexuelles avec un être cher, voire avec plusieurs dans sa vie, qu’il soit du même sexe ou de sexe différent. L’homme a été fait pour procréer, nous pouvons pas le renier, mais aussi pour prendre du plaisir, l’un et l’autre n’étant pas incompatibles, sans pour autant être un malade sexuel qui mériterait le châtiment céleste.

Il est révolu le temps où l’homme partait en guerre en prenant bien soin de verrouiller la serrure de la ceinture de chasteté de son épouse. Nous sommes au XXIème siècle et le sida n’est pas, quoiqu’en disent certains religieux intégristes, une maladie honteuse, une malédiction apportée sur terre pour punir les humains du péché de chair.

A l’heure où l’église catholique est en perte de vitesse, le Pape serait plus avisé s’il tenait des propos en adéquation avec son temps. Oui, le monde a évolué, l’homme n’est plus enfermé dans le carcan du catholicisme du Moyen Age. L’homme est libre de penser et d’agir tout en respectant les autres. C’est ce message que nous attendons d’un guide spirituel. Rejeter l’usage du préservatif c’est manquer de respect pour tous ceux qui souffrent de cette maladie. De telles paroles ne sont pas admissibles dans la bouche de quelqu’un qui parle d’amour et de paix.


LES TAGS : humeur

















Angers Mag











Angers Mag : Université Populaire du Goût : « Un jardin dans la ville »: Depuis près d’un an,... https://t.co/prlu3vez9I https://t.co/Vjww1BQly5
Mercredi 29 Mars - 12:00
Angers Mag : #Angers "La douceur et le végétal sont des idées modernes" @terrabotanica @Angers https://t.co/fOFTohfk0Y https://t.co/aUcaWPJUIT
Mercredi 29 Mars - 07:49
Angers Mag : Soigner ensemble, en ville: Toutes les études le montrent : à l'instar de la... https://t.co/XAb07zU9Dw https://t.co/Xb5S2jw2WE
Mercredi 29 Mars - 07:34
Angers Mag : #Angers Le Resto du mois : Le 15 Gourmand, le bien nommé #gastronomie @Angers https://t.co/B0yaIXv1ej https://t.co/7uAhiPtSyQ
Mardi 28 Mars - 11:39