Carnaval : on ne se moque pas du Président


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 26/03/2011 - 09:02 / modifié le 28/03/2011 - 12:21


On peut rire de tout lors du Carnaval. De tout, sauf du Président Sarkozy. Les organisateurs du Carnaval d’Angers l’ont appris à leurs dépends, la grosse tête du président dans une cage dorée, installée dans le quartier du Lac de Maine pour la promotion de la fête a été saisie par la Procureure de la République d'Angers et ses initiateurs mis en examen.



La grosse tête d'origine, lors du carnaval de Nantes, l'an dernier
La grosse tête d'origine, lors du carnaval de Nantes, l'an dernier
Le carnaval est une grande fête populaire où le « petit peuple » s’autorise à se moquer de tout et en particulier de ceux qui le dirige. De tous temps, sauf dans certains pays où il est interdit de se moquer du dictateur en place, les carnavaleux ont déambulé avec des masques et des grosses têtes de leurs hommes politiques. Dans tous les pays, sauf … en France où désormais il semble interdit de se moquer du monarque en place.

Revenons en aux faits. Afin de faire la promotion du Carnaval d’Angers, lequel se tiendra les 2 et 3 Avril prochain, la maison de quartier du Lac de Maine, dont le directeur Louis Mary Haury est l’un des co-organisateurs, avait décidé d’installer dans un endroit bien en vue, une grosse tête en carton pâte du Président Sarkozy, avec un corps d'homme préhistorique, le tout dans une cage dorée surmontée d'un panneau sur lequel on pouvait lire : « Bioparc : zozo de Doué ». Cette grosse tête comme on aime en voir dans tous les carnavals aurait été achetée à celui de Nantes.

A peine installée, la structure a fait l’objet d’une saisie de la part de la Procureure de la République d’Angers et d’une mise en examen de ceux qui en ont eu l’idée et notamment le directeur de la Maison de Quartier.

Plus que la statue, il semble bien que ce soit le panneau, qui est considéré comme une injure. Elle fait référence au Zoo de Doué la Fontaine, situé à une trentaine de minutes d’Angers, lequel, en plus d’exposer des animaux en cage, contribue à la conservation d’espèces en voie de disparation. Sur ce point, les organisateurs ne manquent pas d’imagination, eu égard de ce que pense le quidam de la rue du Président de la République. Le propriétaire du parc zoologique qui n’a pas apprécié le détournement de marque, avait envisagé de déposer plainte. Ayant reçu les excuses du Directeur de la maison de quartier, il a renoncé.

La photo de l'installation dans le quartier du Lac de Maine avant saisie par la police (photo d'un internaute ami)
La photo de l'installation dans le quartier du Lac de Maine avant saisie par la police (photo d'un internaute ami)
Mais dans cette affaire, n’oublions pas qu’un autre citoyen français a été condamné par le Tribunal d’Angers, justement, parce qu’il avait écrit sur un panneau, à l’attention du même président : « casse toi pov’ c… ». La justice angevine est donc très sensible et la moindre dérive est aussitôt sanctionnée. Cette dernière fait appliquer la loi du 29 juillet 1881 (*) relative à l’offense au chef de l’Etat, laquelle n’est qu’une survivance du crime de … lèse-majesté. Toutefois cette loi s'applique à la publication par voie de presse ou autres publications.

Mais en France on manque d’humour, c’est bien connu et notamment dans les plus hautes sphères. Va-t-on faire condamner les humoristes, les caricaturistes, « les guignols de l’info », tous ceux qui singent notre « cher » président à longueur d’année. Seuls des pays comme l’Iran et la Corée du Nord pourraient encore de nos jours interdire une telle installation, d’autant que comme l’affirme le Directeur de la maison de quartiers : « C’était de l’humour, pas de la politique ».

Les années précédentes, les carnavaleux avaient joué avec la tête de Roselyne Bachelot ou encore de Michèle Alliot-Marie, sans que la justice angevine ait à redire. Les ministres, oui, mais pas le président. « La démocratie fout le camp », crient les plus tolérants, effarés de constater que l’on en arrive à inculper de pauvres bougres dont l’objectif est avant tout de faire rire et peut-être de rendre populaire un président qui l’est de moins en moins.

(*) La loi du 29 Juillet 1881 sur la liberté de la presse consolidée au 24 juillet 2010, concerne surtout les publications. Le chapitre IV concerne les crimes et délits commis par voie de presse et autres publications. Les articles 23 et 26 de ce chapitre concernent la provocation aux crimes et délits(23) et et les délits contre la chose publique (26) et notamment le Président de la République.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

9.Posté par Hors d'oeuvre le 01/04/2011 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dès le Moyen Age, le théâtre de foire caricature les représentants du pouvoir, à travers des attitudes largement exagérées qui se codifient progressivement: les médecins, les hommes d'église sont ainsi interprétés avec beaucoup de dérision. Dans ce contexte, le rire moqueur permet de relativiser l'importance du pouvoir et par la même occasion la soumission du peuple à ce pouvoir. Rire du pouvoir c'est donc alléger son impact, s'affranchir des contraintes, casser les codes hiérarchiques, au mo...

8.Posté par pp49 le 01/04/2011 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la dictature approche ma parole.
rire est bon pour la santé, alors que tout le monde rit meme le président.
et cela n'a rien de politique.
l'éfigie n'a pas été brulée. le seul à pouvoir se plaindre c'est le ZOO

7.Posté par Hors d'Oeuvre le 29/03/2011 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le carnaval c'est l'occasion de s'autoriser les fantsmes les plus fous. Avec un masque ou un déguisement c'est facile. La place publique devient une immense scène sur laquelle tout serait possible. Je ne le pense pas car en enfermant un mannequin avec pour tête celle du Président dans un cage, on ne s'attaque pas qu'au symbole mais également à la dignité humaine d'une personne. Un peu borderline comme idée.
Brandir le droit d'expression comme un étendart pour justifier tous ses actes n'est pa...

6.Posté par WILL le 27/03/2011 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
soyons patients, nous nous vengerons (amicalement) en 2012 !!!

5.Posté par Yannick Sourisseau le 26/03/2011 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
merci Lorenzo ou thema04,

Je vous rassure, j'ai eu l'occasion de visiter de nombreux pays, et certains actuellement en guerre pour la liberté justement, et je sais, autant que vous que serais déjà condamné pour avoir rédigé la moitié de ce que j'ai pu écrire. Mais ce qui est peut être le plus déplorable dans cette histoire c'est que dans un pays comme le nôtre, pays de droits de l'homme et de la liberté d'expression, lequel voudrait donner des leçons en matière de démocratie aux autres, il soi...

1 2







Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com