Céline Gautier : la passion de la danse


Rédigé par Catherine Nedelec - Angers, le 06/04/2009 - 12:03 / modifié le 06/04/2009 - 13:44


Céline Gautier est ingénieur en qualité sécurité et environnement. Depuis 5 ans, elle pratique régulièrement la danse de salon, une danse méconnue qui s’exerce aussi sous le regard aiguisé des jurés des compétitions, concours très convoités des couples les plus aguerris à cette discipline.



Céline Gautier : la passion de la danse
La danse de salon en compétition dépend de la Fédération de danse sportive. Cela peut surprendre et pourtant, les compétiteurs vous le diront, cela n’a rien d’une promenade de santé. Il en fallait plus que cela pour démotiver Céline, qui poussa un jour la porte d’un de ces cours de danses, qui résonnent au son langoureux du tango ou rythmé du cha-cha. Rompue aux exigences de la danse classique qu’elle pratiquait depuis l’âge de cinq ans, c’était pour elle « l’opportunité de découvrir un autre univers et de dépasser les préjugés qui perdurent sur la danse de société ».

Après quelques cours collectifs, elle acquiert très vite les rudiments de la valse, de la salsa, du quickstep ou du paso doble, dans lesquelles elle « retrouve la rigueur et la technique de la danse classique ». Puis, une manifestation à Saint Macaire en Mauges, la convainc définitivement. Elle décide ce jour là de se lancer dans la compétition. Céline trouve rapidement un partenaire, Christophe, déjà très à l’aise sur les parquets et c’est une chance pour elle. En 2006, ils remportent deux fois la première place en danse standard niveau argent, à Montauban et à Angers.

Une progression stoppée par une blessure

Sourire aux lèvres, dopée par la volonté de gagner, Céline en oublie toutefois de se ménager. Les huit heures d’entraînement hebdomadaire lui provoquent une blessure au pied qui la contraint à plus de six mois de repos. « C’est très frustrant de ne pouvoir danser surtout quand on participe à l’organisation des concours et que l’on voit les danseurs sur la piste ». L’ironie du sort fait que Christophe est blessé à son tour. Enfin, en ce début d’année, Céline et Christophe ont repris les cours.

« Pour le moment, nous dansons une heure, voire une heure et demie par semaine. Il nous faut retrouver nos appuis, notre aisance et nos chorégraphies. Cela est très difficile de revenir à son meilleur niveau ». Comme pour tous les candidats au trophée, il est inconcevable que les 2000 spectateurs s’aperçoivent de quelque faiblesse. «C’est une compétition mais aussi un spectacle qui doit émerveiller les spectateurs. Il nous faut remplir notre contrat ». Gageons qu’avec une telle volonté, Céline et Christophe retrouveront rapidement leur place parmi les meilleurs, grâce à leur présence sur le parquet et à l’appréciation favorable des jurés.





















Angers Mag











Angers Mag : #Angers REPORT'CITÉ trace sa route @Angers @MinistereCC @KeolisAngers https://t.co/5jrXBWmmjE https://t.co/dULolkaDWK
Mercredi 21 Juin - 12:33
Angers Mag : #Angers Ouest eMedia Presse (@angersmaginfo) a été placée en liquidation judiciaire https://t.co/vMG2O392Qi https://t.co/N9IyhvEjS3
Mercredi 21 Juin - 12:23
Angers Mag : « En Indonésie, le tourisme engendre des transformations profondes » #Angers https://t.co/gJQfDIqgwP https://t.co/bn8ODsUAFu
Jeudi 15 Juin - 10:03
Angers Mag : JoeyStarr, les différents visages de l'éloquence: Sur la scène du Festival d'Anjou le 15... https://t.co/9fZW6XZ2i2 https://t.co/bB4ZKtREuR
Mercredi 14 Juin - 12:03