Centre d’activité Foch : une lame de verre comme première pierre


Rédigé par - Angers, le 30/09/2015 - 09:52 / modifié le 30/09/2015 - 09:56


Cinq mois après le lancement des travaux, élus et acteurs du futur Centre Foch ont posé sa première pierre mardi. Ou plus précisément, sa première lame de verre. Un choix qui symbolise l'esthétique que le Conseil Départemental, propriétaire des lieux, a soutenue pour cette future place forte du boulevard Foch. Livraison attendue, fin 2016.



Christophe Béchu, l'ancien président du Conseil Départemental, aujourd'hui maire d'Angers signe la lame de verre, sous les yeux amusés de l'actuel président Christian Gillet
Christophe Béchu, l'ancien président du Conseil Départemental, aujourd'hui maire d'Angers signe la lame de verre, sous les yeux amusés de l'actuel président Christian Gillet
la rédaction vous conseille
Une fois n’est pas coutume, pour le lancement du Centre d’activité Foch, à l’angle du boulevard Foch et de la rue Saint Aubin, ce n’est pas une pierre que les élus locaux et le préfet ont scellé de concert. Et pourtant, des pierres, le site en abrite beaucoup. A commencer par celle du mur d’enceinte de la cité médiévale, datant du datant du XIII, dont un pan a été découvert durant les fouilles. Mais pas question d’y toucher, ce mur historique sera conservé en l'état et mis en valeur dans le nouveau bâtiment, comme pour l’actuel siège du Conseil Départemental situé à deux pas dans l’ancienne abbatiale Saint Aubin.

Un parpaing alors, comme c’est plus souvent le cas ? Sauf que dans ce nouveau bâtiment d’acier et de verre, les murs ne seront pas en moellons, mais en béton armé.  Alors plutôt qu’une première pierre, Christian Gillet, le président du Conseil Départemental, et Frédéric Rolland, l’architecte ont préféré une lame de verre identique à celles qui orneront la façade du nouveau bâtiment, sur laquelle chacun a apposé sa signature. Pour la postérité. Cette lame posée sur un mur témoin, légèrement différente des 85 lames qui seront posées sur la façade, « sera mise à l’intérieur, dans un endroit bien visible », affirme le président Gillet qui souhaite que cette idée, qui a tout de même fait son petit effet, ne disparaisse avec les débris du chantier.
 
La séance de photos terminée, Christian Gillet, petit cours d'histoire à l'appui, a surtout rappelé que l’idée de construire un bâtiment pouvant rassembler en un même lieu, ou presque, les personnels du Département, n’est pas nouvelle.  « En 2000, alors que le Conseil Général était installé dans ses locaux depuis 4 ans, j’avais suggéré à André Lardeux, alors président, de construire un bâtiment pour rassembler tous nos services. Il m’avait répondu que ce serait trop cher et qu’on risquait de trouver beaucoup de choses dessous ».
 
La suite on la connaît. L’idée de lancer le projet a été reprise par son successeur, l’actuel maire d’Angers, Christophe Béchu. Et comme l’avait imaginé André Lardeux, les archéologues ont trouvé beaucoup de vestiges de l’ancienne abbatiale et de la cité médiévale d’Angers. Les fouilles ont duré un an.
 
« Le vaisseau amiral de la flotte départementale, rendra justice à la qualité du travail des agents départementaux » - Christophe Béchu
 
Le projet, porté par la Société publique locale d'aménagement de l'Anjou, s'élève à 20 M€. Les nouveaux bâtiments d’une surface totale de 7500 m2 accueilleront les services techniques et administratifs du Département, soit 180 agents qui viendront s’ajouter aux 600 déjà sur place. « De onze sites, nous allons passer à trois : celui-ci, la Cité Administrative et Frémur, avec à la clé une économie de fonctionnement de 380 000 € », se réjouit le président dont le Conseil restera dans les actuels locaux. Et en période de difficulté financière, comme celle que traverse le Département, une économie est toujours la bienvenue.
 
Le centre d’activité Foch, qui se veut «  innovant dans le montage financier », puisqu’une fois construit, il sera revendu à une SAS constituée de la Caisse des Dépôts et Consignations et de la Sodemel  (Une SEM dont le Département est l’un des actionnaires) et loué à ses occupants. « Nous seront alors locataires », précise le président, « tout comme le Comité Départemental du Tourisme qui quittera la place Kennedy ».  D’autres structures occuperont également les locaux : la Sodemel qui y installera son siège, MCA Finances, une société de gestion de portefeuilles financiers et le groupe angevin la Boucherie qui ouvrira un nouveau restaurant.
 
Christophe Béchu, l’ex-président et porteur du projet initial, a rappelé que ce bâtiment qui deviendra «  le vaisseau amiral de la flotte départementale, rendra justice à la qualité du travail des agents départementaux et contribuera à redonner de la vie au boulevard Foch et ses environs ». Endossant son costume de maire, il a précisé que d’autres lieux, proches de ce bâtiment seront également rénovés, à commencer par les locaux de l’ancien cinéma Ariel qui vont accueillir une salle de remise en forme (ouverture prévue dans un an), l’ancienne station-service de la rue Paul Bert, transformée en parking et l’ouverture du parc boisé de l’Université Catholique, place André Leroy. 





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com