Centre des congrès d'Angers : la CCI relance le débat


Rédigé par Rédaction Angers Mag Info - Angers, le 09/07/2013 - 08:20 / modifié le 09/07/2013 - 19:03


Eric Groud, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Maine-et-Loire, a pris acte de la décision d'ajournement du projet de nouveau centre des congrès au Front de Maine. Mais ne s'en satisfait pas. Il propose de relancer une réflexion sur des scénarios alternatifs. Et cible une relocation dans le quartier de la gare.



Eric Groud, président de la CCI, veut relancer le débat sur le nouveau Centre des congrès d'Angers. En compagnie de la municipalité et des futurs candidats aux élections municipales de 2014.
Eric Groud, président de la CCI, veut relancer le débat sur le nouveau Centre des congrès d'Angers. En compagnie de la municipalité et des futurs candidats aux élections municipales de 2014.
Il prend acte mais ne lâche rien. Suite à la décision de Frédéric Béaste, le maire d'Angers, d'ajourner le projet de nouveau centre des congrès, en fin de semaine, Eric Groud, le président de la Chambre de commerce et d'industrie de Maine-et-Loire, en profite pour remettre les choses à plat !

Au passage, il souligne la qualité du travail qui a été menée depuis de nombreux mois sur ce dossier. Mais s'interroge. "Ce nouveau Centre de congrès devait permettre à Angers de réaffirmer son ambition en matière de tourisme d’affaires et permettre de relever ainsi les nombreux défis à venir", déclare-t-il dans un communiqué. Sous entendu, ces défis demeurent...

Aussi, souhaite-t-il qu’une "réflexion conjointe puisse intervenir dans les meilleurs délais pour définir les scénarios alternatifs tant en terme de définition d’un nouveau projet que de réflexion sur son emplacement".

Eric Groud préconise que l’option d’une relocation sur le quartier gare puisse être examinée. A la différence du Front de Maine, "la gare présenterait le double avantage d’une desserte multimodale optimale et d’une implantation dans un quartier bénéficiant d’une offre d’hébergement de qualité. Elle contribuerait à densifier et accélérer le programme d’aménagement Gare+", ajoute-il.

Enfin, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire, également actionnaire de la SEM Expo Congrès, entend contribuer rapidement à cette nouvelle réflexion. Elle propose la mise en place d’une commission qui pourrait réunir les représentants de l’actuelle majorité et les principaux candidats aux municipales de 2014.

"Le développement économique d’Angers et de sa région, dans un contexte difficile, nécessite la recherche du plus large consensus de tous dans l’intérêt des angevins et de l’emploi. Elle est prête à y jouer un rôle de fédérateur", conclut le président de la CCI.




















Angers Mag