Césars : Noémie Lvovsky et « Camille redouble » reviennent bredouille


Rédigé par - Angers, le 23/02/2013 - 14:53 / modifié le 28/02/2013 - 03:08


De passage à Angers en janvier dernier, lors du dernier festival Premiers Plans dont elle était la présidente du jury, la réalisatrice Noémie Lvovsky, pourtant nommée 13 fois aux Césars 2013, est revenue sans un trophée. Dommage.



Noémie Lvovsky lors du dernier festival Premiers Plans d'Angers
Noémie Lvovsky lors du dernier festival Premiers Plans d'Angers
On l’avait appris pendant le 25ème Festival Premiers Plans d’Angers. Le film star des 38e Césars du cinéma, la cérémonie qui récompense les professionnels du « 7e art » devait être « Camille redouble », réalisé par Noémie Lvovsky, alors présidente du jury.

Le film avait récolté treize nominations notamment dans les catégories « meilleur film » et « meilleur réalisateur ». Hier soir, l'Académie des arts et techniques du cinéma en a décidé autrement en attribuant le César du meilleur film à « Amour » du réalisateur et scénariste autrichien Michael Haneke, lequel a déjà obtenu la Palme d’Or au Festival de Cannes cette année.

Ce film très touchant qui traite de l’amour de deux octogénaires, de la vieillesse et de la fin de vie, permet également aux principaux acteurs, Emmanuelle Riva et Jean-Louis Trintignant d’obtenir respectivement le César de la meilleure actrice et celui du meilleur acteur.

Le film obtient aussi le César du meilleur scénario et de la meilleure réalisation

« Amour » est également en lices pour les Oscars qui auront lieu le week-end prochain aux USA.

Même si « Amour » est un excellent film, qui mérite toutes ces récompenses, « Camille redouble » est aussi, dans un registre totalement différent, un film qui mérite le détour.



Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag