Charlie Hebdo, tous unis contre le terrorisme


Rédigé par La Rédaction - Angers, le 07/01/2015 - 16:41 / modifié le 31/01/2015 - 11:06


A Angers comme partout, l'horreur de l'attentat commis contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo nourrit une immense indignation. Les réactions se multiplient. La rédaction d'Angers Mag exprime sa plus grande solidarité avec les familles des victimes et appelle à se joindre au rassemblement organisé à 18h, place du Ralliement à Angers, pour rendre hommage aux victimes et défendre la liberté de la presse.



Charlie Hebdo, tous unis contre le terrorisme
la rédaction vous conseille
Charb, le directeur, Cabu, Wolinski, Tignous mais aussi le chroniqueur économique Bernard Maris (alias Oncle Bernard). C'est bien aux piliers de l'hebdomadaire Charlie Hebdo et à des incarnations vivantes et multi-générationnelles de la liberté d'expression en France, que se sont attaqués ce mercredi matin à Paris, trois hommes lourdement armés. Alors que les images et les émissions spéciales se succèdent partout dans les médias et sur Internet, l'émotion provoquée par cet attentat historique - un bilan provisoire faite état de douze morts et de blessés graves- ne faiblit pas, se répandant dans tout le pays.

A Angers, Christophe Béchu, le maire et président de l'agglomération d'Angers a appris l'information au cours d'un rendez-vous de présentation à la presse du prochain festival de cinéma Premiers Plans. Abasourdi comme tous les journalistes présents. "Comme tous les Angevins, je suis horrifié par l’attentat commis ce matin contre les journalistes de « Charlie Hebdo » et contre les policiers chargés de les protéger. C’est un acte lâche et barbare, que notre démocratie ne peut tolérer. Les tireurs se sont attaqués à des personnes sans défense en plein cœur de Paris, en pleine journée" s'est-il indigné dans un communiqué officiel, publié dans l'après-midi.

"Ces assassinats sont une atteinte d’une violence extrême à notre République et à la liberté d’expression (...). Nous devons faire face. Les auteurs de ces actes odieux doivent être traqués sans relâche jusqu’à leur arrestation" a encore indiqué Christophe Béchu. De nombreux autres élus ont réagi par communiqué ou via les réseaux sociaux, tel Alain Pagano, le patron du Parti communiste de Maine-et-Loire et conseiller municipal d'Angers, appelant à "la réaction collective", "seule arme pour montrer aux terroristes qu'ils sont isolés et que nous ne laisserons pas faire".

1er secrétaire fédéral du Parti Socialiste de Maine-et-Loire, Grégory Blanc appelle lui aussi à l'union face à la barbarie : "Les intégrismes quels qu'ils soient provoquent toujours les haines. La meilleure réponse reste : le Vivre Ensemble, la tolérance, la laïcité."  "Face à ce choc que notre pays est en train de vivre, il n'y a qu'une seule réponse à avoir, l'union nationale pour défendre la démocratie et notre République" a prolongé le député PS d'Angers-Nord, Luc Belot.
 
Un Rassemblement à 18h, place du Ralliement

Jacques Auxiette, le président du Conseil régional s'est dit "bouleversé", "sidéré" et "indigné" : "J’apporte mon soutien à l’ensemble de la presse française, pilier et garante de la démocratie et de la liberté d’expression, qui viennent d’être frappées en plein coeur par cet acte barbare. Je pense également aux forces de l’ordre touchées elles aussi dans l’exercice de leur mission" a t-il écrit dans un communiqué, appelant à "nous mobiliser toutes et tous pour faire front et défendre sans relâche les valeurs et les principes qui font la force de notre République".

A Angers, le Club de la Presse Anjou, qui réunit journalistes (dont une partie de notre rédaction) et professionnels locaux de la communication, a pris l'initiative d'organiser un rassemblement à 18h, place du Ralliement, pour rendre hommage aux victimes "et pour la liberté de la presse". La rédaction d'Angers Mag s'y joindra bien évidemment et appelle tous ses lecteurs et tous ceux qui veulent se recueillir à s'y associer sans réserve. "Face à ce choc que notre pays est en train de vivre, il n'y a qu'une seule réponse à avoir, l'union nationale pour défendre la démocratie et notre république. Aucun acte ne menacera la liberté" prolonge le député socialiste Luc Belot.

D'autres rassemblement sont organisés en région, notamment à Nantes et Saint-Nazaire.









1.Posté par woroud azhar le 10/01/2015 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes tous contre les actes terroristes dans le monde!
Ces terroristes n'ont rien à voir avec les vertus de l'Islam qui appelle à la paix ,à la fraternité et à l'égalité!
[qt[








Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com