Chômage : l’embellie d’août également en Pays de la Loire


Rédigé par - Angers, le 26/09/2013 - 09:53 / modifié le 26/09/2013 - 23:32


Selon le dernier état des lieux de Pôle Emploi, le chômage a reculé de 1,5 points en août. François Hollande qui avait inscrit l’inversion de la courbe du chômage à son programme présidentiel serait-il en train de gagner son pari ? C’est ce que pense Jacques Auxiette, le Président (PS) de la Région des Pays de la Loire, lequel salue la mobilisation de l’État et des pouvoirs publics.



A fin août, 157 122 personnes étaient inscrites à Pôle emploi en catégorie A, en région des Pays de la Loire (Photo médiathèque Pôle Emploi)
A fin août, 157 122 personnes étaient inscrites à Pôle emploi en catégorie A, en région des Pays de la Loire (Photo médiathèque Pôle Emploi)
la rédaction vous conseille
La demande d’emploi de « catégorie A » affiche de nouveau une diminution en août en Pays de la Loire, en données CVS (corrigées de variations saisonnières), de 1,7% (soit 2 781 personnes de moins) », peut-on lire sur la note de conjoncture publiée ce mercredi 25 septembre par Pôle emploi.

Fin août, 157 122 personnes sont inscrites à Pôle emploi en catégorie A dans les Pays de la Loire. La situation régionale est donc mieux orientée qu’au niveau national où la demande d'emploi a diminué de 1.5% (soit 50 000 demandeurs d’emploi en moins).

Selon l’observatoire régional, la situation sur le marché du travail est plus favorable à la demande d’emploi masculine (-2,3%) que féminine (-1.1%). Les jeunes demandeurs d’emploi voient leur nombre diminuer de 3.9%. La catégorie des demandeurs d’emploi âgés de 25 à 49 ans enregistre également une baisse de 1.7%. À l’inverse, la demande d’emploi des 50 ans et plus s’accroît de +0.2% en août 2013.

Tous les départements sont concernés par cette baisse. La Sarthe (-2.5%), la Loire Atlantique (-2.2%) et la Vendée (-2.1%) enregistrent une baisse significative. La Mayenne enregistre une diminution (-1.8%) légèrement supérieure à la moyenne régionale, ce qui n’est pas le cas du Maine-et-Loire qui accuse une baisse quasi nulle (- 0.2%). Sur un an, la demande d'emploi de « catégorie A » est en progression en Pays de la Loire (+8.9%), soit un niveau supérieur à la moyenne nationale (+7.3%).

« Les résultats d'un mois ne font pas un retournement »

Jacques Auxiette, le président (PS) de la Région des Pays de la Loire qui se félicite de l’action entreprise par le gouvernement et les pouvoirs publics d’une manière générale, réagit avec une certaine modestie. « Il s’agit d’un signe tout à fait encourageant qui conforte les Pays de la Loire au 1er rang national, avec la Bretagne, pour le plus faible taux de chômage », précise le président. « Mais 9,1% de chômage en Pays de la Loire, ça reste trop. Toutefois on peut penser qu’il s’agit d’une tendance qui s’inscrit dans la durée et donc d’un signal positif pour l’avenir ».

Pour Jacques Auxiette, ces « bons » chiffres viennent « légitimer la mobilisation générale des pouvoirs publics et les engagements conjoints pris par l’État, les collectivités et les territoires sur le front de l’emploi ». Et d’ajouter : « Ces chiffres fondent nos choix en matière d’investissements, de soutien aux entreprises, ou encore d’accompagnement des demandeurs d’emploi. Les emplois d’avenir, les contrats de générations, ces politiques nouvelles lancées par le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault et pour lesquelles la Région est mobilisée, commencent à porter leurs fruits ».

Si l’on peut comprendre l’optimisme du président de la Région, il convient toutefois de rester prudent sur les chiffres. « Les résultats d'un mois ne font pas un retournement. Une baisse en août ne permet pas d'exclure une hausse le mois suivant », déclarait hier soir sur France Inter Michel Sapin le ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social. Et pour cause, chaque mois des demandeurs d’emploi oublient d’actualiser leurs données et plus particulièrement en août. Sur l’ensemble du territoire, ils seraient 277 500 pour le seul mois d’août, soit une augmentation injustifiée de 40%.

Cette absence de mise à jour entraîne une suspension temporaire de l'inscription à Pôle emploi. 77.500 personnes de plus qu'en juillet seraient donc sorties des chiffres du chômage par ce simple phénomène. De quoi relativiser ces « bons » chiffres. Reste donc à attendre les chiffres de septembre qui sortiront fin octobre pour vérifier si la tendance se confirme.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag











Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17



cookieassistant.com