Christophe Béchu : "On a une vision claire pour Angers"


Rédigé par Yves BOITEAU et Cédric SOULIÉ - Angers, le 14/04/2014 - 07:07 / modifié le 22/12/2014 - 10:34


Installé officiellement depuis le 4 avril, le nouveau conseil municipal d'Angers se réunit ce lundi pour désigner, notamment, les délégations et représentations de ses membres. Dans un long entretien réalisé il y a quelques jours, Christophe Béchu livre ses impressions de campagne et se projette immédiatement dans l'action. Qui passe d’abord par une réorganisation des services de la mairie et de l’agglo.



Christophe Béchu est le 172e maire d'Angers.
Christophe Béchu est le 172e maire d'Angers.
la rédaction vous conseille
Une première question essentielle pour commencer, est-ce que vous voyez les Miami Heat faire la passe de trois en NBA ?
« (Sourires) C'est arrivé assez rarement dans l'histoire. Ils viennent de battre Milwaukee et les Knicks et sont maintenant en tête de leur Conférence, donc avec une bonne chance de pouvoir recevoir Indiana pour la finale. Mais ensuite, la question sera de battre San Antonio ou Oklahoma City. Et compte tenu du niveau de jeu de Kevin Durant et des Spurs, je ne pense pas que Miami soit le favori de la finale ».

Plus sérieusement, vous le fan de basket US, est-ce que vous avez eu le temps de faire autre chose que de la politique ces six derniers mois ?
« Compte-tenu de mes horaires, je peux vous dire que je n'ai pas arrêté de suivre la basket américain... Cette campagne n'a pas dérogé à la règle, j'ai peu dormi en raison de la tension psychologique et du rythme. Depuis le 27 août, jour où je suis revenu de vacances et jusqu'à la minute où je vous parle, je me suis arrêté dix jours entre Noël et le Premier de l'An, puisque tous les dimanches, je réunissais mon équipe. Il y a beaucoup de choses que je n'ai pas eu le temps de faire, c'est vrai. Mais je n'ai pas arrêté de lire et de me détendre sous des formes assez classiques : des séries, des jeux vidéos, des trucs qui vident la tête... »

Tous les observateurs le disent, cette campagne a été tendue, rude voire franchement limite sur les réseaux sociaux. Comment l'avez-vous vécue ?
« Celui qui n'a pas internet se dit qu'il y a eu une campagne franchement propre. Oui, j'ai trouvé qu'elle a été plus rude qu'il y a six ans, mais principalement en raison des réseaux sociaux et des blogs. Pour être très clair, si vous faites une revue de presse comparée, ça a plutôt été moins agressif entre les équipes. En revanche, il y a des attaques qui, au lieu de se faire par devant, se sont faites par derrière. Il y a eu deux débats entre les deux tours, plus musclés qu'il y a six ans, mais parce que le contexte était aussi différent. En 2008, j'avais 33 ans et il était pour moi inimaginable face à un adversaire sortant, très installé, ayant plus de deux fois mon âge, d'être dans une posture qui puisse être interprétée comme de l'agressivité gratuite. Là, il y avait entre Frédéric Béatse et moi une similitude qui rendait possible plus de franchise ».

Mais personnellement, encore une fois, comment avez-vous vécu les choses ?
« Depuis un certain temps, je me suis fixé une règle double : c'est d'essayer de ne pas lire les commentaires et de ne pas lire les blogs. La première, je m'y tiens à peu près. La deuxième, je m'y tiens de manière absolue. Pourquoi ? Parce que l'anonymat autorise toutes les outrances. Et ensuite, parce que c'est à force de les lire qu'on finit par donner de l'importance à des gens qui ne font pas un travail de journaliste mais plus souvent de la désinformation militante. Si vous le lisez, vous l'accréditez et ça vous trotte dans un coin de la tête forcément. Dès le mois de janvier, j'ai passé la même recommandation à mes colistiers ».

On parvient vraiment à se blinder ?
« C'est quand même très singulier, un engagement public. Vous avez la satisfaction de rencontrer des gens dont l'affection vous étonne presque et d'un autre côté, vous ne comprenez pas pourquoi vous faites l'objet d'une haine qui peut être très forte. Mais quand vous comprenez que c'est lié à ce que vous représentez et pas à ce que vous êtes, ça va mieux. Maintenant, les hommes politiques peuvent avoir tendance à penser que l'affection qu'on leur porte est justifiée et que c'est la haine qui ne l'est pas. Il faut donc garder la tête froide des deux côtés. J'ai adressé des messages de soutien à ceux qui dans mon entourage se sont retrouvés directement visés. Je l'ai été moi-même un certain nombre de fois, les outrances les plus graves font aujourd'hui l'objet d'une procédure judiciaire ».









1.Posté par Malbouffe le 14/04/2014 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le nouveau Maire mettra certainement à son crédit l'ouverture d'un KCF mais c'est signé et il n'y est pour rien : http://www.angers-pratique.fr/entreprise-angers/ouverture-kfc-angers-kentucky-fried-chicken-angers-49/

M. BECHU est certainement au courant ou alors il est bien peu informé de ce qui se passe dans sa (?) ville. Ainsi que Messieurs les intervieweurs bien complaisants.

2.Posté par Ange20 le 14/04/2014 11:08 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis ravi d'apprendre qu'un temple de la mal bouffe s'installe a Angers. Un de plus pour engraisser des hordes d'obèses. Il y a beaucoup mieux pour manger dans notre ville et pour pas plus cher. Heureusement, Bechu n'est pas à l'origine.

3.Posté par Jean Jésus le 14/04/2014 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
KFC ? C'est la liste Aimer Manger qui va être contente....















Angers Mag











Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30



cookieassistant.com