ChroniK'Ô Noir - #4 : "Lontano" de Christophe Grangé


Rédigé par Martine LEROY-RAMBAUD - Angers, le Dimanche 27 Septembre 2015 à 07:00


Chaque mois, la journaliste Martine Leroy-Rambaud vous présente son coup de cœur littéraire du moment, sous un angle bien particulier : celui du roman noir. ChroniK'Ô Noir -le nom de ce nouveau rendez-vous- c'est un champ des possibles large, du thriller à la quête initiatique en passant par le polar ou le roman policier, qui prolonge le goût de son auteur, également collaboratrice du fanzine La Tête en Noir, pour le genre.



En une dizaine de romans, Jean-Christophe Grangé s'est imposé comme l'un des maîtres français du thriller. Crédit photo Virginie Luc.
En une dizaine de romans, Jean-Christophe Grangé s'est imposé comme l'un des maîtres français du thriller. Crédit photo Virginie Luc.
la rédaction vous conseille
Il a dépatouillé toutes les magouilles de la Ve République. Il connaît  les travers de tous les grands de ce monde. C'est un homme de l'ombre. Un puissant discret. Il a le bras long. Et le coup de poing facile. Sur sa femme seulement. Pour le reste, il laisse faire ses sbires. Son nom : Grégoire Morvan, l'un des personnages clé du dernier livre de Grangé, Lontano.

Dans les années 80, Grégoire Morvan a aussi mis fin aux sévices d'un tueur en série, "l'homme-clou", un blanc de meurtres rituels. Mais les fantômes ressurgissent et des corps mutilés de la même façon sont retrouvés. En France cette fois. Et c'est l'un des fils de Morvan, Erwan, flic à la crim', que son père charge de l'affaire.  Mais Grégoire Morvan a d'autres soucis : un autre fils, Loïc, trader et accro à l'héroïne et une fille, Gaëlle, aux fréquentations particulères.

Sur 800 pages de Lontano, Grangé développe des histoires. Celle d'une famille. Celle aussi d'un système et ses méthodes peu reluisantes. C'est noir et ça a un charme fou. Lontano n'est qu'un début. Une suite est annoncée pour 2016.

"Lontano" de Christophe Grangé (Ed Albin Michel), 24,90 €

Otages intimes, de Jeanne Benameur

Etienne, photographe de presse, vient d'être libéré. Il a été pris en otage alors qu'il s'apprêtait à prendre une femme, fuyant avec ses enfants et son mari. De retour, il n'aura de cesse de retrouver cette femme. En quoi cette situation change-t-elle la vie ? Celle de l'ex-otage ? Celles de ses proches ? A partir de cette situation, Jeanne Bénameur interroge le lecteur sur ce qui nous entrave. Sur nos propres geôliers. Une écriture dépouillée pour un subtil maillage polyphonique.

"Otages intimes", de Jeanne Benameur (Ed. Actes sud), 18,80 €












Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com