ChroniK'Ô Noir - #5 : "La chambre blanche" de Martyn Waites


Rédigé par Martine LEROY-RAMBAUD - Angers, le Samedi 31 Octobre 2015 à 12:00


Chaque mois, la journaliste Martine Leroy-Rambaud vous présente son coup de cœur littéraire du moment, sous un angle bien particulier : celui du roman noir. ChroniK'Ô Noir, c'est un champ des possibles large, du thriller à la quête initiatique en passant par le polar ou le roman policier, qui prolonge le goût de son auteur, également collaboratrice du fanzine La Tête en Noir, pour le genre.



ChroniK'Ô Noir - #5 : "La chambre blanche" de Martyn Waites
la rédaction vous conseille
Son premier livre, " Né sous les coups ", se passait en 1984, sous l'ère Thatcher. Dans une Angleterre sinistrée. " La chambre blanche " s'étend sur trente ans. Entre 1946 et 1974 à NewCastel upon Type. "J'ai voulu relater le contraste entre l'idée de construire un futur ambitieux et le fait d'être sans cesse retenu par les malheurs du passé ", dit l'auteur (www.meettheauthor.co.uk).

Mêlant réalité et fiction, Martyn Waites déroule une série de personnages dont on suivra l'histoire pendant trente années. L'ambitieux, Dan Smith, inspiré d'un politicien travailliste. Ivre de pouvoir. Jusqu'à la corruption, mais idéaliste. Il veut donner aux quartiers ouest de sa ville un "brillant avenir". En commençant par les démolir pour ériger de grands ensembles.

Là vivent Monica Blackblock et sa fille, Mae, au destin tragique, l'enfance injuriée. "La haine et la rage. La rage et la haine. Parfois Mae avait l'impression qu'elles étaient ses deux seules vraies amies". Son père Brian, détruit tout ce qu'il touche. Il y a aussi Jack, ancien soldat libérateur des camps et revenu traumatisé et Ralph, l'entrepreneur de travaux publics. La ville rêvée se révèle un enfer. Un labyrinthe dont les occupants ne trouvent pas l'issue.

Martyn Waites, par son écriture, par les sujets qu'il traite, s'inscrit dans la lignée des auteurs "noirs" en résonance avec le monde, chez les Britanniques David Peace ou Robin Cook. On pense aussi à Ken Loach pour le cinéma. C'est âpre et sans concession.
Une certaine forme de désespérance. Et cette question : un autre avenir est-il possible ?
 
"La chambre blanche", de Martyn Waites, Ed. Rivages/Thriller, 429 p, 22 euros.
Traduction Alexis Nolent

 

Atelier d'écriture avec Martine Leroy-Rambaud
Martine Leroy-Rambaud, notre chroniqueuse, animera un atelier ouvert "Ecrire en librairie", samedi 7 novembre, à la librairie du forum du Quai, de 15 à 17 h, cale de la Savatte à Angers autour du livre " Délivrances " de Toni Morrison.
Créé en partenariat avec la Sadel, l'atelier ouvert s'appuie sur la rubrique "Lire pour écrire" de la revue numérique produite par Aleph-écriture - www.inventoire.com - et sur les lectures des intervenants. L'animateur présente un ouvrage paru récemment, annoncé ou pas à l'avance, et formule une proposition d'écriture.

Participation : 10 euros. Renseignements et inscriptions : mleroyrambaud@aleph-ecriture.fr - 06 70 84 94 62












Angers Mag












Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01







cookieassistant.com