[Chronique] Le mot de l'actu / Investigation


Rédigé par François-Xavier HELBERT - Angers, le 18/07/2016 - 07:00 / modifié le 18/07/2016 - 09:31


Redonner sens à l'actualité au travers d'un mot présent dans le débat public, c'est l'objectif que poursuit régulièrement cette chronique. Au menu du jour, une chronique qui résonne particulièrement avec l'actualité d'Angers Mag : investigation.



la rédaction vous conseille
Le travail d’investigation, c’est ce qui caractérise le journalisme. Cela consiste en un travail de recherche qui est à la base de toute connaissance. C’est par conséquent l’exercice préalable à toute information fiable et objective. Un professionnalisme qui donne une valeur à l’information et à ce titre représente un coût.

Chacun consomme une quantité innombrable d’informations tous les jours au point d’en oublier parfois la source tant les supports sont variés. L’utilité d’une information est multiple et s’applique à la nature de l’activité de celui qui la consomme. Aide à la décision, elle est indispensable aux gouvernants qu’ils soient politiques ou chef d’entreprises. Objet de curiosité, elle nourrit le citoyen dans sa recherche de vérité.

Elaborée avec le plus grand soin, l’information est un bien précieux de notre démocratie. Elle permet à tout un chacun de se situer dans un monde que l’on qualifie en perte de repères. Parfois orientée, elle illustre la maladresse de ses auteurs dans une forme d’authenticité qui devient gage d’exemplarité. Ce qui fait la force d’une information, c’est la qualité de l’investigation.

Si chacun reconnaît son utilité, qui est réellement prêt à en garantir la pérennité ?

Affirmer qu’une information est gratuite est non seulement une bévue mais surtout une offense au travail journalistique. On ne peut attendre une grande légitimité d’un travail sans valeur. L’information ne se décrète pas, elle se construit. Elle est le résultat d’un laborieux et méthodique travail d’investigation. Un processus qui mêle des activités aussi multiples que la recherche documentaire, le croisement de données tant quantitatives que qualitatives, et surtout le recueil de témoignages qui donne corps à tout cela. Autrement dit le journalisme d’investigation est un acte profondément social qui relie les individus au cœur de la société.
 
[Si l’information est un bien commun, le titre de presse apparaît
comme une œuvre collective dont chaque lecteur devient adhérent
Le devenir des medias d’investigation s’appuie alors sur la responsabilité de chacun.]

Dans l’idéal de leur profession, les journalistes incarnent des sentinelles de la démocratie. Ils portent dans leur action une véritable fonction sociale, celle d’animer et faire vivre la citoyenneté. Les journalistes « informent / forment » l’opinion de / à ce qui doit la « troubler » déclarent Florence Aubenas et Miguel Benasayag dans un célèbre essai intitulé La fabrication de l’information.

Un outil qui rend service à l’intelligence collective

Quel que soit son support, sa fréquence de diffusion ou encore son lectorat privilégié, tout titre d’information se doit de répondre à un certain nombre de devoirs. Ceux-ci garantissent la démocratie et animent la citoyenneté.

Loin de livrer un prêt-à-penser, le fruit de l’investigation donne au lecteur les clés de réflexion qui a conduit le journaliste-enquêter à traduire tel ou tel fait dans les colonnes du journal. Ainsi, le lecteur n’est pas un consommateur passif mais le témoin d’un travail réflexif. Il lui devient possible d’accepter de suivre le cheminement éditorial ou d’en contester les étapes. C’est une manière de respecter la libre pensée de chacun. Et de croire en une intelligence collective.

Aller au-delà de l’événement afin de s’intéresser aux conséquences qu’ils auront demain dans la vie quotidienne c’est aussi une des rôles du journalisme. C’est une forme de continuité de l’information.

C’est enfin le lecteur qui poursuit le travail d’investigation. Reprenant à son compte les informations retenues, celui-ci va les déployer dans le cadre de sa propre réflexion et les utiliser pour ses activités.

Assurément, acheter une journal – financer l’investigation - est un acte citoyen.












Angers Mag















Angers Mag : #Angers En panne d'idée de cadeaux ? @Revue_BDM #carnetsdevoyage #publicité https://t.co/VsebE5LDp8
Samedi 3 Décembre - 18:56
Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06


cookieassistant.com