[Chronique] Le mot de l'actualité / Familles


Rédigé par François-Xavier HELBERT - Angers, le 03/12/2014 - 07:00 / modifié le 03/12/2014 - 12:44


Riche, dense et complexe, l'actualité est parfois insaisissable autant que difficile à décrypter. Lui redonner sens au travers d'un mot présent dans le débat public, c'est l'objectif que poursuit chaque mois cette chronique. Aujourd'hui, le mot "Familles".



[Chronique] Le mot de l'actualité / Familles
la rédaction vous conseille
A l'image des fêtes et cérémonies de cette fin d'année, la famille est à la fois traditionnelle et multiple. Ce n'est sans doute pas un hasard si on la célèbre plus encore à cette époque.  Lorsque l'on évoque l'épineuse question de la famille, pour ne pas dire douloureuse tant elle a fait couler d'encre ces dernières années, on entend simultanément les termes parenté, parentalité, intergénération... sans être toujours en mesure d'y voir clair.

Ces trois dimensions sont complémentaires et forment un système social et familial sans équivoque allant de la conception à l'organisation en passant l'essentiel exercice de l'acte éducatif. Il s'agit là d'un phénomène ancestral que personne n'est en mesure aujourd'hui de remettre en cause. Dès lors que les droits sont respectés , a fortiori auprès des plus vulnérables, il n'y a aucune raison de polémiquer. Car la famille est un droit avant d'être un devoir, un repère pour chacun avant d'être une institution, un espace de solidarités réciproques plutôt qu'un dogme figé.

« On choisit pas sa famille » a-t-on coutume de dire. Qu’elle que soit la forme qu’elle prend, la famille représente l’entourage le plus proche autour duquel on puise ses repères. Et ce pour chacun de ses membres. Elle peut être monoparentale où reconstituée, pourvu qu’elle fédère, qu'elle encourage et structure. Cet espace tranquille qui nous rassure, il est possible de le recréer avec des amis de longue date ou encore des parents éloignés. Et ainsi le modifier de son sens premier de famille nucléaire. Pourvu qu’il nous ressemble et nous rappelle qui on est. C’est cela l’esprit de famille.

A l'image d'une tribu, la famille réunit plus qu'elle n'oppose

« Familles je vous haime » affirment en cœur les psychosociologues pour évoquer la complexité qui se joue au sein de cette structure ancestrale. Un fait d'ailleurs qui n'est pas nouveau car de tout temps la famille, à l'image de la société, se fait le miroir de ce qui se joue au dehors. Elle reflète les drames mais aussi les opportunités. Et en ce début de 21e siècle quoi qu'on en pense, qu'on en dise ou encore qu'on en revendique, la famille tient sa place autant qu'elle joue son rôle au service de la cohésion sociale.

Diverse, plurielle et parfois même hétérogène, la famille offre à l'individu un repaire autant qu'à la société des repères à travers sa double fonction émancipatrice et régulatrice. Qu'on la désigne sous le vocable contemporain – quoiqu'imprégné d'Histoire également- de tribu, la famille continue d'élever au rang de personne l'individu.
Les relents réactionnaires ne peuvent avoir aujourd'hui raison de la famille. Il importe juste que chacun la regarde telle qu'elle est à l'image de la société qu'elle incarne.

Si la famille protège ses membres, elle ne peut les enfermer dans un quelconque carcan. Loin d'être une image d'Epinal, la famille, quelle que soit l'histoire qu'elle revêt car dans ce cas ce n'est plus de la protection mais un isolement. Or la fonction de la famille n'est pas d'être stérile mais bien l'expression d'une fécondité afin d'offrir à l'ensemble des membres qui la compose une place afin d'engager ses pas dans un parcours de vie émancipateur. Aussi la famille doit être un allié de circonstance à l'évolution de la société et se faire ainsi un agent social du changement comme il est de coutume de parler.
 












Angers Mag















Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17


cookieassistant.com