[Chronique] Le mot de l'actualité / Solidarités


Rédigé par François-Xavier HELBERT - Angers, le 09/04/2015 - 07:50 / modifié le 09/04/2015 - 07:50


Redonner sens à l'actualité au travers d'un mot présent dans le débat public, c'est l'objectif que poursuit chaque mois cette chronique. Au lendemain de l'installation du nouveau Conseil départemental de Maine-et-Loire, François-Xavier Helbert se penche sur le mot "solidarités".



[Chronique] Le mot de l'actualité / Solidarités
la rédaction vous conseille
Doit-on parler de solidarité ou des solidarités lorsque l'on évoque la question sociale ? La solidarité est un principe là où les solidarités s'illustrent par les actes. Tous deux sont à la fois constitutifs et complémentaires de la cohésion d'une société. Chacun reconnaît et parle de la politique de solidarité qu'assure le Conseil général, devenu Conseil départemental.

C'est en effet à cette question que la collectivité territoriale consacre une part majoritaire de son budget, de ses arbitrages politiques ainsi que de l'engagement de ses agents. Répondre à la demande sociale des âges extrêmes de la vie comme les sociologues nomment la prime enfance et le vieillissement. Mais également par une intervention ciblée pour lutter contre les risques sociaux d'un parcours de vie tels que le handicap, l'exclusion sociale ou encore la perte d'emploi.
 
Le Conseil Général dispose de compétences, moins identifiables, qui constituent des leviers pour les politiques publiques de la solidarité.

Reconnaître la "lecture publique" comme un levier à la fois de la rencontre des lecteurs à travers l'échange et la transmission, de l'engagement des bénévoles qui bien souvent font vivre seuls, dans les communes rurales, la bibliothèque ou encore comme un outil d'évasion et de valorisation de l'expression culturelle.

Combien de bibliothèques ouvrent leurs portes à des expositions, proposent des événements qui sortent des sentiers battus tout faisant vivre l'indispensable patrimoine commun, celui des traditions orales, écrite et numériques ? Au coeur des communes, l'espace culturel qui héberge souvent la médiathèque, offre bien souvent un puits d'évasion ouvert vers l'extérieur.
"Le soutien actuel du Conseil départemental au co-voiturage est essentiel mais sans doute insuffisant. Il est indispensable de créer une plateforme multimodale tout en soutenant les initiatives locales dont le transport des aînés représente une action volontariste.

Considérer les "mobilités" d'un point de vue global comme un levier des échanges, des activités économiques et des relations familiales. Il s'agit de répondre non seulement aux besoins mais également aux déplacements quotidiens des habitants du département. La politique de transport du Conseil départemental doit prendre le relais de celles des autres collectivités (TGV/Etat et TER/Régional) afin de mailler le territoire. Le soutien actuel du Conseil départemental au co-voiturage est essentiel mais sans doute insuffisant. Il est indispensable de créer une plateforme multimodale tout en soutenant les initiatives locales dont le transport des aînés représente une action volontariste.
 
Faire émerger une politique du bien-être social à travers l'intervention des équipes pluridisciplinaires des Maisons départementales de solidarité. Trop souvent ce lieu est identifié sous une forme discriminatoire car réservé aux plus fragiles. Les travailleurs sociaux, doivent pouvoir travailler autour d'un projet sanitaire et social partagé où la prévention des risques et la préservation du lien social doivent avoir leur place aux côtés de l'intervention sur la parentalité et le maintien à domicile. 
 
Développer enfin un quatuor vertueux de l'insertion associant : logement, accès à la santé, formation et emploi comme les quatre piliers du "vivre bien" autant que de la dignité sociale. Le Conseil départemental est la collectivité qui peut agir sur ces quatre leviers de manière complémentaire. Sans vouloir opposer les deux, avant de vivre ensemble, ne faut-il pas tout d'abord vivre soi-même ?
 












Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com