[Chronique] Le mot de l'actualité / Travail


Rédigé par François-Xavier HELBERT - Angers, le 06/05/2015 - 06:45 / modifié le 07/05/2015 - 12:30


Redonner sens à l'actualité au travers d'un mot présent dans le débat public, c'est l'objectif que poursuit chaque mois cette chronique. Au lendemain du 1er Mai, un exercice s'imposait : réinterroger le sens de "travail", mot aujourd'hui balloté entre chômage endémique et souffrances professionnelles.



[Chronique] Le mot de l'actualité / Travail
la rédaction vous conseille
A mesure de la conjoncture économique et des conséquences sociales qui l’accompagnent, le terme travail s’efface devant celui d’emploi. L’ambition, la créativité et la reconnaissance sociales laissent  place à l’employabilité, la nécessité et une forme d’aliénation. Cela se vérifie dans le discours populaire comme dans celui des experts dont les plateaux médiatiques regorgent. Dans le quotidien de nos activités, quelle différence fait-on entre les termes travail et emploi ?

Le travail signifie "toute activité qui produit des objets ou des services qui ont une valeur d’usage" alors que l’emploi s’envisage comme la rencontre entre l’offre et la demande sur le plan du marché du travail aujourd’hui en crise.
 
Si chaque terme possède sa propre définition, les deux se caractérisent également par une connotation qui détermine le regard sociétal que nous portons sur le milieu professionnel. Et autant dire que dans le contexte morose où se situe l’emploi, les questions liées à ce secteur d’activité sont quasiment à l’unanimité envisagées sous un angle négatif. La souffrance de ceux qui sont privés d’emploi rejoint celle de ceux qui vivent mal leur condition de travail. A tel point que l’on peut aujourd’hui se demander si la vie professionnelle peut encore être source d’émancipation pour les individus ?
“Au terme trajectoire, n’est-il pas plus judicieux de désigner aujourd’hui par itinéraire le processus par lequel chacun construit son activité professionnelle ?”

Récemment dans la presse et plus largement les médias, l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage dévoilait les premiers résultats d’une enquête sur les parcours de ceux qu’elle appellent “chercheurs d’emploi”. Dans ses conclusions, le sociologue Denis Demazières révèle que parce que le fait de retrouver un emploi peut parfois naître d’une circonstance heureuse (rencontre avec un ancien collègue, circulation massive du CV...), il est indispensable de mobiliser tous les canaux de diffusion. Et le chercheur d’emploi se situe bien au coeur de cet éco-système. Une forme de travail dont la rémunération consiste à conserver, coûte que coûte, l’estime de soi. Car même après avoir retrouvé un emploi, toute personne ayant connu une période de chômage conserve une image “traumatisante” de cette expérience.

C’est la raison pour laquelle l’association commanditaire de l’enquête propose le vocable “chercheur d’emploi” afin de mieux désigner cette réalité. Dans le même temps, la revue Sciences humaines lance une enquête collaborative intitulée "Changez le travail" qui propose aux salariés de s’exprimer sur la question : Comment améliorer le travail ? Une manière là aussi de rendre les individus acteurs de leur vie professionnelle. Et d’inscrire l’idée que chacun peut agir.

La surcharge des salariés qui luttent contre le “burn-out” et le “désert d’emploi ” face auquel se retrouvent ceux qui le remplissent à coups de candidatures spontanées marquent deux mondes distincts, c’est comme si une équation insoluble distinguait la question du travail de celle de l’emploi.  Au traditionnel débat politique qui opposait hier encore ceux qui déplorent une perte de la “valeur travail” et ceux qui dénoncent la “destruction des emplois”, il apparait utile d'actualiser les représentations. La sociologie ne nous invite-t-elle pas à mettre l’accent sur le droit au travail en considérant comme une “expérience sociale créatrice d’identité” ?












Angers Mag








Philippe Journo : "Les polémiques n'ont juste pas lieu d'être"

0 Commentaire - 22/05/2017 - Yves BOITEAU et Sébastien ROCHARD

Une saison en ballon !

0 Commentaire - 21/05/2017 - Thierry LARDEUX - Photo : Yan LUAT

Deux cents jours

0 Commentaire - 20/05/2017 - BARBARA RÉTHORÉ ET JULIEN CHAPUIS, pour WWW.NATEXPLORERS.FR







Angers Mag : #Angers L’@HoteldAnjou à l’ère de Booking et Airbnb @Angers_tourisme https://t.co/pN1gQvy78u https://t.co/yKpGXOuL7g
Mardi 23 Mai - 07:33
Angers Mag : #Angers Philippe Journo : "Les polémiques n'ont juste pas lieu d'être" @AtollAngers https://t.co/qczUjxWsKr https://t.co/obcqXNE5uy
Lundi 22 Mai - 07:48
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #SCOMHSC : Une saison en ballon ! @AngersSCO @Thescoismagic... https://t.co/2lD17XRHm3 https://t.co/aprkLXi5oH
Dimanche 21 Mai - 16:24
Angers Mag : Deux cents jours: En 2013, les éthologues Barbara Réthoré et Julien Chapuis ont traversé... https://t.co/Nqp4ERL205 https://t.co/LynG6STjAo
Samedi 20 Mai - 10:04