Cinémas d’Afrique : une fenêtre ouverte sur les cultures africaines


Rédigé par - Angers, le Samedi 23 Mars 2013 à 10:39


Les films africains sont peu diffusés sur le sol français. Et pourtant les peuples d’Afrique aiment le cinéma et celui-ci est particulièrement riche. Le Festival Cinémas d’Afrique qui a lieu tous les deux ans à Angers et dont la prochaine édition aura lieu du 16 au 21 avril prochain, comble cette lacune et permet de dépasser une diffusion jugée trop confidentielle.



Cinéma, danse, expositions, rencontres avec les réalisateurs, le Festival Cinémas d'Afrique est un moment riche d'émotions
Cinéma, danse, expositions, rencontres avec les réalisateurs, le Festival Cinémas d'Afrique est un moment riche d'émotions
la rédaction vous conseille
Pourquoi un festival dédié aux cinémas d’Afrique ? C’est la question que l’on pose à chaque fois aux deux passionnées qui portent à bout de bras, avec l’aide de la Ville d’Angers, ce festival très chaleureux : Saïda Ragui et Myriam de Montard, codirectrices de l’association Cinémas et cultures d’Afrique.

« Le cinéma est comme une ouverture sur les cultures d’Afrique qui permet de découvrir le quotidien, les modes de vie, les traditions et les coutumes d’un pays », expliquent les deux directrices en présentant la quatorzième édition qui aura lieu à Angers en avril prochain.

« Les films présentés par leurs réalisateurs, pendant le festival, permettent de mieux comprendre les diversités culturelles du continent africain, leur complexité et leur richesse ».

Pour les organisatrices, en contact permanent avec des réalisateurs et producteurs africains, « l’Afrique est un continent qui a beaucoup de chose à dire, le cinéma est l’un des moyens qui permet d’accéder aux problématiques que traverse ce continent ».

Le festival donne donc l’occasion, pour tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à cet immense continent à la fois si loin et si proche, de voir des films et des documentaires inédits, présentés pour la première fois et parfois seule fois, en France et en Europe. Ce rendez-vous devient, à l’instar de festivals de cinéma beaucoup plus connus, le rendez-vous incontournable des professionnels européens qui peuvent faire leur marché, mais aussi de tous les amateurs de bon cinéma.

Angers s’impose comme le grand rendez-vous du cinéma africain en Europe

« Angers est une ville tournée depuis des années vers le monde avec de nombreux rapprochements et notamment l’Afrique avec une coopération engagée avec Bamako, la capitale du Mali, depuis 40 ans », poursuivent les organisatrices qui suivent au plus près les difficultés que traverse le pays.

Les Maliens, mais aussi d’autres peuples africains, sont comme chez –eux à Angers, et nombreux sont les événements qui sont organisés, en centre-ville et dans les quartiers pour faire connaître et mettre en valeur ces pays, dont certains de ses membres sont parfois exclus pour des raisons humanitaires ou politiques.

Pas étonnant donc que ce festival ait pu prendre racine sur les bords de la Maine d’autant que comme l’explique Monique Ramognino, première adjointe au maire d’Angers, en charge des affaires culturelles, « dans tous les partenariats la culture tient une place prédominante, le festival cinémas d’Afrique est l’un des plus beaux exemples de cette ouverture sur le monde cultivée à Angers ».

Réalisée à la source, grâce aux réseaux de l’association, mais aussi à la participation des organisatrices aux événements cinématographiques organisés sur le sol africain : le festival du cinéma africain de Khouribga au Maroc, les journées cinématographiques de Carthage en Tunisie, le FESPACO au Burkina Faso, dont elles reviennent tout juste et les Festivals Cinéma Africano, Asia e América Lation de Milan, le Festival cinéma d’Angers permettra de présenter un vingtaine de films, courts et longs métrages, documentaires, fictions et animations, le plus souvent en présence de leurs réalisateurs.

Avec chaleur et convivialité, le cinéma africain investira le Centre de Congrès d’Angers et le cinéma Gaumont Variétés sur le boulevard Foch.

Pour en savoir plus : www.cinemadafrique.asso.fr





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag