Cinq femmes chefs d’entreprises pour le prix du développement local


Rédigé par Catherine NEDELEC - Angers, le 11/10/2011 - 13:44 / modifié le 11/10/2011 - 14:36


Dans le cadre du Concours FGIF (Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes) de l’Entrepreneuriat Féminin organisé par FONDES, les partenaires de la création d’entreprise et les élus locaux se sont réunis mardi 11 octobre à la Maison de la création et de la transmission d’entreprises d’Angers, afin de déterminer les meilleures créations parmi les cinq sélectionnés sur l’ensemble de la région des Pays de la Loire.



Béatrice Harnou : après la création, elle vise le développement de son entreprise
Béatrice Harnou : après la création, elle vise le développement de son entreprise
la rédaction vous conseille
FONDES Pays de la Loire est le premier opérateur du fonds de garantie dédié à la création d’entreprise au féminin en France. En 2011, il a accordé la 1000ième garantie sur la région. Pour la première fois, FONDES organise la 1ère biennale du FGIF ; ses objectifs sont de valoriser et d’encourager la création et la reprise d’entreprises par les femmes.

Le concours a été lancé le 8 juin 2011 et clos le 30 juillet. Trois prix de 5000€ chacun seront attribués selon trois thèmes retenus : le développement de l’économie locale, l’innovation économique et sociale et le coup de cœur des banques. En tout, 121 femmes chefs d’entreprises ont déposé un dossier ; cinq ont été retenus pour le prix du développement local. Ce mardi, à la maison de la création et de la transmission d’entreprises d’Angers, Nathalie Terrier de Juvigné, Elise Capelle de Champagné, Anne Le Dean de Rouge, Evelyne Clairet de Pruillé le Chétif et Béatrice Hardou de Géé, ont expliqué la manière dont elles ont créé leur entreprise, devenue prospère.

L’Auberge du Couasnon se situe à Géé, dans le Maine et Loire, petite commune de 423 habitants, membre de la Communauté de communes de Beaufort en Anjou. Béatrice Hardou a créé ce restaurant en avril 2009. Il emploi aujourd’hui cinq personnes. Se situant dans la catégorie « cuisine traditionnelle », le restaurant est ouvert le midi en semaine, et midi et soir le week-end. On y cuisine des produits frais et les prix sont abordables.

Après étude de marché, Béatrice Hardou avait en effet constaté le manque de restaurant de ce type dans un secteur rural ; « il y avait une demande ». Pour preuve, « la fidélité de notre clientèle et un chiffre d’affaires qui a grimpé bien au-delà des prévisions ». Pour l’aider à se lancer, elle a bénéficié des aides prévues : « j’ai reçu l’aide du Fondes, du Fisac et pour pouvoir embaucher, l’aide aux entreprises instaurée par la loi Fillon ».

Pour franchir le cap

Depuis 14 ans, FONDES Pays de la Loire, œuvre en faveur de la solidarité et de l’emploi, notamment pour les personnes les plus éloignées du monde du travail. Il s’agit d’apporter un soutien technique et financier aux associations et aux entreprises solidaires, et de favoriser la création de petites entreprises à l’initiative des demandeurs d’emploi. Les porteurs de projets bénéficient d’un accompagnement en trois temps : une expertise financière, des financements solidaires et un suivi de projet. Son action vise ainsi à favoriser le lien entre l’action solidaire et l’activité économique en permettant à ceux qui en sont exclus d’accéder aux circuits bancaires et financiers.

Pour Kadija El Mokhtari, responsable des financements et des créations des entreprises au Fondes Pays de la Loire, «l’initiative de Béatrice Hardou répond bien au développement économique local. Le choix d’une petite commune aidant au maintient de l’activité de la vie économique et le partenariat entre les différentes structures du département est très intéressant pour nous. Cela fait partie de nos missions ».

Si Béatrice Hardou gagne le prix : «je réaménagerais la cuisine qui est déjà trop petite pour pouvoir développer encore le restaurant ». Des projets, donc, pour une chef d’entreprise passionnée et prudente : « je travaille beaucoup mais je gère bien mon emploi du temps ; le repos est indispensable aussi pour durer ».

La remise des prix aura lieu le 16 novembre lors du Salon des Entrepreneurs, dans le cadre d’une conférence, « Eclairez votre projet : des dirigeantes d'entreprise partagent leur expérience », en présence de Marie-Anne Montchamp, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale.












Angers Mag















Angers Mag : RT @IncroyableSCO: Angers SCO à la pêche aux points face aux Merlus du @FCLorient ce soir (20h) à Jean-Bouin ! #SCOFCL #VibrezSCO https://t…
Samedi 3 Décembre - 12:56
Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46


cookieassistant.com