Cinq grands chefs pour une tablée unique


Rédigé par - Angers, le 01/07/2012 - 22:56 / modifié le 02/07/2012 - 07:58


Initiative plutôt sympathique, cette après-midi à Angers : celle d’installer une grande table pour 400 convives sur le pont de Verdun, celui qui enjambe la Maine entre le centre-ville et le quartier de Doutre. Les convives ont amené l’entrée et cinq chefs, quatre cuisiniers et un pâtissier, se sont mis derrière les fourneaux pour leur concocter un cocktail de saveurs susceptible d’émoustiller les papilles.



La grande tablée installée sur le pont de Verdun cet après-midi
La grande tablée installée sur le pont de Verdun cet après-midi
la rédaction vous conseille
Le dimanche est traditionnellement celui du poulet. Nous avons donc préparés plusieurs plats gastronomiques à base de poulet fermier d’Ancenis, l’un de nos partenaires », déclarait cet après-midi Jean Yves Guého de l’Atlantide à Nantes, Guillaume Brisard du Fort de l’Océan au Croisic, Lilian Grimaud du Passé Simple à Cholet et Pascal Favre d’Anne, du Favre d’Anne à Angers, lesquels participaient à l’événement « Goûts Uniques » organisé tous les deux ans en Région des Pays de la Loire.

« Chacun de nous a fait une recette à base de volaille », expliquait Jean-Yves Guého. Blanc de volaille farci aux fèves avec frites déstructurées, volaille en deux cuisson, suprême aux langoustines et cuisse aux béatilles, filet de poulet et farci d’asperges avec jambon au gout de miel, autant de recettes élaborées sur place et servies par Val d’Evre traiteur d’Ancenis (44).

« Pour cette tablée unique, organisée pour la première fois à Angers, il s’agissait de fédérer les énergies et les compétences pour montrer que notre région possède de véritables atouts en matière de gastronomie », s’enthousiasmait Pascal Favre d’Anne.

Et les 300 convives, chapeau de soleil sur la tête, ont apprécié l’initiative, puisqu’elles ont chaleureusement applaudi l’initiative à la fin du repas, lorsque, comme dans toute bonne table qui se respecte, les chefs et leurs brigades sont venus les saluer. « C’était divinement bon et manger dans la rue, au beau milieu de la Maine, sous ce beau soleil c’est formidable », déclarait un groupe de convives « En plus nous nous sommes fait de nouveaux amis. C’est un peu comme la fête des voisins. »


Développer la gastronomie en Pays de la Loire

Les grands chefs et leur brigade en compagnie de Monique Ramognino, première adjointe à la mairie, chargée de la Culture
Les grands chefs et leur brigade en compagnie de Monique Ramognino, première adjointe à la mairie, chargée de la Culture
Cette grande tablée était organisée dans le cadre du Festival des Goûts Uniques, organisé pour la seconde fois en région des Pays de la Loire à l’attention de tous les épicuriens et amateurs de produits du terroir.

« Nous ne sommes pas une région des plus gastronomes, mais nous avons une richesse de production qui nous permet de faire de belles choses et l’on espère que cela permettra de développer la gastronomie en région des Pays de la Loire », commentait à son tour Laurent Petit, maitre pâtissier à Angers, lequel a réalisé un savoureux dessert au cassis,« le Maine et Loire étant le premier producteur de ce fruit », comme le précisait Pascal Favre d’Anne.

La seconde édition du festival des Goûts Uniques lequel affirme cuisiner la cuisine, était parrainée par Alain Passard chef sarthois trois étoiles, lequel cultive ses légumes grands crus en Sarthe. Ce festival sillonne la région des Pays de la Loire à la rencontre des meilleurs acteurs du goût invitant le public à les rencontrer lors d’événements insolites et uniques, à l’exemple de cette grande tablée angevine.

L’EPCC le Quai était associé à cet événement, d’autres points forts autour du gout et des saveurs étaient organisés dans le Forum des Arts Vivants et sur le quai de la Savatte : un marché qui réunissait les meilleurs producteurs de la région, des tentes sous lesquelles les grands chefs cuisinaient pour les visiteurs ainsi que les ateliers du goût « Slow Food » sur le principe de rencontres interactives avec un producteur afin d’approfondir les connaissances de chacun sur les produits emblématiques de la région.




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur















Angers Mag