Cirque(s) montre les muscles au Quai


Rédigé par Tiphaine CREZE et Sébastien ROCHARD - Angers, le Vendredi 8 Avril 2016 à 07:41


La 9e édition du festival Cirque(s) se déroulera au Quai, du 14 au 19 avril, avec quelques habitués mais également de nombreuses découvertes. Plus resserré qu'à l'habitude, la programmation intégrera néanmoins des fondamentaux et des stages de découverte de l'art circassien, à l'intérieur d'un forum investi.



"Tu" de Mathias Pilet et Olivier Meyrou sera donné les 18 et 19 avril.
"Tu" de Mathias Pilet et Olivier Meyrou sera donné les 18 et 19 avril.
la rédaction vous conseille
Il n’arrête pas son Cirque(s)! En une petite dizaine d’années d’existence, Le Quai a soufflé sur les chapiteaux et dépoussiéré son image surannée mêlant acrobates, dresseurs de tigres et clowns blancs. Désormais, on le sait, le cirque prend un « s ». Il est devenu drôle, poétique, sensible, pluridisciplinaire. Il n’y a qu’à jeter un œil à la programmation de cette 9e édition -qui se déroulera principalement dans les deux salles du Quai (T400 et T900) et sous un chapiteau monté pour l'occasion- pour en être convaincu.

Le Cirque Aïtal, déjà là à la naissance du festival, récidive cette fois-ci avec « Pour le meilleur et pour le pire »  : un coup de foudre acrobatique au cœur de la Finlande. Restons dans le Nord avec « Mad in Finland », une visite du pays par sept circassiennes natives des grands froids. Taché de rouge, l’hypnotique « Oktobre », de la compagnie éponyme, convie magie, trapèze et acrobaties à une même table. La Compagnie Le p’tit cirk connaît bien les murs du Quai et y jouera « Eden » ou comment deux clowns - Danielle Le Pierrès et Christophe Lelarge – reviennent aux origines.

Déjà apercus, eux aussi, à Cirque(s), le metteur en scène Olivier Meyrou et son interprète chilien Matias Pilet se tutoient encore cette année…avec « Tu ». Enfin, le spécialiste de cirque contemporain Jean-Michel Guy se demandera qui est le clown, « cet être sublime et con, tendre et cruel, monstre ou poète », lors d’une circonférence agitée par son complice, Fred Cardon. Des stages de cirque sont également proposés, pour tous, pendant le festival, qui auront notamment lieu dans le forum, prolongeant l'un des axes forts dessiné cette année par le patron du Quai/CDN, Frédéric Bélier-Garcia : investir le lieu et plus particulièrement le forum.

"Oktobre", les 14 et 15 avril, dans le T400 du Quai.
"Oktobre", les 14 et 15 avril, dans le T400 du Quai.
Deux orientations suscitent à tout le moins une certaine curiosité durant cette édition. L'une est subie et liée au calendrier : les dates du festival ont été arrêtées avant que celles des vacances d'avril ne change. Résultat : les deux derniers jours de programmation auront lieu alors que les cours auront repris pour les écoliers, comme pour les collégiens, lycéens et étudiants. Mais les équipes du Quai font contre mauvaise fortune bon cœur : "Ça va nous permettre de tester de nouvelles formules en soirée, d'expérimenter", avance Matthias Poulie, l'administrateur du Quai.

La seconde concerne le budget dédié au festival, en recul de 40 000 € par rapport à l'année précédente (de 150 000 € à 110 000 €). Faut-il y voir un désengagement progressif vis-à-vis du festival Cirque(s). Pas à en croire les responsables de la structure, l'adjoint à la culture Alain Fouquet en tête : "Angers a une amitié particulière pour les arts circassiens", souligne l'élu, qui complète : "Il n'y a pas de baisse de moyens sur l'implication du Quai sur le cirque en général. La jauge globale sur le cirque demeure".

En clair, si le temps du festival Cirque(s) est moins doté, d'autres temps dans l'année existent et tendent à se développer, "notamment en terme de résidence et de création", indique Matthias Poulie. Ce sera le cas dès cette année, avec la création, au mois d'octobre (les 17, 18 et 19), de "Grande-", spectacle de Vimala Pons et Tsirihaka Harrivel.

Mais tout cela, c'est une autre histoire. En attendant la rentrée, en piste, du 14 au 19 avril !

La programmation complète, c'est ici.


"Mad in Finland" initiera les spectateurs aux joies du sauna, les 14, 15 et 16 avril.












Angers Mag












Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51







cookieassistant.com