Concours des Compagnies 2015 : Feydeau raffle tous les suffrages


Rédigé par - Angers, le Dimanche 21 Juin 2015 à 11:00


Le festival d’Anjou n’est pas encore terminé, mais le concours des compagnies qui permet chaque année d’attribuer des prix à de nouveaux talents et de soutenir financièrement leur travail de création a baissé le rideau vendredi soir. Les prix ont été attribués ce samedi avant la représentation de « Gainsbourg, poète majeur ».



Le jury professionnel lors de la remise des prix à la Cie Viva ( manquent Elsa Mollien et Alexis Trégarot, pris par ailleurs)
Le jury professionnel lors de la remise des prix à la Cie Viva ( manquent Elsa Mollien et Alexis Trégarot, pris par ailleurs)
la rédaction vous conseille
Événement rarissime dans l’histoire du Concours des compagnies organisé dans le cadre du Festival d’Anjou : c’est la même troupe qui a remporté les deux prix attribués par le jury jeunes et le jury professionnel.
 
Pareil résultat avait été obtenu en 2008 par le Teatro Delusio pour « la Familie Flöz » et en 2010 par la Compagnie du Théâtre du Temps Pluriel pour « Le préjugé vaincu ».
 
Cette année les deux jurys ont décidé d'attribuer leur prix, sans se consulter bien sûr, à la Compagnie Viva pour sa magistrale interprétation de l’un des grands classiques de Georges Feydeau : « Le fil à la patte ».
 
Les lauréats actuellement en tournée ont reçu, par l’intermédiaire de leurs producteurs, un chèque de 20 000 € de la part du jury professionnel et un chèque de 5 000 € par le jury jeunes. De quoi leur permettre de  se lancer dans une nouvelle création, comme le veut ce concours lancé en 2005 par Nicolas Briançon. « Les compagnies ont plus que jamais besoin d’argent pour créer et ces prix leur permettent de l’envisager », soulignait le directeur artistique avant de remettre les prix.
 
« Le Révizor » de la compagnie Toda Via Teatro, joué lundi au Grand Théâtre d’Angers obtient également un prix, celui de l'interprétation pour Laure Pagès dans le rôle du bourgmestre très agité, personnage central de cette pièce très appréciée du public. La comédienne a reçu un prix de 1 000 €
 
Le jury professionnel a attribué une mention spéciale à un musicien, Khalid K, qui signe la musique en live des Cavaliers de Joseph Kessel, présentés mardi au grand théâtre d’Angers. Aucune dotation n’étant prévue, «  il recevra une bouteille de Bouvet Ladubay », s’est amusé Nicolas Briançon.
 
Le Festival d’Anjou se poursuit  ce dimanche avec « Sunday »  une journée festive, familiale et conviviale, un moment de rencontres, d’ateliers et spectacles autour du thème du spectacle vivant, dans le parc du château du Plessis-Macé.
 
La programmation théâtrale reprend lundi, toujours au Plessis-Macé, avec Marie Tudor de Victor Hugo. A noter que cette séance n’étant pas complète, des places sont proposées à 16 €. Le festival se termine le 27 juin, avec Camille Chamoux dans «  Née sous Giscard ».
 

Le jury jeunes lors de la remise de leur prix à la Cie Viva
Le jury jeunes lors de la remise de leur prix à la Cie Viva





Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30







cookieassistant.com