"Continuer à faire au mieux ce en quoi nous croyons"

LA TRIBUNE DU LUNDI - #TRIBUNEDULUNDI


Rédigé par Les acteurs de la culture - Angers, le 23/11/2015 - 08:00 / modifié le 25/11/2015 - 09:55


Dix jours après les attentats terroristes perpétrés à Paris, le microcosme culturel, frappé au cœur dans la salle du Bataclan, à l'instar de tous les Français, relève la tête et se tient debout. C'est à ses acteurs locaux que nous confions notre Tribune du Lundi. Au Pôle, organisation fédérant près de 120 projets et structures musicales en Région des Pays de la Loire, qui a exprimé son engagement par le biais d'un communiqué, mais également à un collectif angevin d'acteurs culturels, réunis autour d'un logo qui s'affiche depuis la fin de semaine dernière dans les lieux de diffusion du territoire, et sur les réseaux sociaux.



la rédaction vous conseille
"Ecoeuré face à l'ignominie de cette attaque contre la créativité, la sensibilité et le vivre ensemble, le Pôle exprime sa compassion vis-à-vis des victimes et de leurs proches. « Créer c'est résister. La pensée et l'art ont une fonction, celle de permettre aux sujets et à l'humanité de ne pas sombrer dans la barbarie et la violence » écrivait Gilles Deleuze. Plus que jamais, défendons l’humanité qui s’incarne dans l'expression artistique et culturelle.

Nous, acteurs des musiques actuelles, exprimons notre compassion vis-à-vis des victimes des massacres qui ont eu lieu ce vendredi à Paris, vis-à-vis de leurs proches et de leurs familles.

Parmi ces victimes, des personnes sortant dans des cafés, des restaurants, prenant simplement du plaisir à être ensemble, à partager une passion commune autour d'une manifestation sportive ou culturelle. Et bien évidement, également, ceux qui travaillaient dans ces lieux de vie, d'expression et de liberté. Parfois des amis ou des amis d’amis, des techniciens, des journalistes, des serveurs, des vendeurs de merchandising, des agents de sécurité, du personnel, des membres de la production, des femmes et des hommes investis au quotidien pour la liberté d’expression, la création, la diversité, à travers le spectacle vivant.
 
"Aujourd’hui, plus que jamais, contre les idéologies haineuses et totalitaires, nous nous devons de défendre cette humanité commune, cette sensibilité, cette vitalité liée au désir de rencontre et d’altérité. Continuer de créer."

Car la cible de ces attaques ignobles, c’est bien le vivre ensemble, la tolérance et le partage que permettent la fête, l'art et la culture. Ce que nous défendons chaque jour avec les artistes, les publics, les bénévoles, les salariés, les populations qui fréquentent nos lieux et soutiennent nombre de projets. Cette culture que nous pensons au pluriel, diverse, métissée, joyeuse et vivante, et qui fonde parfois notre projet professionnel ou notre projet de vie.

Aujourd’hui, plus que jamais, contre les idéologies haineuses et totalitaires, nous nous devons de défendre cette humanité commune, cette sensibilité, cette vitalité liée au désir de rencontre et d’altérité. Continuer de créer."
 

Adhérents du Pôle à Angers : Adrama - Chabada, Association d'Ailleurs et d'ici, L'Igloo, Bar du Quai, Buzz Mediatik, Feppal, Lo'Jo, Rock With You, Yotanka


A ANGERS COMME AILLEURS, LES SPECTACLES SONT VIVANTS
"Comme tous, les artistes et professionnels angevins de la culture sont terriblement éprouvés par l’épreuve que nous traversons depuis le vendredi 13 novembre 2015. En mémoire de toutes les victimes et parce que les spectacles incarnent le vivre ensemble, nous continuerons à faire au mieux ce en quoi nous croyons."
(Texte local accolé au texte national des professionnels de la culture, ci-dessous)

"Nous, professionnels, artistes, auteurs, syndicats, fédérations et réseaux, organismes de soutien et de ressources, sociétés civiles du monde de la musique et du spectacle vivant, aujourd'hui encore blessés et consternés par l'horreur, sommes debout et déterminés, en mémoire de toutes les victimes et solidaires de toutes les personnes dans leurs pratiques culturelles. 

Ces événements tragiques nous rappellent que la liberté, de création, d'expression est fragile. Parce que les spectacles nous font vivre et vibrer ensemble, parce qu'ils incarnent des valeurs d'ouverture et de tolérance, ils sont des cibles mais peuvent également être des remparts à l'obscurantisme et au fanatisme.

Nous continuerons à exercer nos métiers dans les meilleures conditions de sécurité possibles. Nous avons besoin les uns des autres pour partager des moments, des idées et des émotions, dans les salles et dans les festivals comme aux terrasses des cafés ou dans les stades. Créer, jouer, produire, diffuser la musique et les spectacles, encourager les rencontres : c'est cela que nous défendrons, sans haine et sans crainte.
 
LES SPECTACLES SONT VIVANTS !












Angers Mag















Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de décembre signé Fañch Juteau #prevention #VIH https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/oAZR7nNURX
Vendredi 9 Décembre - 12:01
Angers Mag : #Angers Le dessin du mois de septembre signé Fañch Juteau #accrochecoeurs https://t.co/J3CxFCf8FC https://t.co/Jkrkty2UMe
Vendredi 9 Décembre - 10:51


cookieassistant.com