"Continuer à faire ce que l'on sait faire..."

Cherry Plum, live report aux USA # 1


Rédigé par Cherry Plum - Angers, le Samedi 14 Novembre 2015 à 15:00


C'est aujourd'hui, au lendemain de la tragédie parisienne, que commence sur notre site le récit du voyage aux Etats-Unis du groupe angevin Cherry Plum. Dérisoire ? Sans doute, mais la culture doit rester un rempart contre toute forme de barbarie. Alors cultivons-nous avec les Cherry, qui ont posé leur valise sur le sol américain, avant de livrer leur premier concert. Malgré tout.



Samuel Gallienne, l'un des Cherry Plum, quelques heures après l'arrivée du groupe sur le sol américain.
Samuel Gallienne, l'un des Cherry Plum, quelques heures après l'arrivée du groupe sur le sol américain.
la rédaction vous conseille
Bizarre d'ouvrir un blog sur notre voyage aujourd'hui... Ce post sera donc en deux parties, une première avant et l'autre, après les terribles nouvelles venues de France.

Jeudi 12 novembre, 7h du mat... Départ d'Angers sous la brume. L'air est chargé d'humidité et de joie. Dans le train qui nous mène à Paris, deux jeunes hommes sont assis à côté de nous. Ils échangent quelques mots... L'accent ne trompe pas, ils sont Américains. Ce fait qui aurait pu sembler anecdotique en temps normal prend aujourd'hui une résonance particulière. Elle vient à déjà à nous... L'Amérique !

16 h (heure locale, soit à peut près 21 h)... Et nous voilà sur le sol américain. La légende disait vrai, American Airlines... Sucks !
Une demi heure de retard et nous sommes trop courts pour notre liaison. Nouvelle destination, Charlotte. On pourra enfin voir Austin vers minuit...
 Après avoir stressé deux semaines, inventé 15 histoires différentes, nous passons les douanes les doigts dans le nez ! Après une bonne heure de queue tout de même... Une fois passé cette étape cruciale, les gens sont adorables, y compris les douaniers. Clope seconde devant trois taxis jaunes à New York. Deux mots avec un couple de Marseillais et nous voilà repartis pour les contrôles, en chaussette, s'il vous plaît ! Décollage.
Nous voilà au Texas. Et oui, AU TEXAS !  Le seul fait de mentionner cet Etat nous donne le sourire jusqu'aux oreilles

Nous sommes certes fatigués mais détendus jusqu'à l'annonce d'un nouveau retard au départ de Charlotte. Samantha, l'une des organisatrices du Angers Day, nous attend à l'aéroport depuis minuit... Il est presque une heure du matin quand nous la rencontrons enfin. Elle nous emmène boire un wiskhy dans un rade en tôle ou règne quelque chose de dèjà vu... sur grand écran ! On rentre et boit quelques bières avant d'aller enfin dormir. Il est 4h du matin ici.
Nous voilà au Texas. Et oui, AU TEXAS !  Le seul fait de mentionner cet Etat nous donne le sourire jusqu'aux oreilles.

Vendredi 13 novembre, 8h (locale)

Aujourd'hui, gueule de bois... ou jet lag... ou les deux ! Petits croissants à la cannelle, cafés en carton et nous voilà partis. Location de matos en ville. Gros choix de grattes et d'amplis, le pied. Puis arrivée avec Susan à ce qui sera notre maison pour trois jours, partagée avec Paul Hazan, songwriter français venu de Paris. Trois minutes de pause et nous voilà repartis pour louer un van.
A notre retour, Xavier qui se réveille nous dit qu'il y a eu des attentats sur Paris. Le temps s'arrête quelques secondes... Nous jouons dans deux heure et l'ambiance devient très étrange.
Comment réagir si loin des nôtres ? En continuant  à faire ce que l'on fait. Tout simplement. La salle se remplit et nous montons sur scène en pensant à Paris qui souffre

18h30 (locale)... Arrivée au Hole In The Wall où a lieu le concert ce soir. On pause le matos et nos yeux restent bloqués sur l'ecran derrière nous qui annonce, minute après minute, de plus en plus de morts à Paris...
Un type vient nous parler dehors pendant que nous fumons une clope sur le trottoir. "You guys are french ?" Il nous serre chaleureusement la main et nous dit qu'il est désolé pour nous. Il nous offre un verre pour nous remonter le moral en nous demandant si nous allons jouer ce soir... Après ça ! Oui. Oui on va jouer ! Nous nous posons la question, comment réagir si loin des nôtres ? En continuant  à faire ce que l'on fait. Tout simplement. La salle se remplit et nous montons sur scène en pensant à Paris qui souffre.
   "But when I see Lord what people do in your name, Lord I choose to keep on being Deph...!"

Nous venons de faire notre première date américaine, mais quelle soirée... Absurde, incompréhensible. Entre joie et colère. Tristesse et détermination.
 
Love,
Les Cherry's

Ce post a d'abord été publié sur le blog dédié des Cherry Plum.












Angers Mag












Angers Mag : RT @UnivAngers: À l'occasion du colloque #BonDroit qui se déroule auj. et demain à la Faculté de droit. Avec Félicien Lemaire @AngersCjb ht…
Jeudi 8 Décembre - 13:04
Angers Mag : Le Bastringue Général, collection automne-hiver à Montreuil-Juigné: A la fois marché de... https://t.co/wSJrT0YxQH https://t.co/uk6Li4S9nu
Jeudi 8 Décembre - 09:22
Angers Mag : Pourra-t-on un jour revendiquer le "droit au bonheur" devant les tribunaux ?: Avec cette... https://t.co/QpibQ65W2u https://t.co/6akmJkPlta
Jeudi 8 Décembre - 07:56
Angers Mag : A Coutures, les maternelles s’activent: Dans sa classe de l’école maternelle publique de... https://t.co/bJ1C27TEZX https://t.co/HH0RAzp80Q
Jeudi 8 Décembre - 07:46







cookieassistant.com