Coquillages de Charente, attention danger


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 21/03/2010 - 12:37 / modifié le 22/03/2010 - 07:48


Moins d’un mois d’un mois après le passage de la tempête Xynthia sur la cote vendéenne et charentaise, les ostréiculteurs subissent un nouveau coup dur avec l’interdiction de la vente des coquillages en provenance de cette partie de la côte Atlantique. En cause une toxine dont la quantité serait nettement supérieure à la moyenne.



Coquillages de Charente, attention danger
la rédaction vous conseille
Conséquence inattendue de la tempête qui a ravagé la côte Charentaise, une toxine en quantité nettement supérieure à la moyenne règlementaire a été détectée dans les huîtres et coquillages de cette zone maritime très prisée des gastronomes. Selon les spécialistes il semblerait que le raz de marée ait entraîné un dérèglement de l’éco-sytème de la côte charentaise, lequel aurait favorisé le développement de cette toxine. La zone correspond à celle touchée par la tempête.

Lors du passage de Xynthia, les propriétaires de parc à huîtres et de moules ont subit de gros dégâts. C’est un nouveau coup dur qui vient de les frapper puisque leurs produits ont été déclarés impropres à la consommation par la Préfecture de Charente Maritime. Pour ce qui concerne la Vendée, l’interdiction concerne uniquement les 5 zones de production de la pointe de l’Aiguillon, zone fortement touchée par le raz de marée. Les producteurs concernés ont été contraints de procéder à un rappel de leurs produits.

Selon le Ministère de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, la toxine présente dans les coquillages provenant de cette zone entraîne des troubles digestifs, plus ou moins importants selon les sujets, dans les 24h après consommation. De nouveaux tests seront effectués lundi. Les conchyliculteurs qui doivent déjà faire face à la dégradation économique de leurs entreprises, suite au passage de la tempête, espèrent un retour à la normale dans les plus brefs délais.

Les mareyeurs d’Angers qui s’approvisionnent en coquillage dans cette zone proche de leurs étals, espèrent eux aussi que cette situation ne durera pas.




Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag















Angers Mag : Au comptoir de Mathilde... et de Catherine: Depuis la fin du mois d'octobre, la rue... https://t.co/wkV9xA1N3F https://t.co/6yuEQFFF5o
Mercredi 7 Décembre - 08:00
Angers Mag : A l’Ecole démocratique, on fait ce qu’on veut… ou presque: Basée sur la liberté... https://t.co/j0ywJZAzgI https://t.co/jEK0S9wvGs
Mercredi 7 Décembre - 07:31
Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30


cookieassistant.com