Corinne Bouchoux, nouvelle vice-présidente du groupe écologiste au Sénat


Rédigé par Rédaction Angers Mag - Angers, le 01/10/2014 - 08:10 / modifié le 01/10/2014 - 08:10


En attendant l'élection attendue de l'UMP Gérard Larcher à la présidence de la Haute Assemblée ce mercredi, les écologistes ont réorganisé légèrement leur groupe et désigné la sénatrice de Maine-et-Loire comme vice-présidente. Jean-Vincent Placé, leur président, sera aussi candidat au "plateau".



Corinne Bouchoux, nouvelle vice-présidente du groupe écologiste au Sénat
la rédaction vous conseille
Élue en septembre 2011 comme les trois autres représentants du Maine-et-Loire au Sénat - Daniel Raoul (PS), Catherine Deroche (UMP) et Christophe Béchu (UMP) - Corinne Bouchoux était jusqu'alors simple membre du groupe écologiste, qui compte dix représentants. Si elle relève bien entendu d'une réorganisation interne au groupe, cette "promotion" consacre à tout le moins l'assiduité reconnue de la parlementaire.

Secrétaire de la commission sénatoriale pour le contrôle de l'application des lois, membre de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication, Corinne Bouchoux a notamment rédigé une proposition de loi relative au choix libre et éclairé d'une assistance médicalisée pour une fin de vie digne.

Son groupe est présidé par le sénateur de l'Essonne, Jean-Vincent Placé, qui a annoncé sa candidature à la Présidence du Sénat. Une première pour un écologiste. "Je suis candidat pour porter les idées, qui sont chères aux écologistes, de l'éthique, de la transparence et de la rénovation de la Haute Assemblée qui en a bien besoin", a expliqué Jean-Vincent Placé, en se félicitant que le Sénat dispose désormais d'une commission du développement durable.

L'élection du président du Sénat - le deuxième personnage de la République - aura lieu mercredi en séance publique par un vote à bulletin secret. Si la majorité absolue des suffrages exprimés est nécessaire aux premier et deuxième tours, la majorité relative suffit en cas de troisième tour. Sauf improbable surprise, c'est l'UMP Gérard Larcher, désigné mardi par son groupe, qui devrait être élu et retrouver une fonction qu'il avait occupée de 2008 à 2011.

A noter que le sénateur-maire d'Angers, Christophe Béchu, avait apporté son soutien à Jean-Pierre Raffarin, l'un des deux autres candidats à la primaire interne à l'UMP.



















Angers Mag











Angers Mag : ChroniK'Ô Noir - #18 : "Plateau", de Franck Bouysse: Chaque mois, la journaliste Martine... https://t.co/V0soKdy4ie https://t.co/07YeiZrSfq
Samedi 3 Décembre - 09:00
Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18



cookieassistant.com