Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture
Un autre regard sur la région angevine
- Angers Mag Mobile
   





Coupe de France : le minimum syndical pour Angers


Rédigé par - Le Samedi 17 Novembre 2012 à 21:13


Pour leur entrée dans la compétition, les hommes de Stéphane Moulin ont « fait  le travail » en passant le 7e tour de la Coupe de France. Opposés à Val d'Izé, une formation de DRH, soit 7 divisions en dessous de la Ligue 2, ils se sont imposés sur la plus petite des marges (1-0), restant tout au long de la rencontre à la merci d'un retour des Bretons.



Coupe de France : le minimum syndical pour Angers
On annonçait une avalanche de buts à Vitré où la formation de Val d'Izé, classée 11e sur 12 dans son groupe en championnat de Division Régionale d'Honneur, se retrouvait pour la première fois de son histoire à ce stade de la compétition.

Face à une équipe angevine qui joue les premiers premiers rôles plusieurs étages au-dessus, l'issue de la rencontre ne faisait pas beaucoup de doute. Et pourtant, la magie de la Coupe a failli agir comme souvent lors des confrontations entre « gros » et « petits ».

Certes les Angevins se sont imposés mais ils se sont contentés du minimum, ce qui n'est déjà pas si mal quand on sait qu'Auxerre, dans le même genre de match, s'est incliné à Bourg-Péronas.

Avec une équipe quelque peu remaniée au sein de laquelle le jeune Sofiane Boufal -qui vient de fêter ses 19 ans- a fait une entrée remarquée dans l'entrejeu angevin, les "Blanc et Noir" ont peiné pour s'imposer même s'ils ont dominé dominé l'essentiel de la rencontre.

Ainsi le premier quart d'heure, dans lequel Claudiu Keserü avait par deux fois le but au bout du pied, était totalement à l'avantage des hommes de Stéphane Moulin. Mais, par la suite, la pression angevine se relâchait et il fallait attendre la 34e minute pour voir un bon tir de Gomez passer juste au-dessus de la transversale.

A la 38e, Doré, toujours en mal de réussite, manquait l'immanquable en expédiant le ballon au-dessus du but alors qu'il se retrouvait idéalement placé au 6 mètres.

Sur l'action suivante, une bonne tête de Keserü échouait dans les bras du gardien et l'on commençait à se demander comment les angevins allaient se sortir du piège breton. Il ne fallut pas attendre très longtemps pour trouver la réponse.

A la 43e minute, Boufal centrait pour Frikeche dont la tête trompait le gardien Breton. Dans la minute suivante, Claudiu Keseru, toujours dangereux, trouvait la transversale mais ne parvenait pas à doubler la mise. Les Angevins regagnaient donc le vestiare sur ce score de 1 à 0.

En deuxième période, la partie devenait moins difficile pour les blanc et noir qui n'avaient plus le souci de forcer le verrou adverse. Malicki était toutefois quelque peu inquiété et devait même à la 54e minute repousser des deux poings une frappe d'un attaquant adverse.

La fin de rencontre était marquée par plusieurs incursions dans le camp adverse d'El Jadeyaoui et de Keserü, qui revient en forme. Ce dernier inscrivait même à deux minutes du terme un but refusé pour un hors-jeu.

Le championnat reprend dès vendredi prochain avec un déplacement à Caen. Un match a priori difficile mais que les Angevins devront bien négocier s'ils veulent rester au contact des meilleurs.

Le tirage au sort du 8e tour aura lieu mercredi au siège de la Fédération à Paris. Les rencontres se dérouleront les samedi 8 et dimanche 9 décembre. Les formations de Ligue 1 ne rentreront en lice qu'au tour suivant.




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur