Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Coupe de France : Angers-SCO - Valenciennes, pour le plaisir


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Vendredi 7 Janvier 2011 à 23:50


Angers-sco aura tout à gagner face à des nordistes offensifs et séduisants. Ajoutez-y le piment de la coupe de France et ce match pourrait être très spectaculaire.



La recrue argentine Diego GOMEZ  fera ses grands débuts sous le maillot d'Angers-sco (*)
La recrue argentine Diego GOMEZ fera ses grands débuts sous le maillot d'Angers-sco (*)
Désolé pour ceux qui attendaient un " bienvenue aux chtis " ou quelque chose dans le genre, pour présenter la venue des valenciennois. Même les meilleures blagues ont une fin. Il n’en reste pas moins sûr, comme le film presque éponyme de Dany BOON, le match des 32èmes de finale de la coupe de France, qui opposera Angers-SCO à Valenciennes, ce samedi, à 18 heures, pourrait constituer un bien joli spectacle.

En effet l’équipe de Philippe MONTANIER est séduisante, ce qui lui joue autant de mauvais tours en défense, que ça lui apporte d’atouts offensifs. Valenciennes, c’est également un club sympathique avec des valeurs de cœur et de courage inversement proportionnelles à ses finances, du moins dans l’attente de son nouveau stade, dont il prendra possession la saison prochaine.

En attendant, le club où évoluait encore jusqu’en 2008, l’angevin Steve SAVIDAN, qui possède dans ces deux villes un restaurant, fait avec les moyens du bord. Et le rapport qualité prix est tout à son avantage. Toutefois, Valenciennes donnera à n’en pas douter la priorité au championnat, où il occupe la 16ème place de ligue 1, quatre points seulement devant le premier reléguable.

Les nordistes veulent éviter de vivre la même mésaventure que nos amis manceaux qui vont très prochainement inaugurer leur nouveau stade…en ligue 2. C’est peut être la raison des nombreuses indisponibilités de l’effectif valenciennois. Voyez plutôt : Pour différentes raisons, Valenciennes sera privé de trois de ses meilleurs passeurs, DUCOURTIOUX et COHADE (blessure) et PUJOL (deuil familial).

Grégory PUJOL, l’ancien nantais, est, en outre, le meilleur buteur de l’effectif avec 7 buts. A ces absences, on doit encore ajouter celles des très physiques défenseurs BALDE et BISEVAC, souhaité par le PSG, eux aussi blessés, et la convalescence de LACOURT, absent depuis plus d’un an.
C’est presque amputé de la moitié de ses titulaires, que le club du président DECOURRIERE se présentera ce samedi, sur la pelouse de Jean BOUIN.

Mais, pour Jean-Louis GARCIA, cela ne fait pas d’Angers-SCO le favori de ce match.
L’entraîneur angevin, de son côté, devra faire sans Matar FALL (suspendu), David DE FREITAS (souffrant), Loris ARNAUD (grippé) et Micka STEPHAN, qui a décidé d’arrêter sa carrière, et auquel nous rendrons prochainement hommage.

Il bénéficiera, en revanche, des services du renfort du « mercato », Diego GOMEZ. Cet argentin, déniché par Olivier PICKEU à ….Montluçon, a croisé la route, il y a peu, de la réserve angevine, en championnat de CFA2, pourrait être LA curiosité du match. Ce joueur râblé (1,67m, 71kg), qui peut évoluer en numéro 10 ou milieu offensif droit a, sans nul doute soif de revanche.

Arrivé à l’âge de 18 ans à Gueugnon, déjà en CFA2, en réserve, il a gagné sa place en équipe première, pour disputer plus de 40 matchs professionnels, jusqu’à son départ en 2007. Cette année là, il rejoignit Tours, en championnat national, qu’il contribua largement à faire monter en Ligue 2.

La suite ? Une méchante et longue blessure (pubalgie), qui brisera son élan, au point de le laisser sans club, à l’entame de la saison. C’est alors que Montluçon lui a proposé de relancer sa carrière, séduisant du même coup, avec sa nouvelle équipe, les recruteurs angevins. Un beau conte de noël, de l’aveu même du joueur, qui vient de fêter, mercredi, ses 27 ans. Il s'agit donc d'un joueur avide de revanche, prêt physiquement, totalement intégré, en attendant, qui sait, l’arrivée d’un attaquant en renfort. A voir, à présent, comment Angers-SCO va l’utiliser.

Le public angevin, que l’on espère nombreux, aura un début de réponse ce soir, dans un match qu’Angers-sco peut aborder sans arrière pensée. En effet, même si son championnat n’est pas à la hauteur des espoirs de début de saison, Angers-SCO devrait, sauf catastrophe, assurer une fin de saison paisible. Une fin de saison, que, justement, seule la coupe pourrait pimenter, tant les rêves de montée se sont éloignés.

Un public qui se souviendra sûrement des frissons de plaisir, ressentis, en février 2008, quand le SCO de Paul ALO’O EFOULOU et de Fahid BEN KHALFALLAH avait battu Nice, 3 buts à 1, en 16èmes de finale.

Pour renouveler l’exploit, Angers-sco devra mettre le feu au match, pour tromper la vigilance de l’excellent gardien PENNETEAU, en se méfiant des contres éclairs du meneur de jeu visiteur, Gaël DANIC. Le vannetais sera le principal atout des rouges et blancs. Angers-SCO serait bien avisé de le contenir et de l’empêcher de servir le duo d’attaque composé de l’ancien marseillais SAMASSA et du colombien SANCHEZ.

Au final, un match dont il est bien difficile de prévoir l’issue. Une chose est sûre, comme il y a trois ans, le SCO a un beau coup à jouer.

Ecoutez le match en direct sur RADIO HAUTE ANGEVINE

(*) Photo d'illustration aimablement prêtée par Angers - SCO