Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Coupe de France : Angers-SCO, à nouveau diminué, en danger à Calais


Rédigé par - Le Vendredi 9 Décembre 2011 à 18:57


Angers-SCO se déplace à Calais, ce samedi 10 décembre, avec un effectif amputé de cinq à six titulaires et non des moindres. Une situation difficile surtout quand il s'agit pour défier une équipe nordiste qui a le vent en poupe et surtout une belle histoire en coupe de France.



Stéphane MOULIN devra faire face à une hécatombe de forfaits
Stéphane MOULIN devra faire face à une hécatombe de forfaits
7 mai 2000, aux alentours de 22h30, le stade de France, sous le charme, se prépare à vivre une prolongation, en finale de la coupe de France, entre le FC Nantes Atlantique et Calais. L’équipe de Nantes compte, dans ses rangs, un certain Nicolas GILLET, ainsi que Charles DEVINEAU, l’actuel entraîneur de Cholet.

Quand, soudain, à la dernière minute, CAVEGLIA, très légèrement poussé, tombe dans la surface. SIBIERSKI transformera le penalty d’une finale qui verra Mickaël LANDREAU appeler le capitaine Calaisien BECQUE, pour soulever le trophée avec lui. Cruelle issue pour des héros d’un soir qui ont écrit une belle page de la coupe de France.

Et ces héros se verraient bien en écrire une autre, ce samedi, dans leur superbe stade de …l’épopée, même si la priorité des hommes de Djézon BOUTOILLE, le coach. L’équipe de l’ancien joueur de Lille occupe, en effet, la troisième place de son groupe de CFA2, à deux petits points du leader.

Angers-SCO doit donc s’attendre à souffrir, d’autant plus qu’il se présentera sur la pelouse plus amoindri que jamais. Chez les gardiens, Jérôme HIAUMET, comme Alexandre LETELLIER est annoncé sur le flanc. Côté défensif, il ne faudra pas compter sur la charnière centrale HENIN-COUTURIER, sans oublier la longue absence de Stevie RIGA et la suspension de Matar FALL. Au milieu, Olivier AURIAC, le maître à jouer, sera suspendu, tandis que David DE FREITAS est très incertain. En attaque, Claudiu KESERÜ est annoncé forfait, Gaëtan CHARBONNIER incertain. Pour les suppléer, Stéphane MOULIN ne pourra pas compter sur Joël ADEGOROYE, ni Maxime ROUSSEAU.

Un sacré casse-tête pour l’entraîneur, qui a appelé dans le groupe EL HAMZAOUI et, pour la première fois, le jeune LEMAÏTRE, aux côtés des FRIKECHE, TAMBOURA et OUASFANE. Stéphane MOULIN a, également, rappelé Nicolas FLORENTIN, qui, en sa qualité de grand frère, aura une belle opportunité à saisir, dans ce groupe particulièrement inexpérimenté.

A cause de cette hécatombe, le match présente une indécision alléchante pour le spectateur neutre, un peu effrayante pour le supporter noir et blanc. Mais Stéphane MOULIN présente deux qualités essentielles pour ramener la qualification. D’une part, il fait partie de ceux qui osent et qui n’ont pas peur des défis, comme lorsqu’il a aligné trois attaquants en terre berrichonne, il y a quinze jours. D’autre part, le coach Angevin, par son expérience en réserve du SCO, est tout à fait à son aise pour tirer le maximum d’un groupe jeune, perpétuellement chamboulé par les ponctions effectuées, à l’époque, par l’équipe première.

Faisons donc confiance à son talent d’alchimiste. Il en aura besoin.




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur