Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Coupe de France : Angers - SCO accueille Le Havre


Rédigé par Emmanuel Ollivier - Le Samedi 20 Novembre 2010 à 12:10


C’est l’affiche de ce 7ème tour de coupe de France, la seule qui opposera deux équipes de ligue 2.
France 3 retransmettra ce match en direct, dimanche à 15 heures. Mais ce n’est pas une excuse pour ne pas aller au stade.



Matar FALL, héros malheureux contre le Havre en championnat, aura soif de revanche (*)
Matar FALL, héros malheureux contre le Havre en championnat, aura soif de revanche (*)
Cette retransmission sur une chaîne nationale historique est un bel hommage rendu à Angers-SCO, mais aussi une occasion de « se montrer », qu’il serait bon de ne pas manquer.

La tâche des hommes de Jean-Louis GARCIA ne sera pas aisée. Le Havre pointe, en effet, à la 6ème place de la Ligue 2, à deux unités du podium. c'est aussi une équipe qui a marqué 75% de ses points (18/24), à domicile, sans pour autant faire le spectacle. Angers-sco a, d’ailleurs, été victime de ce froid réalisme, ou de cette insolente réussite, des « hacmen » (joueurs du HAC : Havre Athletic club), sur leur pelouse de Deschaseaux. C’était le 24 septembre dernier.

Après un match très intéressant et maîtrisé, le SCO s’inclinait injustement, dans les dernières minutes sur un but en forme de gag. Une tête havraise arrivait dans les pieds de Matar FALL, qui de près, poussait très involontairement le ballon dans ses propres buts. Injuste pour Angers-SCO, injuste pour son défenseur, très solide, et auteur d’un sauvetage aussi héroïque, qu'in extremis, sur la seule vraie occasion de but havraise.

Jean-Louis GARCIA avait été on ne peut plus clair, après le match. Il avait reconnu qu’il aurait été déçu de repartir de Normandie, qu’avec le point du nul. Alors, « avec une défaite, je ne vous en parle même pas », avait-il déclaré sur radio Haute Angevine.

Aussi, on peut penser que c’est avec un sentiment de revanche, que les angevins vont se présenter sur la pelouse dimanche. Les angevins d’autant plus motivés, que leur coach a peu goûté leur timidité et leur relative absence, lors du derby face à Nantes, vendredi dernier. Et Jean-Louis GARCIA leur a fait connaitre sa façon de penser.

Tous les clignotants sont au vert, pour que les joueurs d’Angers-SCO aient la rage, cette rage de vaincre, qui est l’essence même de « l’esprit coupe », car, la coupe n’a pas grand-chose à voir avec le championnat. En coupe, il n’existe pas de séance de rattrapage, pas de match nul définitif. Dimanche soir, vers 17h, ou 18h, il y aura un éliminé et un qualifié.

Dans ces conditions, alors que l’objectif du SCO n’est pas la coupe, épreuve, qui de plus, nous réussit peu, l’obligation de rachat est de bon augure. Angers-SCO doit montrer qu’il sait se faire violence pour arracher une victoire. Angers-SCO a besoin de se rassurer aussi, sur son potentiel à domicile, avant la délicate réception de Châteauroux, dans deux semaines.

Et cela vaut, même si l'équipe du SCO sera rajeunie par la présence dans le groupe de trois réservistes, dont Nabil OUARGUINI et Maxime ROUSSEAU.

En résumé, Angers-sco ne peut se désintéresser de ce galop d’essai grandeur nature car nous sommes à une étape charnière de la saison. Celle où Angers-SCO saura s’il peut garder un espoir de montée, en cas de seconde partie de saison, boulet de canon, comme il sait faire. Celle où il saura, s’il doit renoncer à ses rêves, pour n’espérer, au mieux, que le ventre mou du classement, sans exclure de regarder dans le rétro, les candidats à la descente.

Tout va si vite, dans un championnat qui n’a jamais été aussi serré. Angers-SCO a deux points de plus, après quinze journées que l’an passé, huit points de retard, au lieu de dix, sur le 3ème. Toutefois, il serait bon de ne plus traîner en chemin. Alors, la coupe comme détonateur en championnat ?
On ne demande pas mieux.

(*) Photo d'illustration aimablement prêtée par Angers - SCO




LES TAGS : coupe, football, sco