Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Coupe de France: Angers-SCO qualifié, Avrillé surclassé.


Rédigé par - Le Dimanche 20 Novembre 2011 à 20:30


Pas de surprise dans ces deux matches de coupe de France. Plus de difficulté pour Angers-SCO, bousculé à Rannée-La Guerche, que pour Fontenay Le Comte, large vainqueur d’Avrillé 8-0.



Le milieu d'Avrillé AIT-KAMA, serré de près par GODET, le défenseur vendéen
Le milieu d'Avrillé AIT-KAMA, serré de près par GODET, le défenseur vendéen
Angers-SCO passe. Si Angers-SCO s’attendait à être bousculé d’entrée de jeu, il a été servi : Dès la 5ème minute, MURAT était servi dans la profondeur et profitait des atermoiements d’une défense Angevine inhabituelle et fébrile, pour ouvrir la marque (1-0). Mais les Angevins allaient vite remettre les pendules à l’heure.

Dominateurs dans le jeu, ils allaient le devenir au tableau d’affichage, grâce à leur technicien Argentin, Diego GOMEZ. Le milieu de poche Angevin allait d’abord égaliser, à la 20ème minute, avant de donner un avantage décisif à ses couleurs, à la 38ème, sur coup franc.

L’essentiel était fait pour des Angevins qui allaient perdre Nicolas GILLET, puis, plus tard, son remplaçant, Rayan FRIKECHE, tous deux sur blessure. En seconde période, les Bretons tentaient de réagir. Angers-SCO, pour sa part, gérait le score. Le tableau d’affichage n’allait pas bouger, au terme d’une seconde période insipide.

Rannée- La Guerche manquait d’inspiration face à des Angevins en place, qui assuraient l’essentiel en pensant au prochain match de championnat.

Avrillé trépasse

Avrillé n’a rien pu faire sur sa pelouse, face à de solides et vifs joueurs de Fontenay Le Comte. Sous les yeux de Laurent VIAUD, qui a donné le coup d’envoi fictif et de Greg MALICKI, le gardien du SCO, souffrant, les joueurs locaux ont pourtant tout donné.

On pourra regretter un trop grand respect de l’adversaire, de la part des joueurs de Yohann CHIBANI. Peu de fautes, aucun carton, c’est parfait pour le fair play. Mais cela dénote également un manque d’engagement.

Or, Avrillé devait livrer un véritable combat, pour se qualifier, face à des Vendéens beaucoup plus techniques, ce qui est logique, au regard des 5 divisions d’écart. Et si Avrillé a plutôt bien débuté le match, il a très vite été pris en contre, pour un 0-6, à la mi-temps.

Des buts marqués pour la plupart de la tête, sans grande opposition, par KAVTARADZE (0-1, 16’), MORNET (0-3, 28’), DUPAS (0-4, 34’) et QUEIROS (0-6, 45’). Entre temps, LESCAILLE, seul dans l’axe (0-2, 19’) et MORNET, de volée (0-5, 40’) avaient alourdi le score.

Fontenay avait fait preuve de réalisme, face à l’infortuné portier local, MADOU, qui dût attendre la 37ème minute pour faire sa première parade, tandis que LOUZOLO manquait de peu le cadre, à la 49ème minute, pour la première frappe des locaux.

La seconde période devenait anecdotique. Les vendéens faisaient le travail en ajoutant deux buts par MORNET, pour un triplé (0-7, 59’) et DUPAS (0-8, 75’), tandis que KAVTARADZE trouvait la barre transversale.

Avrillé, beaucoup plus présent, essayait de faire plaisir à ses supporters, en tentant de sauver l’honneur, en vain. AIT KAHMA, de la tête, servi par BELLINI (71’) et SCHMITT, l’ancien de la NDC, encore de la tête, obligeaient PAUVERT, le portier visiteur à se détendre pour sauver sa cage.

L’aventure se termine pour Avrillé, qui va pouvoir se consacrer à son championnat de PH, dont il est le leader. Elle continue pour Angers-SCO, qui s’est sorti de piège Breton.




Correspondant Sport pour Angers Mag - Suit plus particulièrement l'UFAB et parfois le SCO En savoir plus sur cet auteur