Coupe de la Ligue : Angers SCO en 16e !


Rédigé par - Le Mercredi 29 Août 2012 à 08:51


Après trois défaites de rang en championnat, le SCO s'est qualifié hier soir pour les 16e de finale de la Coupe de la Ligue. Vainqueurs 2-0 à Laval, les joueurs de Stéphane MOULIN connaîtront leur prochain adversaire à l'issue du tirage au sort qui a lieu demain.



Un SCO très offensif, hier soir à Laval, à la grande satisfaction des supporters (photo d'archive)
Un SCO très offensif, hier soir à Laval, à la grande satisfaction des supporters (photo d'archive)
Elle inspirait beaucoup de craintes cette équipe d'Angers, elle qui ne s'était plus imposée depuis le 7 août contre Nantes et... sa victoire lors de son premier match de la Coupe de la Ligue. Et, comme au tour précédent, elle s'est imposée face à un autre pensionnaire de la Ligue 2, le Stade lavallois (les clubs de L1 ne rentreront qu'au prochain tour).

Avec une équipe quelque peu remaniée à cause des blessures (EL JADEYAOUI, GOMEZ, SOCRIER, COUTURIER) ou par choix de l'entraîneur (LETELLIER dans les buts notamment), les partenaires d'Olivier AURIAC sont venus à bout des hommes de Philippe HINSCHBERGER sans qu'il n'y ait à redire sur cette victoire au demeurant méritée. Même si celle-ci a été acquise en deuxième mi-temps, les blanc et noir auraient tout aussi bien pu regagner le vestiaire avec l'avantage au score.

Ainsi, la première occasion de cette rencontre était à mettre au crédit de Claudiu KESERU qui, dès la 2e minute, obligeait BALIJON a s'interposer sur sa frappe. A la 17e, ce même KESERU profitait encore d'une mésentente de la défense mayennaise sans parvenir à conclure. Et, dans la foulée, DIERS se procurait à son tour une occasion en effaçant le gardien lavallois, mais ne parvenait pas à redresser suffisamment sa frappe. La fin de la première période était à l’avantage des Angevins qui ne réussissaient toutefois pas à ouvrir le score.

Ce n'était que partie remise, puisque dès la reprise, KESERU -toujours lui- profitait d'une mauvaise relance de la défense adverse pour reprendre de volée un ballon qui allait se loger dans la lucarne gauche de BALIJON (46e). A partir de là, la rencontre devenait moins compliquée pour les hommes de Stéphane MOULIN et DORE (50e), puis KESERU -encore lui- (61e) étaient tout près de tromper le portier mayennais.

Et ce qui devait arriver arriva à la 68e lorsque DIERS, bien lancé à la limite du hors-jeu par... KESERU, se retrouvait seul face au gardien et portait le score à 2-0 (68e). Les Angevins tenaient ce qu'ils étaient venus chercher, à savoir la qualification, et se contentaient de gérer le match, bien aidés en cela par leur gardien qui à la 70e minute s'interposait avec brio sur un coup franc de GONCALVES. En fin de rencontre, DORE, décidément très actif à Laval, aurait encore pu alourdir le score, mais son tir frôlait le poteau gauche de BALIJON (74e).

Qualifiés pour le prochain tour, les Angevins connaîtront leur futur adversaire demain à midi. Pour rappel, les 14 clubs de Ligue 1 qui ne participent pas à une compétition européenne sont concernés par les 16e de finale.




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur