Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture
Un autre regard sur la région angevine
- Angers Mag Mobile
   





Coupe de la Ligue : Lens élimine Angers en prolongations


Rédigé par - Le Jeudi 8 Août 2013 à 07:42


Opposés à Lens, les Angevins quittent la Coupe de la Ligue dès leur entrée dans la compétition. Battus (2-1) au cours des prolongations, les joueurs de Stéphane Moulin vont se replonger dans le championnat dès samedi.



Un petit tour en Coupe de la Ligue, et puis s'en va. (photo FB Angers SCO)
Un petit tour en Coupe de la Ligue, et puis s'en va. (photo FB Angers SCO)
Je crois que l'on n'a pas à rougir de notre match face à l'ogre lensois, on aurait mérité un autre sort. Cette défaite est difficile à avaler, mais cela fait partie des scénarios du football. C'est le haut niveau. C'était un gros match et j'ai vu plus de bonnes choses que de mauvaises ». Stéphane Moulin était déçu à l'issue de la défaite face à Lens.

Mais l'entraîneur angevin tenait cependant à relativiser : « Je n'ai retenu que le bon, car il y a beaucoup de joueurs qui ont réalisé une bonne prestation individuelle. Mais la déception évidemment, c'est le résultat. Il est sur qu'il y a des choses qui n'ont pas été, mais ce que l'on a montré a été cohérent par rapport aux joueurs qui ont été alignés. Compte-tenu de la composition de l'équipe et compte-tenu de l'adversaire, j'aurais mauvaise grâce de dire que je suis déçu. On est juste déçu du résultat . ».

Pour ce deuxième match officiel de la saison après le déplacement victorieux à Istres, l'entraîneur angevin avait fait tourner son effectif avec Alexandre Letellier dans les buts notamment. En attaque, deux des recrues de l'été, Jérémy Blayac et Pape Macou Sarr débutaient la rencontre. Les Angevins étaient même les premiers à se procurer une occasion : à la suite d'un coup-franc de Gomez, la tête de Blayac passait de peu à côté (5e).

Deux minutes plus tard, une frappe des 20 m de Bouka-Moutou était déviée par le gardien. Les Lensois réagissaient. A la 15e, un centre de Ndiaye transperçait la défense angevine sans qu'un attaquant ne puisse couper la trajectoire. La plus grosse occasion angevine survenait à la suite d'un raid de Pessali sur la gauche du terrain. Le Brésilien centrait pour Blayac au point de penalty, mais le nouvel attaquant angevin manquait sa reprise (24e). L'occasion qu'il ne fallait pas manquer ?

Peut-être, car à la 27e, Bella plaçait une frappe au ras de la lucarne du but angevin puis, deux minutes plus tard, Konate commettait une faute sur Coulibaly qui s'enfonçait dans la surface. Penalty. Valdivia se chargeait d'exécuter la sentence et prenait à contre-pied Letellier (0-1, 32e). Plus rien de réellement significatif ne se produisait et la pause était sifflée sur cet avantage pour les visiteurs.

Lens marque à 10 contre 11

A la reprise, les Angevins étaient tout près d'égaliser quand, sur un coup-franc, Pessali trouvait la tête de Thomas. Le ballon allait se fracasser sur la barre (52e). A la 60e, Ayari et Gamboa remplaçaient Blayac et Pessali. Et cela devait avoir son importance puisque 6 minutes plus tard, suite à un accrochage entre Riou et Sarr, l'arbitre sifflait un penalty pour Angers. Ayari remettait les deux équipes à égalité en prenant le gardien lensois à contre-pied (1-1, 66e).

Il restait alors un peu plus de 20 minutes à jouer. Suite à un raid de Frikeche dans la surface, le tir du Marocain passait de peu à gauche du but (79e), mais la plus belle occasion de cette fin de deuxième période était à mettre au crédit de Cyprien qui obligeait Letellier à sauver les Angevins aux prix d'une belle claquette (90 + 2). Les 22 acteurs étaient partis pour une prolongation. Durant celle-ci, Gamboa s'illustrait le premier et sa frappe prenait directement le chemin de la lucarne (101e), mais était déviée en corner par le gardien lensois.

Le tournant de ce match aurait pu être l'expulsion de Gbamin à la 106e pour une faute sur Ayari mais les Angevins ne profitaient pas de cette supériorité numérique. Et, à la suite d'une attaque des Blanc et Noir, un ballon de contre héritait à Touzghar qui venait battre Letellier de près (114e) pour redonner l'avantage à Lens (2-1). Les Angevins ne parvenaient pas à revenir dans la partie et laissaient la qualification pour le prochain tour aux Lensois.

A sa façon, le nouvel entraîneur des Sang et Or, Antoine Kombouaré exprimait sa satisfaction tout en rendant hommage à ses adversaires du jour : « Je me mets à la place de cette équipe d'Angers, il y a forcément de la frustration et de la déception quand on est à 11 contre 10. C'était leur spécialité l'an dernier. Je me souviens, ils avaient pris 18 points en fin de match. On va essayer de faire comme eux ». Les Angevins s'en souviennent aussi et la saison ne fait que commencer. Samedi, ils reçoivent Châteauroux (14h) pour la deuxième journée de championnat.




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur