Coupure d'électricité et paysages arides pour la sélection livres


Rédigé par Sébastien ROCHARD et Yves BOITEAU - Angers, le Dimanche 17 Avril 2016 à 08:00


Voyager dans un "jardin onirique" et couper l'électricité, telles sont les propositions de la rédaction pour la sélection des livres du mois.



la rédaction vous conseille
« Sein refuge »
L’île de Sein, au large de la Bretagne : c’est depuis ce petit bout de terre autonome en énergie que l’original Président de la République et toute sa clique de conseillers en toutes les matières se retrouvent pour gérer un cas de crise inédit : en Italie, une explosion dans une mine de graphite, dont on ignore la cause, a créé un nuage qui remonte et menace de s’enflammer au contact des lignes à haute tension. Pour prévenir cela, les autorités françaises organisent « La Grande Panne », plongeant la France dans le noir. Pendant qu’à Paris, un doux dingue anar’ tente de ressusciter La Commune, sur l’île de Sein, le pouvoir s’organise, entre trames amoureuses, lutte d’influence et la curieuse mission confiée à Nathanaël, brocanteur désenchanté à Montreuil-Bellay, de venir espionner le tout. C’est original, rythmé, drôle et sans doute plus proche de la réalité qu’on ne peut le penser…
 
Hadrien Klent, « La Grande Panne », éd. Le Tripode, 19 €
 
« Un jardin dans la plaine »
Comment rester debout à 20 ans, quand on est envoyé poursuivre son service militaire en Algérie, pour les besoins d’une guerre qui ne dit pas son nom ? Sur les hauts plateaux du Constantinois, Jean découvre la réalité « vénéneuse » de l’entreprise de « pacification » française. Trompant sa mélancolie, il cède aux beautés arides d’un paysage qui le fascine, et se familiarise avec la langue arabe. Surtout, il ne résiste pas aux « yeux sombres et rieurs » de Dhebia, la fille du cadi, le juge et notaire du village où est posté son régiment. Combinant récit et correspondances authentiques d’un appelé d’Algérie, Jean-Pierre Defois tente ici de mettre en regard la question de la violence et les beautés de la civilisation arabe. Un travail sensible, enrichi de courtes nouvelles, qui dessine la voie d’un « jardin onirique » de tolérance. Par les temps qui courent, une invitation bienvenue à la raison.
 
Jean-Pierre Defois, « Un jardin dans la plaine », éd. du Petit Pavé, 14 €














Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com