Cours Saint-Laud : un nouveau bâtiment livré dans un an


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le 06/10/2016 - 18:01 / modifié le 06/10/2016 - 22:44


Le développement du quartier d’affaires de la gare, désormais baptisé « Cours Saint-Laud », accueillera bientôt le programme « Intencity » au sud des voies ferrées. Une parcelle qui mixe logements et bureaux dédiés au tertiaire et dont la première pierre a été posée vendredi. On sait déjà que Biocoop y regroupera une partie de son administration.



Le programme Intencity mixera 25 logements et 4050 m2 d'espace dédié aux bureaux du tertiaire. (credit ADIM Ouest – Agence Nicolas Michelin et associés)
Le programme Intencity mixera 25 logements et 4050 m2 d'espace dédié aux bureaux du tertiaire. (credit ADIM Ouest – Agence Nicolas Michelin et associés)
la rédaction vous conseille
« Je suis très heureux d’être encore ici », entame, dans un sourire Nicolas Michelin. Car c’est depuis 2006 que l’architecte et urbaniste travaille à ce pan du quartier d’affaires de la gare, initialement baptisé Gare+, avant d’être renommé Cours Saint-Laud, avec l’arrivée de Christophe Béchu et de son équipe en 2014. « Nous pensons que la qualité de conception de l’ensemble de ce quartier est remarquable, ce qui nous a conduit à continuer à travailler avec vous », justifie le maire.

Après l’ensemble « Quatuor  » au nord de la gare, l’inauguration de l’ensemble « Lineo  » au sud, c’est la première pierre de son futur voisin, le programme « Intencity », qui a été posée vendredi, deux ans après le dépôt de son permis de construire. « La pose de la première pierre est toujours une bonne nouvelle car synonyme d’activité », s’enthousiasme Hugues Fourmentraux, PDG de Vinci Construction France, promoteur d’ « Intencity » avec Adim Ouest, l’une de ses sociétés. « 70 % à 90 % du chiffre d’affaires de l’opération sera reversé dans l’économie locale ».

A première vue, cette opération a des allures de nefs du futur, avec ses larges verrières. « Sur cette parcelle, on mixe des bureaux et des logements, ce qui est assez rare », explique Nicolas Michelin. Immobilière Podeliha sera en charge des 25 logements tandis qu’Aldev s’occupe de la commercialisation des 4 050 m2 d’espace dédiés au tertiaire. « Pour « Quatuor », les besoins des entreprises dépassaient les 500 à 800 m2 de surface. Pour « Intencity », nous nous adressons davantage à des PME de services et nous pouvons descendre jusqu’à 100 m2 », détaille Laurence Bergero-Pina, directrice développement et projets tertiaires chez Aldev.
 
Le secrétariat général et la direction filières et produit de Biocoop vont s'installer sur près de 1300 m2 de surface

L'architecte et urbaniste Nicolas Michelin entouré d'Hugues Fourmentraux, PDG de Vinci Construction France, et du maire Chistophe Béchu
L'architecte et urbaniste Nicolas Michelin entouré d'Hugues Fourmentraux, PDG de Vinci Construction France, et du maire Chistophe Béchu
Dans ce bâtiment consacré au tertiaire et désormais propriété de Groupama, 40 % des espaces sont déjà commercialisés : Biocoop y installera sa direction filières et produits et son secrétariat général sur près de 1 300 m2 de surface, Sogea Atlantique - société de Vinci construction France - a signé pour un bail de 280 m2. Au rez-de-chaussée, la crèche Babilou installera 30 berceaux à la place des ateliers d’artistes prévus dans le projet initial et qui ne verront finalement pas le jour.

Reste à savoir qui, parmi tous ces locataires, récupérera la première pierre, dans laquelle a été glissée un parchemin géolocalisé, sur une idée de l’entreprise angevine Qowisio. « Cela nous permettra de savoir où a été posée la première pierre dans le bâtiment », indique Hugues Fourmentraux, avant de promettre un cadeau à l’heureux élu. Un deuxième traceur a lui été glissé dans un pot de magnolia, qui trouvera sa place dans le jardin et indiquera ainsi les conditions météorologiques aux locataires d’ « Intencity ». Ouverture des portes en septembre 2017.









1.Posté par avenir trop nombreux le 07/10/2016 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
toujours plus plus plus a quand la décroissance ?

Nouveau commentaire :

Vous pouvez réagir et commenter cet article. Toutefois, si l’éditeur vous donne la possibilité de faire part de votre opinion, votre commentaire ne doit pas contenir des propos haineux, diffamatoires ou des injures caractérisées, inciter aux crimes et aux délits punis par la législation française, contester les crimes contre l’humanité, être offensant envers les chefs d’État, de gouvernement et diplomates étrangers , faire état de fausses nouvelles ou faire l’objet de discrimination raciale ou sexiste.

Au sens de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) la société Ouest eMedia presse éditeur de ce site web est responsable des contenus qu’elle publie, mais aussi des commentaires des internautes s’exprimant sur le sujet. Si la publication est laissée libre, un commentaire dont le contenu est en opposition avec les textes de loi, ou faisant l'objet d'une poursuite, peut à tout moment être modéré par le Directeur de publication.

Dans tous les cas, restez polis et courtois, les lecteurs vous en sauront gré.

Le Comité de Rédaction d'Angers Mag Info










Angers Mag















Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00
Angers Mag : Enseignement, quand l'instruction se "fait maison": Depuis trois ans, Barbara a décidé... https://t.co/2EbbolDZYe https://t.co/q2lbjICkRQ
Lundi 5 Décembre - 07:20


cookieassistant.com