CoverQueen : the show must go on à Trélazé


Rédigé par - Angers, le Vendredi 24 Juillet 2015 à 14:50


Jeudi soir l’ombre de Freddie Mercury, le chanteur mythique du groupe britannique Queen, a plané sur la foule massée dans l’enceinte de l’Arena Loire de Trélazé (Angers ) grâce au vibrant hommage rendu par le groupe français CoverQueen. Un show explosif, des musiciens généreux, une voix étonnante, le show de Queen continue, immortalisant l'un des titres les plus célèbres du groupe : " The show must go on " (le spectacle doit continuer).



Fred Caramia et Adrien Husson l'un des guitaristes, sur la scène de l'Arena Loire à Trélazé
Fred Caramia et Adrien Husson l'un des guitaristes, sur la scène de l'Arena Loire à Trélazé
la rédaction vous conseille
Même si le concert était gratuit, comme tous ceux qui sont organisés dans le cadre du Festival de Trélazé, il y avait foule jeudi aux abords de l’Arena Loire. Au point que les organisateurs se demandaient s’ils avaient fait le bon choix de programmer le groupe CoverQueen en ce lieu, plutôt que la prairie du Vissoir qui accueille habituellement les groupes ou chanteurs les plus populaires. De quoi satisfaire le député - maire, Marc Goua : « Jeudi dernier pour le concert de Michel Jonasz nous avons refusé du monde. Cette année nous devrions atteindre les 200 000 spectateurs ».
 
Coté spectateurs, les plus âgés, ceux qui ont écouté en boucle les titres du légendaire groupe britannique et de son fantasque chanteur Freddie Mercury, et les plus jeunes qui ne l'ont même pas connu, imaginaient-ils que le groupe CoverQueen à l’affiche du Festival estival allait leur procurer les mêmes sensations ?  Sans doute ...
 
Le leader du groupe, qui ne s’appelle pas Freddie, mais Frédéric, - heureux hasard -, a donné le ton dès son arrivée sur scène en affirmant qu'il ne s'agissait pas d'imiter mais de « rendre un hommage au groupe Queen ». Un véritable hommage, mais pas un plagiat de mauvais goût. Pendant deux heures les fans ont retrouvé le timbre de voix et la rage de leur idole, mort du sida en novembre 91, ainsi que les « miaulements » caractéristiques des guitares qui l’accompagnait. Même s’ils se doutaient que ce concert, fusse-t-il d'un bon niveau musical et scénique, n’aurait rien de comparable à ceux que le groupe original a pu donner sur les scènes rock du monde entier. Et puis l’Arena Loire n’est tout de même pas l'Hyde Park de Londres.
 
Et c’est tant mieux, car ce « cover band », littéralement « groupe de reprise » comme on appelle tous ceux qui ont repris quasi à l’identique le catalogue de Queen et le style de Freddie Mercury, a su marquer la différence tout en s’en approchant assez près, à s’y méprendre parfois. CoverQueen, groupe français créé en 2006, est d’ailleurs cité, avec les Britanniques  « Killer Queen » et les Néerlandais de « The Miracle » comme l'un des meilleurs Cover Band de la galaxie Queen.
 
« L’esprit de Queen et de Freddie Mercury est respecté, c’est l’essentiel »

Plus qu’un simple groupe de reprise, CoverQueen sait sublimer les morceaux de Queen en y ajoutant sa touche personnelle, sans pour autant dénaturer l’original. C’est d’ailleurs ce qui fait la force de cet ensemble servi par des musiciens hors pair, dont les guitaristes, qui auraient pu avoir leur place dans le groupe original. « L'esprit de Queen et de Freddie Mercury est respecté, c’est l’essentiel », disait un fan de la première heure à l’issue du concert. « Même si nous savons que ce n’est pas l’original, un frisson nous a parcouru lorsque le concert a démarré ». Debout les bras levés pendant « We will rock you » , «  I Want to break free »  ou encore « We are the champions », le public qui reprenait la plupart des textes, parfois avant le chanteur, était  littéralement sous le charme.
 
Légèrement plus enveloppé que son idole, Fred Caramia le leader de CoverQueen n'est pas tombé dans la caricature en osant les tenues extravagantes, la moustache épaisse et le torse velu de Freddie Mercury. Sur la gestuelle, la présence sur scène et surtout la voix, l’illusion était parfaite. Et pour cause, Fred Caramia qui est aussi guitariste et pianiste est avant tout un passionné d’art lyrique. Ce qui explique ses envolées vocales lesquelles avaient fait de Mercury un cas à part dans le monde du rock, capable d’oser tous les styles à l’exemple de « Bohemian Rhapsody », repris jeudi avec brio. Fred Caramia a créé CoverQueen en 2006 avec son frère Alexandre, le batteur du cover band.
 
Rappelons que Queen a connu le plus grand succès commercial de ces trente dernières années avec plus de 300 millions d'albums vendu à l'échelle internationale en 2009 dont 32,5 millions aux États-Unis. Un sondage commandé par la BBC Two et paru en 2007, considérait même Queen comme le « meilleur groupe britannique de tous les temps », devant les Beatles et les Rolling Stones. CoverQueen qui reviendra à Trélazé le 24 novembre 2016, « pour les 25 ans de la disparition de Freddie Mercury », a souligné le député –maire Marc Goua, a donc de l’avenir. Hier soir ils étaient plus de 5000 champions à applaudir CoverQueen.

 


Si vous ne visualisez pas le diaporama photo, cliquez ICI




Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Séance critique : "Ma'Rosa" de Brillante Mendoza: Dans Séance critique, deux fois par... https://t.co/UXYZ0kjrdt https://t.co/JrsEK1vwBv
Samedi 10 Décembre - 11:00
Angers Mag : « Ces pédagogies ne sont pas ignorées »: Et l’Education Nationale ? Quel regard... https://t.co/JnPQWXILNL https://t.co/5glkXOM6T3
Samedi 10 Décembre - 07:45
Angers Mag : #JPEL "Contre le complotisme, on ne peut pas enrayer tout (...) Mais on peut entraîner les cerveaux." 👏👏JB Schmidt… https://t.co/6pn23fJUHD
Vendredi 9 Décembre - 15:01
Angers Mag : L'indépendance, un état d'esprit ? #Angers Mag bien chez soi à la journée de la presse en ligne à Paris. #JPEL https://t.co/EpAgR2dt6N
Vendredi 9 Décembre - 12:17







cookieassistant.com