Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture

Un autre regard sur la région angevine

- Angers Mag Mobile
   





Cruelle défaite d'Angers SCO en fin de match


Rédigé par - Le Mercredi 6 Février 2013 à 07:28


L'occasion était belle. Mais les joueurs du SCO ne l'ont pas saisie. En match en retard de la 21e journée, les footballeurs angevins se déplaçaient à Guingamp, un autre prétendant au podium. Les hommes de Stéphane Moulin ont ouvert le score mais leurs adversaires les ont rejoints pour finalement s'imposer en toute fin de rencontre (2-1). Le SCO reste à la 5e place.



Manceau, auteur de l'unique but angevin, hier soir à Guingamp (photo Pierre Minier / Ouest Médias)
Manceau, auteur de l'unique but angevin, hier soir à Guingamp (photo Pierre Minier / Ouest Médias)
C'est peut-être le tournant du match. À la 80e minute, alors que les deux équipes se neutralisent (1-1), Malik Couturier à la lutte avec Doumiana commet une faute sur le Guingampais qui venait de rentrer. La faute de trop pour le défenseur angevin, déjà averti à la 8e minute. M. Thual, l'arbitre de la rencontre brandit le rouge et lui indique la direction des vestiaires. Les Angevins vont terminer le match à 10.

Nul ne sait ce qu'il serait advenu si les Blanc et Noir avaient terminé le match au complet; mais il est sûr que ce fait de jeu n'a pas aidé les hommes de Stéphane Moulin qui jusque-là avaient fait plutôt bonne figure face à une équipe qui, comme eux, peut espérer évoluer évoluer au niveau supérieur l'an prochain.

Réduits à 10, les Angevins vont subir le coup de grâce dans les toutes dernières minutes, via précisément Doumiana. L'attaquant, qui avait provoqué le deuxième carton de Couturier, va récupérer un tir de Charrier repoussé par Malicki pour tromper le gardien angevin (2-1)

Pas complètement immérité cependant.S'ils avaient plutôt bien contenu leurs adversaires jusqu'alors, les angevins ont aussi subit le tempérament offensif de leurs adversaires. La première grosse alerte sur le but angevin terminait même dans la cage de Malicki, mais le buteur, Mandanne, était signalé hors-jeu après avoir repris une frappe de Giresse repoussée par le gardien (5e).

L'Angevin le plus dangereux de ce début de match était, une fois n'est pas coutume, Claudiu Keserü, dont les coups de pied arrêtés sont toujours redoutables. Il inquiétait d'abord la défense bretonne sur deux corners aux 12e et 13e minutes puis sur coup-franc aux 18e (à côté) et 21e (au-dessus). À la 25e, les locaux réagissaient par un coup-franc de Giresse qui trouvait la tête de Mandanne, au ras de la barre.

La plus grosse occasion de cette première période devait cependant être pour les hommes de Jocelyn Gourvennec . Sur un corner d'Atik, la frappe de Giresse était repoussée par Manceau sur sa ligne alors que Malicki était battu. À la 34e, un tir d'Auriac, encore très en vue à Guingamp, était dévié en corner par Planté mais la pause était atteinte sur le score de 0-0.

Le but de Manceau puis... la défaite

À la reprise, Giresse faisait une nouvelle fois admirer sa frappe de balle en obligeant le portier angevin à une belle parade sur un missile de 25 mètres (53e ). Mais, comme leurs adversaires en fin de première période, les Angevins se procuraient une énorme occasion à la 54e. Sur un centre de Fall relayé par Frikeche, Doré coupait la trajectoire, mais sa reprise était trop molle : le gardien, pourtant en retard, avait le temps de récupérer la balle.

Dans la minute suivante, sur un mouvement initié par Frikeche, le ballon passait par El Jadeyaoui pour arriver à Manceau dont la frappe en pleine lucarne ne laissait aucune chance à Planté (55e). Les blanc et noir croyaient avoir fait le plus dur mais peu de temps plus tard, un corner d'Atik trouvait la tête de Mandanne pour l'égalisation (1-1, 62e).

La suite, on la connaît. Un premier coup de semonce était donné à la 75e lorsque Yatabarre trouvait le poteau angevin. À la 88e Charrier obligeait encore Malicki à une belle détente horizontale avant que Doumiana ne surgisse dans les toutes dernières minutes. Dommage. Au classement, le SCO voit filer devant lui l'En Avant.




Christophe ROUSSEL
Correspondant Sport pour Angers Mag dans plusieurs sports (football, athlétisme, ...) et dans le... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par Evenstood le 07/02/2013 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bon article sur ce match plus que rageant pour les Scoïstes. Une défaite quand même dur et vous ne parlez pas du 2-1 manqué de Ravet juste après l'égalisation, c'était là aussi un tournant du match qui aurait pu rendre cette fin de match complètement folle.

Tout est à recommencer pour les hommes de Moulin et désormais, nous ne sommes plus maître de la montée, les 4 premières équipes montent vite, très vite, peut être trop vite, il va falloir ce ressaisir face au RC Lens dès Lundi !