Dancers and the Subways: Un live riche en énergie.


Rédigé par - Angers, le Lundi 20 Février 2012 à 08:12


Le groupe "The Dancers" a littéralement mis le feu samedi soir au Chabada, la scène de musiques actuelles à Angers, où ils se produisaient avec leurs amis anglais "The Subways". D'origine angevine, les Dancers nous ont montré qu'ils ont beaucoup appris cette dernière année en compagnie du groupe qu'ils précédaient puisqu'ils rentrent d'une tournée européenne effectuée ensemble.



The Dancers
The Dancers
la rédaction vous conseille
C'est samedi soir que le groupe angevin " The Dancers" a fait son grand retour, avec le sourire, sur la scène angevine du Chabada. Le public angevin qui leur a bien rendu, leur est cher depuis le début, à l'époque où le groupe s'appelait les "Misty Socks». Depuis, les petits angevins ont fait du chemin et pour preuve, ceux qui étaient venus pour les revoir sont unanimes : " The Dancers" joue désormais dans la cour des grands. Il sont donc promus à un bel avenir s’ils continuent sur cette lancée.

Tout juste revenus d’une tournée européenne, le trio des Dancers a pris de l’épaisseur, en témoigne ce concert plutôt bien réussi, plein de puissance et d'énergie positive. Les musiciens et chanteurs angevins nous ont montré qu'ils ont désormais de la ressource et qu'ils sont prêts à tout pour affronter les plus grandes scènes. Au cours de cette soirée, ils nous ont délivré un set très entrainant que l’on peut désormais retrouver dans les bacs.

The Subways
The Subways
Alors que l’obscurité vient à peine de se faire dans la grande salle du Chab , les gyrophares s'allument et la foule appelle les artistes. Ils montent en courant sur scène et le riff est lancé sur un son punk rock puissant. C'est parti les Subways attaquent ce concert par les morceaux phare de leur premier album Young For Eternity, “Oh Yeah” et “Young For Eternity”.

Les fans reprenant en chœur les refrains. "Rock'n'roll Queen" déchaîne la foule, mais rares sont les évocations du deuxième album. Qu'importe puisque le jeu de scène de Billy est bien là, énergique tant lorsqu’il slam dans foule ou qu’il demande à cette dernière de former un grand trou central, afin que tout le monde puisse courir en rond sur une mélodie rock aux accords puissants.

L’ambiance est lancée et dans la salle c’est délire, le bonheur des décibels lâchés à tout va. On en prend plein les oreilles, mais Dieu que c’est bon. Les Subways valent le détour et la foule en délire est bien présente pour leur faire l’honneur qu’ils méritent, vraiment.

Une ambiance presque familial au final, avec deux groupe proche, semblables et surtout proches de leur public.


LES TAGS : Chabada, Dancers, Rock, Subways


Christopher Lemeunier
Rédacteur et photographe spécialisé musiques actuelles et spectacles art vivant. Correspondant pour... En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag