Dans les pas de Daria : Mannheim, le jour sans...

DARIA, WINTER TOUR - JOURS XII


Rédigé par - Angers, le Samedi 20 Février 2016 à 14:41




Faut pas énerver un Daria qui a faim de musique : voilà ce qu'on récolte quand on lui annonce au dernier moment qu'il ne pourra pas jouer
Faut pas énerver un Daria qui a faim de musique : voilà ce qu'on récolte quand on lui annonce au dernier moment qu'il ne pourra pas jouer
la rédaction vous conseille
Après un cool day off à Berlin et une bonne nuit on prend le chemin de Mannheim : c’est 7 heures de route, mais cela nous rapporche de la France. De toute façon, qu’on se le dise, Berlin, c’est assez loin !

Le programme du jour est donc simple, beaucoup de camion, ponctué par une escale dans les quartiers généraux de Thomann. On arrive dans la ville de Treppendorf, qui pourrait facilement être renommée « Thomann » tant l’espace est monopolisé par le géant de la vente d’instruments en ligne. La visite s’avère toutefois assez cool et détendue, on voit de jolies choses !

Une bonne heure après, nous repartons direction Mannheim, et arrivons sous un joli coucher de soleil. Le temps de trouver la salle et les doutes s’installent, nous sommes à l’heure, pas eux, le club n’est vraiment pas dans un bon état, voire vraiment dégueulasse… bref… Attendons.
Le temps de trouver la salle et les doutes s’installent, nous sommes à l’heure, pas eux, le club n’est vraiment pas dans un bon état, voire vraiment dégueulasse… bref… Attendons

L’arrivée de Jonas, « gérant » du club, confirme nos doutes… Après un long coup de fil il nous annonce d’une voix « léthargique » que le concert ne pourra pas se faire car il n’a pas payé les loyers, les autorités locales ont changé les verrous des portes et coupé l’électricité…
Se met alors en place le brainstorming aimable du groupe qui a besoin de jouer et de rentrer dans ses frais, mais c'est sans compter sur la démotivation complète de Jonas qui, on vous épargne les détails, préfèrera nous défrayer à la baisse que de se mobiliser pour nous faire jouer finalement…

Heureusement, l’hébergement n’est pas annulé et la piaule du youth hostel nous sert de base arrière. Lorsqu’il s’agit de relativiser, nous trouvons finalement qu’il y a du positif dans tout ça ; notre réaction soudée et solidaire, comment nous nous sommes organisés dans un temps très court face à une news vraiment pas cool et des personnes incompétentes, bref on est une équipe et ça aussi ça compte et ressort encore plus dans les moments difficiles !

Après un repas cuisiné à la française, on se met doucement au lit, on rigole et on s’endort avec l’envie de jouer. Demain (aujourd'hui, samedi NDLR), on est à Mouscron, Belgique : on est pressé de passer une bonne soirée et d’envoyer!
A demain !

Cet article est une reprise de celui publié sur le site du groupe, ici             
Pour retrouver le début de la série, et le studio report de l'enregistrement à Baltimore, début 2015, c'est    !




Journaliste Animateur du blog " Des mots à la marge " En savoir plus sur cet auteur








Angers Mag












Angers Mag : Report'Cité : portez la plume, s'il vous plaît !*: Un an et demi après son lancement, le... https://t.co/Qf1FyGW1iJ https://t.co/P8YYlZPYdm
Vendredi 2 Décembre - 19:06
Angers Mag : #musique De Macao à Pergolèse,la riche actualité de l'ensemble Amarillis @Angers https://t.co/hAW8WkdOUw
Vendredi 2 Décembre - 10:46
Angers Mag : #Angers Le jour d'après #PSGSCO, le billet @LardeuxT. Comme quoi on peut supporter @SCO et admirer @ECavaniOfficial https://t.co/nA3Ivf5HEE
Jeudi 1 Décembre - 18:18
Angers Mag : Au musée des Beaux-Arts, l'énigme Peter Briggs: Jusqu'au 26 mars, le musée des... https://t.co/Ys4SmHHl6M https://t.co/4mARuYnceC
Jeudi 1 Décembre - 07:30







cookieassistant.com