Daria : Studio Report à Baltimore... on air !

Episode 1


Rédigé par Daria - Angers, le Mercredi 11 Février 2015 à 07:44


Ca y est ! Après avoir fait tourner les morceaux de leur nouvel album, en live, au Boléro, les 4 membres du combo d'indie-rock angevin Daria ont pris la direction de Baltimore (USA), pour l'enregistrement de leur 4e album, dans le studio de Jay Robbins. Une aventure humaine et musicale qu'ils nous invitent à suivre chaque jour au gré d'un studio report inédit et (forcément) décalé... a minima dans le temps. Premier épisode ce mercredi avec les régalades du voyage et les retrouvailles avec Jay et sa famille...



Camille, Matgaz, Etienne et Germain enregistrent actuellement le 4e album de Daria aux Etats-Unis.
Camille, Matgaz, Etienne et Germain enregistrent actuellement le 4e album de Daria aux Etats-Unis.
la rédaction vous conseille
"To put the ham in the napkin" (Rouler la viande dans le torchon NDLR)
 
 6 baskets et 2 santiags sur le sol américain ! Nous voilà arrivés.
 Dimanche, il est 13 h environ quand on se réunit tous chez Camille (le chanteur/guitariste du groupe NDLR) pour le départ. Les sacs sont faits, il ne nous reste plus qu’à absorber un plat de pâtes et filer au local de répétition pour empaqueter nos guitares, ampli et nos pédales de distorsion. L’exercice est délicat car il faut leur faire faire 7000 kilomètres. On soigne évidement l’emballage et la finition.

Un peu moins de 8 mètres de bonhommes et quelque 100 kilos de bagages à faire rentrer dans la voiture qui nous a été prêtée pour nous rendre à Paris et nous voilà en route pour l’aéroport Roissy - Charles de Gaulle, Terminal 1.
 
Dans la chambre d’hôtel, c’est les vacances : sardines et harengs en boîte, pain pas frais et jus d’agrumes. Il est 23 h quand on tombe de fatigue, les réveils sont calés sur 3 h 10. L’avion décolle à 6 h et nous voulons être les premiers à embarquer pour bien soigner notre matériel.

Il faut dire que voyager en tant que musiciens à des coûts réduits est une tâche ardue. Vous craignez que votre guitare ne se retrouve en soute et ne supporte pas le transport, vous craignez que votre ampli soit perdu dans l’aéroport, vous craignez de manquer de place dans l’avion et surtout plus que tout, vous craignez que l’immigration américaine ne vous refoule. Pourquoi ? Parce que l’immigration américaine se méfie terriblement de l’argent que vous pourriez venir gagner sur son sol illégalement. Alors on se tient prêt, vigilant.
 
Il est 15 h 15, lundi 9 février, lorsque l’avion se pose sur le tarmac de Washington DC. On sépare nos chemins pour ne pas ressembler à un groupe de musique. Derrière la porte il y a Jay Robbins, celui avec qui on va passer 10 jours pour enregistrer notre 4e album dans son studio de Baltimore.

Le studio de Jay Robbins, où sévissent les quatre Daria...
Le studio de Jay Robbins, où sévissent les quatre Daria...
Je (Germain, le bassiste NDLR) suis le premier à sortir, Jay est là. Grand, solide, les yeux un peu cernés comme toujours, il travaille sans relâche. Après quelques minutes d’attente pendant lesquelles Jay me parle du trompettiste qu’il a trouvé pour nous, de notre planning de la semaine, des sessions qu’il a récemment fait, la crinière blonde de Matgaz (batterie) apparaît, on est deux !! Puis trois, puis quatre, quand Camille et Etienne apparaissent au fond. On a tout. Les bonhommes, les guitares, l’ampli, les pédales de distorsion, les fringues et même les boîtes de sardines passées en douce.
 
Deux heures de route plus tard, 36 heures après avoir quitté Angers, nous arrivons dans la maison de Jay, Janet et Callum. La scène de retrouvailles est touchante, la dernière fois que l’on s’est vu, c’était pour notre tournée de mars 2013. tout le monde va bien.
 
Il reste quand même la fatigue. On mange un bon plat ensemble et on explique à Jay et Janet qu’il va falloir que l’on mette la viande dans le torchon. Qu’on aille se coucher quoi.
What ? Bah “The ham in the napkin” quoi. Eclats de rire, on s’engage à leur apprendre une expression par jour tout au long de la semaine.

Et nous voilà couchés.

Le récit de l'enregistrement du 4e album est à retrouver également sur le site du groupe.












Angers Mag












Angers Mag : RT @LeQuai: N'oubliez pas d'aller voir #AdishatzAdieu ce soir. Vous nous remercierez demain. #Theatre #JonathanCapdevielle #Angers RESA 02…
Mardi 6 Décembre - 13:55
Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01







cookieassistant.com