Davy Demaline, un nouveau visage à la tête du Chabada


Rédigé par Tiphaine CREZE - Angers, le Vendredi 13 Mai 2016 à 16:30


On connaît désormais le nom de celui qui succèdera à François Delaunay à la codirection du Chabada : Davy Demaline, 36 ans, est l'ancien directeur adjoint de Stereolux à Nantes. Il prendra ses fonctions le 22 août prochain.



"Nous cherchions quelqu’un capable de se situer dans notre cadre, mais aussi d’être force de propositions, comme François Delaunay l’a été dans sa carrière", Philippe Teillet, président de l'Adrama.
"Nous cherchions quelqu’un capable de se situer dans notre cadre, mais aussi d’être force de propositions, comme François Delaunay l’a été dans sa carrière", Philippe Teillet, président de l'Adrama.
la rédaction vous conseille
On ne pourra bientôt plus parler des « François » du Chabada. Après avoir appris en février le départ programmé de François Delaunay, codirecteur de la salle avec François Jonquet depuis 22 ans, on connaît depuis ce vendredi le nom de celui qui lui succèdera : il s’agit de Davy Demaline, retenu parmi une trentaine de candidatures.
 
Philippe Teillet, président de l’Adrama (l’association qui gère le Chabada depuis sa naissance, en 1994), rappelle le contexte de cette sélection : « D’un côté, nous sommes en délégation de service public avec la Ville (il faut donc remplir les missions qu’elle nous a confiées), de l’autre, nous sommes labellisés SMAC (Salle de musiques actuelles, NDLR) par l’Etat et puis, il y a l’association et son projet. Nous cherchions donc quelqu’un capable de se situer dans ce cadre-là, mais aussi de faire changer les choses et d’être force de propositions, comme François Delaunay l’a été dans sa carrière ».
 
L’arrivée du nouveau co-directeur âgé de 36 ans est synonyme de « renouvellement générationnel ».
 
Dans une short-list composée de 4 noms, Davy Demaline a donc convaincu un jury auquel étaient associés la Ville d’Angers, le Ministère de la Culture - par le biais de la Direction régionale des affaires culturelles - et la Fédélima (la Fédération des lieux de musiques actuelles). « D’abord, il a de l’expérience car il a été directeur adjoint de Stereolux à Nantes, qui est un équipement comparable au nôtre, de 2006 à 2012. Il a également compris les évolutions récentes de notre projet - comme le lien avec Austin par exemple – et que le Chabada évolue dans un éco-système : notre action n’a de sens qu’en lien avec les autres acteurs du territoire angevin et régional ».
 

Autre élément qui a sans doute achevé de convaincre les jurés ? Un grand voyage autour du monde pendant 26 mois, qui prouve qu’il a su « sortir de son univers professionnel ». L’arrivée du nouveau codirecteur âgé de 36 ans – l’âge de François Delaunay quand il est arrivé à la codirection du Chabada – est aussi synonyme de « renouvellement générationnel », pour le président de l’Adrama. « Il va pouvoir inventer ».

Reste à savoir ce qu'en pense le toujours codirecteur du Chabada, François Delaunay - qui n'a pas fait partie du jury. « C'est ce type de profil qu'on avait un peu en tête et c'était important qu'il plaise à tout le monde. Quand j'ai vu le jury revenir avec un grand sourire, ça m'a fait plaisir.  ». Ce vendredi, on a pu lire sur sa page Facebook : « On connaît donc le nom de mon successeur et cela me rend léger (...)  Je suis certain qu'il est la bonne personne pour prolonger et amplifier encore la dynamique et l'aventure du Chabada ». Il confirme au téléphone : « La première étape concrète, c'est quand j'ai annoncé mon départ le 11 février dernier ... alors que j'avais pris ma décision en octobre. Quand le Conseil d'administration nous a appris que Davy Demaline serait mon remplaçant, c'était la deuxième étape. J'ai eu un petit pincement au coeur même si je pars de moi-même et que je fais un vrai choix ».

Si Davy Demaline ne prendra ses fonctions qu’à partir du 22 août, nul doute qu’il prendra ses marques avant l’été et le départ de François Delaunay. « Ce départ sera un moment émouvant. C’est une époque qui est révolue, une page qui se tourne », conclut Philippe Teillet.












Angers Mag












Angers Mag : A Angers, Montessori a pris racines: Porté par des éducateurs convaincus, les méthodes... https://t.co/bXNDdgyLpz https://t.co/nar3Qs6vye
Mardi 6 Décembre - 07:30
Angers Mag : #Angers Le directeur de Keolis Angers a été licencié pour fautes graves https://t.co/n6HJqX081U
Lundi 5 Décembre - 15:10
Angers Mag : Keolis Angers : Christophe Reineri a été licencié pour fautes graves: Trois semaines... https://t.co/d3ujV5hSiJ https://t.co/cPMN0twREP
Lundi 5 Décembre - 15:01
Angers Mag : Orphée aux enfers, mais aussi au Quai: Entretien croisé avec Jean-Paul Davois (directeur... https://t.co/NJjZLJnXMH https://t.co/pTRfJd77AD
Lundi 5 Décembre - 08:00







cookieassistant.com