De l’herbe, des fleurs et … un tramway


Rédigé par Yannick Sourisseau - Angers, le 17/03/2011 - 15:21 / modifié le 18/03/2011 - 10:27


Quelle agréable journée que celle de mercredi, jour de repos pour bon nombre d’angevins. Ceux qui en ont profité pour flâner, comme nous, sur le boulevard Foch, auront certainement pris plaisir à admirer, sous un soleil printanier, les pelouses et les arbres en fleurs.



Le boulevard Foch à Angers, mercredi 16 Mars à 14h
Le boulevard Foch à Angers, mercredi 16 Mars à 14h
Le boulevard Foch, l’une des principales artères du centre ville d’Angers, déroulait hier un simple rouleau de bitume, avec six voies de circulation, réservées aux automobiles et aux bus. Désormais la partie centrale a laissé place à des bandes de gazon sur lesquelles circuleront dans un peu plus de trois mois, les rames du tramway angevin.

Un peu de verdure, des magnolias en pleine floraison, des trottoirs laissant une large place aux piétons, et surtout beaucoup moins de voitures en circulation, ça vous change l’atmosphère. C’est tellement plus agréable à l’œil qu’on se surprendrait presque à remercier, si on les avait croisé en ce jour ensoleillé, ceux qui ont eu l'idée géniale de remplacer ces tristes bandes de bitume par de la pelouse. Manquait plus que le tramway pour compléter le tableau.

Il suffisait d’y penser et tout à coup le tintement de la petite cloche annonçant l’arrivée de l’engin, s’est fait entendre. Toujours en période de test, l’ouverture officielle étant prévue pour le 25 juin prochain, l’engin circule sur le réseau afin de vérifier le bon fonctionnement des installations et ainsi habituer progressivement les angevins à vivre avec ce nouveau moyen de transport.

A part le petit bruit lui permettant de se signaler aux piétons, le tramway glisse silencieusement, trop peut-être, sans perturber le tableau du nouveau boulevard Foch. Les promeneurs, ravis du spectacle sortent même leur appareil photo pour immortaliser l’instant. Quel plaisir de pouvoir jouir de ce spectacle qui, s’il ravit tous ceux qui rêvaient d’une ville propre et calme, ne fait certainement pas l’unanimité auprès de ceux qui ne jurent que par l’automobile. Mais qu’importe, c’est tellement plus agréable.

Progressivement le centre ville reprend vie, avec des espaces complètement remodelés, beaucoup plus agréables qu’avant. Alors que le printemps s’approche, en douceur, marcher au milieu de cet environnement verdoyant et fleuri ne peut que rendre heureux et optimiste. Cela peut paraître indécent en cette période où d’autres souffrent. Mais tout en ayant une pensée pour eux et notamment nos amis japonais, saisissons l’instant et le spectacle que nous offre désormais la ville d’Angers après ces deux pénibles années de travaux.

Et désolé pour les pessimistes, les grincheux, ceux qui trouvent que tout est moche, que ça coûte cher, qu’on aurait pu faire mieux … en ne faisant rien. Le spectacle nous a plu et, en toute simplicité, nous avions envie de le faire savoir pour que ceux qui se sont investis dans ce projet, dont nous n’approuvons pas toujours les décisions, puissent au moins une fois, être remerciés.



Yannick Sourisseau
Yannick Sourisseau
Web Journaliste suivant plus particulièrement les technologies digitales Formateur technologies de... En savoir plus sur cet auteur





1.Posté par Manup le 17/03/2011 16:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cette petite note de bonne humeur et d'optimisme. C'est vrai que c'est lassant à la longue de ne lire que les critiques (mais en même temps, ce sont plus souvent les mécontents qui ont besoin de s'exprimer que les autres) !
De passage à Angers ce week-end, j'espère avoir l'occasion de le voir circuler !!

2.Posté par Yannick Sourisseau le 17/03/2011 16:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
A mon tour de vous remercier pour avoir partagé cette note d'optimisme. Je me sens moins seul désormais. Merci pour votre participation.
Cordialement















Angers Mag